AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Sam 24 Oct - 18:55

Why do I need to drown my feelings in alcohol?
&




Je sais ce que l'on va me dire... Je ne devrais pas... Mais voilà, je me fiche totalement de ce que peuvent bien penser les gens de moi. Leur opinion n'a aucune sorte d'importance à mes yeux. Je vis ma vie comme je l'entends. Et les personnes qui se dresseront sur mon chemin en subiront les conséquences. Comme toi ma fille. Hein? C'est pour toi que je suis là, à Pré-au-Lard. C'est pour toi que je suis venu. Stay calm. Reste calme Boy. Ne t'énerve pas...
Mais voilà, tu es là dans ce chateau. Traîtresse, chair de ma chair, sang de mon sang, et pourtant si impure. Tu ne perds rien pour attendre. Je suis là, dehors. Et je n'ais plus qu'à attendre que tu sortes. Vulnérable comme tu es, je n'aurais aucun mal à t'enlever. Mon but, n'étant certes pas de te priver de Poudlard, mais simplement de te faire payer mon humiliation et trouver le moyen de t'obliger à m'obéir. Je n'ai pas besoin de ton amour. Je n'ai pas besoin de ton respect. Peu m'importe au final que tu me craigne, que tu me haïsses de toute ton âme. Il est de mon devoir de t'éduquer comme ton rang le mérite...

Don't forget, I'm here for you! Je vois la silhouette du chateau se détacher du ciel. Un intense sentiments m'envahit. Mais voilà je ne suis pas empathe,je n'arrive pas à savoir précisément lequel est-ce. Peut être n'est-ce là que de l'excitation. Non, c'est beaucoup plus profond. Je suis adossé à un mur. De là je surveille le chemin par lequel tu iras à Pré-au-Lard. Les heures filent et se ressemblent toutes. Cela fait maitenant une éternité que je suis là. Qu'à cela ne tienne, j'ai tout mon temps.

... En fait pas vraiment. Je commence à perdre patience. Et merde il est déja quatre heures et tu n'es pas là. Mon poing s'écrase violement sur le mur contre lequel j'étais adossé. Un filet couleur rubis coule lentement jusqu'au sol. La douleur me fait grimacer. Mais ma rage ne me laisse pas le temps d'en prendre réellement compte. Tant pis pour aujourd'hui. L'attente reprendra demain. Don't worry, it will not last that long. Ne t'inquiète pas, cela ne durera qu'un temps.

Les trois balais sont ouvert. Je me profile dans l'ouverture, gardant ma cape sur mon visage. On ne sait jamais. Quelqu'un peut me reconnaître. Et je n'en ai aucune envie. Prennant commande d'un alcool fort, je m'installe à une table, loin des regards avides. Pfff. Une gorgée. Deux. Trois. Je n'ais pas besoin de boire lentement, je le sais parfaitement: à la fin de la journée, je serais bourré. Boyan, espèce de gamin. M'en fou je fais ce que je veux. Stop you, if she comes now, you can't give anything. Arrête-toi, si elle viens maintenant, tu ne pourras rien faire. Mais elle viendra pas. Et j'ai besoin de cet alcool. Merde.
Je ne bois pas un verre, pas deux, pas trois, mais bien une bonne trentaine. Comment voulez-vous que je tiennes cinq heures sinon? Bah oui, maintenant je suis bourré. J'ai les idées pas claires et un malk de crâne vous pouvez pas savoir. Cinq heures... Faut que je sortes. I have great need for air! J'ai grand besoin d'air...

Je sors. Bien sûr que j'ai payé. Je ne dois pas me faire remarquer alors... Je suis à peine sortie que je vomis mes trippes. Putain je la sens venir à grand pas la gueule de bois. Enorme. Boy Boy Boy avance au lieu de geindre comme un enfant. Je m'écroule juste deux cents mètres plus loin. Pfff je suis pitoyable. Franchement, entre moi et ma fille, y'en a pas un pour rattrapper l'autre. Le dos adossé contre un mur, alors que la lumière éclaire faiblement mon visage découvert, j'entends des pas. Je suis crevé. Merde peux plus bouger. Bah j'aurais juste l'air d'un ivrogne, c'est tout. I would be what I am! Je serais ce que je suis. Car oui, je suis un ivrogne. Je sens une respiration apeurée. La personne qui marchait s'est arrêté juste devant moi. Merde. Je lève la tête. Mes yeux s'ouvrent grand sous le choc. Malgré le peu de lumière règnant dans l'obscurité ambiante, je sais ce que c'est elle. Elle me contemple avec mépris et crainte. Oui Nadejda, je le vois, tu es effrayé. Tu dois lire la colère qui brule en moi dans mon regard. Oui je suis sûr que tu la vois. Et moi j'ai la rage. Car je ne peux rien faire.

J'ai envie de bouger. Je peux pas... J'ai envie de lui foutre une baffe. Je peux pas... J'ai envie de la torturer. Mais ma baguette est dans ma poche. Eh merde je suis trop bourré je peux rien faire...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Ven 30 Oct - 17:24

    La peur, l’horreur. C’était tout ce qu’inspirait Boyan à Nadejda. Son père n’avait jamais agit comme tel avec elle. Elle ne connaissait pas l’amour que pouvait ressentir un père à l’égard de son enfant, car elle n’avait jamais eu droit à la moindre marque d’affection.

    Boyan était un mangemort. C’était un homme sadique, qui n’hésitait pas à faire du mal aux gens pour arriver à ses fins. Il était cruel, et Nadejda en savait quelque chose.

    Depuis sa fugue, il était à sa recherche. Nadejda le savait. Elle s’en doutait. Elle savait que Boyan ne pourrait rester sans rien faire après l’humiliation qu’elle lui avait fait subir.

    Ce qu’elle ne savait cependant pas, c’était qu’il avait retrouvé sa trace. Elle se croyait à l’abri, à Poudlard… Les mangemorts ne pouvaient pas entrer dans l’enceinte du Château en transplanant… Il y avait donc peu de chances pour que Boyan puisse venir à Poudlard, s’il la retrouvait enfin.

    Depuis sa scolarité, la Serdaigle se sentait en sécurité. Elle était entourée d’adultes, d’élèves, elle se fondait dans la masse, et savait que grâce à cela, son père ne la retrouverait certainement pas si facilement. En plus de cela, elle avait Nathan. Son cousin. Son frère. Celui sans qui elle n’aurait jamais pu échapper au contrôle de son père, celui sans qui elle n’aurait jamais osé s’enfuir.

    Car malgré les apparences et la haine que Nadejda ressentait à l’égard de son père, elle le craignait tout de même pas mal. Il était certainement la personne qui l’effrayait le plus. Sa pls grande peur, c’était qu’il ne la retrouve. Parce que le jour où ça arriverait, elle ne donnerait pas cher de sa peau…

    Enfin, pour le moment, la jeune fille évitait de penser à tout cela. Elle n’avait aucune raison d’être en danger. Elle était à Poudlard, avec Nathan, et avec Lorelei, sa cousine qu’elle avait retrouvé il y avait de cela très peu de temps. Pourquoi devrait-elle se méfier de Boyan ? Ca faisait des mois et des mois qu’il était à sa recherche, et qu’il ne l’avait pas retrouvée, pourquoi les choses changeraient-elles aujourd’hui ?

    Ce soir là, c’était avec cette idée de protection que Nadejda était sortie pour se rendre à Pré-au-Lard. Elle n’avait plus de parchemin, et devait en racheter. Elle avait oublié de le faire cet été, parce qu’elle avait décidé de ne pas s’aventurer dans le chemin de traverse, de peur d’y croiser Boyan ou son oncle… Quoi qu’il en soit, elle était aujourd’hui certaine qu’il ne lui arriverait rien.

    La pauvre était bien loin de se douter de ce qui allait lui arriver !

    La route jusqu’à Pré-au-Lard fut longue, et surtout sous tension. Baguette en main, Nadejda veillait, à chacun de ses pas, à ce que personne ne la suive. Elle n’avait été détendue que lorsqu’elle était entrée dans le village sorcier.

    Là, la jeune fille avait rangé sa baguette dans sa poche avant d’avancer en direction des magasins. Elle savait qu’en chemin, elle devrait passer devant les trois balais… Et alors qu’elle n’était qu’à deux cent mètres du bar, la jeune fille vit une silhouette adossée au mur. Un ivrogne.

    Pas n’importe lequel.

    Même avec l’obscurité, Nadejda pouvait le reconnaitre. Elle aurait pu reconnaitre cette silhouette au milieu de la foule, parce qu’elle redoutait de la revoir depuis des mois…

    Son père.

    Boyan.

    Boyan était là, à Pré-au-Lard.

    Instinctivement, la Serdaigle s’était arrêtée, terrorisée. Que faire ? Elle n’en savait rien. Elle ne savait pas si elle pouvait toujours s’aventurer en direction de cet homme qui l’effrayait tant. Et s’il la kidnappait ?

    Pourquoi n’avait-elle pas dit à Nathan qu’elle sortait ?

    Nadejda avait peur, elle ne pouvait pas le cacher. Boyan, lui, était en colère. Elle pouvait le lire dans son regard. Elle connaissait cette expression, c’était celle qu’il adoptait à chaque fois avant qu’il ne la punisse ou qu’il s’énervait sur elle.

    Nadejda était à quelques mètres de lui. Elle ressortit sa baguette, et la pointa sur son père, ivre mort. Il ne pouvait pas bouger, il restait adossé sur le mur, comme si sans celui-ci, il se serait affalé au sol.

    Nadejda profita de son état de vulnérabilité pour l’approcher avec moins de crainte que celle dont elle aurait fait preuve habituellement. Elle garda cependant une distance raisonnable, et baissa les yeux vers son « père ». Elle était en position de force, elle le savait… Et si elle le voulait, ce soir, elle pouvait mettre un terme à tout cela. Si elle le voulait, elle pouvait mettre un terme à ce cauchemar, en livrant son père aux autorités, ou encore en le tuant…

    Ce à quoi elle songeait était mal, elle le savait, mais ça n’était rien, selon elle, comparé à la liberté qu’elle pourrait acquérir si elle se débarrassait de Boyan.

    Après un instant passé à le dévisager, Nadejda prit enfin la parole…

      - Il t’en a fallu du temps pour me retrouver… dit-elle sur un ton ironique. Je vois que tu n’as pas changé…


    Elle le regarda toujours, avant d’ajouter :

      - Tu dois regretter d’avoir bu, encore une fois… Tu te souviens de toutes ces fois où tu rentrais à la maison, trop saoul pour pouvoir me faire quoi que ce soit ? Tous ces jours où tu remettais mes « punitions » au lendemain ?


    Plus elle parlait, et plus la peur la quittait… Nadejda se sentait de plus en plus… forte, face à celui qui, pendant des années, lui avait gâché son existence.

      - Il n’y aura pas de lendemain, cette fois. Tu ne pourras rien me faire, je ne t’appartiens plus, et je suis en sécurité maintenant, loin de toi…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Ven 30 Oct - 22:29

Une colère sans limite s'empara de moi. Si j'avais eu tout mes réflexes et ma baguette en main, la petite n'aurait pas fait long feu. Et puis même si mon corps pouvait bouger, elle se tenait loin. Nadejda, ne fait pas la maligne avec moi, ça risque de mal tourner. Life is a game. I'm the catrand you're the mouse. La vie est un jeu, dangereux certes, mais un jeu tout de même. Ne cherche pas, je suis le chat, et tu es la souris. Si les rôles se sont inversés, cela ne durera pas.

- Il t’en a fallu du temps pour me retrouver… Je vois que tu n’as pas changé…

Elle avait pas la langue dans sa poche la petite. Acérée, efficace. Je reconnais que je me sentais pour le moment impuissant. Seulement je la connaissais. je savais qui elle était. Un frêle oiseaux. Si tentée qu'elle pu me faire mal, jamais elle ne me tuerait. Elle a un rêve la gamine. J'ai beau être son cauchemard, elle voudrait que je soit son rêve. Et puis Nadejda ne voudrait pas avoir un mort sur la conscience. Peut être était-ce totalement faux. Peut être pas. Moi j'en étais sûr, cela me suffisait. Je lui rendis un regard haineux. Elle allait voir la môme. I do not find that the game is still funny. Je ne trouvais plus le jeu drôle, car je n'étais plus maître.

- Tu dois regretter d’avoir bu, encore une fois… Tu te souviens de toutes ces fois où tu rentrais à la maison, trop saoul pour pouvoir me faire quoi que ce soit ? Tous ces jours où tu remettais mes « punitions » au lendemain ?

Elle s'était rapproché de moi. J'entendais presque son coeur battre. Putain qu'elle était belle ma fille. Eh Boy calme tes ardeurs, c'est ta fille pas Sid. Et quoique vous en pensiez, je ne l'ais jamais touchée. Jamais. Peut être pourrais-je un jour être ce père aimant qu'elle réclame tant. Peut être. Mais je ne le suis pas. Pas encore. Pas maintenant. Ni dans un avenir proche. Cette idée me caressait l'esprit, d'être un père gentil et aimant. Am I capable? Mais je suis un gosse, ne l'oubliont pas... Pour l'instant, je me mettrais en danger... Alors ça ne sert à rien.

- Il n’y aura pas de lendemain, cette fois. Tu ne pourras rien me faire, je ne t’appartiens plus, et je suis en sécurité maintenant, loin de toi…

Je souris de toutes mes dents. Elle avait du cran la gamine. Et elle venait de me mettre en colère, suffisemment pour que j'oublie cette idée de bon père... Assez pour que je la trouve stupide finalement. Je ne serais jamais un bon père de toutes façons.

-Ah... Tu voudrais me tuer... Mmmh. En as-tu réellement envie? Tu ne sais pas ce que c'est. Nadejda, oublions tous. Abaisse cette stupide baguette et partons...

Je la regardais très sérieusement.

-Ou alors laisse toi tomber dans la folie et tue moi. (...) Tu ne le feras pas hein? Non... Tu es trop faible. Tu me livreras à quelqu'un...

C'était à envisager. Si elle ne me tuait pas, c'était sûre qu'elle le ferait. Je ne pouvais me permettre d'être capturé. Si un auror ou un membre de l'ordre mettait la main sur moi, je ne donne pas cher de ma peau. Enfin c'est une façon de parler. Ces idiots tuent tellement rarements que je ne risque pas de mourir. I can't die. Un séjour à Azkaban serait très bref. non le pire qu'il puisse me faire serait de me torturer pour connaître des renseignements. Vraiment, rien de bien grave. Mais cela augmenta ma colère.

-Nadejda... Ne tombes pas dans l'inconscience. Tu ne me tueras pas, ils ne le feront pas. Un séjour à Azkaban ne ferait qu'attiser ma rage. Allez, emmène moi dans un hotel... Je vais avoir une gueule de bois terrible....

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Sam 31 Oct - 0:36

    C’était ce que Nadejda avait toujours voulu avoir… Une famille. Au lieu de ça, elle s’était retrouvée sans mère, avec pour seule famille un ivrogne de père dont elle était l’esclave. Elle avait dû se plier à ses idées, à ses envies, prendre sur elle, devenir autonome, rattraper ses conneries…

    Il avait gâché son enfance. Il l’avait terrorisée, et il la terrorisait encore. Elle avait peur de lui. Peur de ce qu’il pouvait faire. Elle savait très bien qu’il n’aurait aucun remord à lui faire du mal.

    Le temps s’était écoulé, mais lui n’avait pas changé. La preuve, ce soir encore, il était saoul, incapable de faire le moindre mouvement…

    Nadejda était face à lui, et elle ne savait pas quoi faire. Elle aurait du m’enfuir, elle le savait. Mais cela n’aurait servi à rien. Un jour où l’autre, il aurait débarqué à Poudlard… Non, elle devait l’arrêter, l’empêcher de lui nuire… C’était la seule solution pour récupérer sa liberté, pour ne plus avoir à se cacher constamment dans la crainte d’être retrouvée par celui qui voulait faire d’elle une adepte de Voldemort.

    La Serdaigle avait fait une erreur… Elle avait décidé de provoquer Boyan. Et il sembla ne pas apprécier son geste. Il lançait à sa fille des regards de plus en plus haineux, face à l’impuissance dans laquelle il se trouvait. Cette dernière lui avait dit ce qu’elle pensait. Il ne pourrait rien lui faire, surtout dans cet état. Elle n’était plus sa chose, il n’était plus la seule personne qui lui restait au monde et contre laquelle elle ne pouvait pas se retourner.

    Boyan avait un immense sourire aux lèvres… Pourtant, il n’était pas dans la meilleure des postures…

    Pourquoi semblait-il si content ? La réponse vint bien vite à Nadejda… Il avait trouvé son point faible : son incertitude.

      - Ah... Tu voudrais me tuer... Mmmh. En as-tu réellement envie? Tu ne sais pas ce que c'est. Nadejda, oublions tous. Abaisse cette stupide baguette et partons...


    Il avait raison. Elle ne savait pas ce que c’était. Elle ne savait même pas si elle en était capable. Mais ce dont elle était certaine, c’était qu’elle ne pouvait pas tout oublier. Il l’avait détruite, et ça, elle ne l’oublierait pas. Elle ne pourrait même pas lui pardonner, même avec la meilleure volonté du monde.

    Boyan lui adressa un regard des plus sérieux, avant de reprendre la parole :

      - Ou alors laisse toi tomber dans la folie et tue moi. (...) Tu ne le feras pas hein? Non... Tu es trop faible. Tu me livreras à quelqu'un...


    Nadejda baissa les yeux un instant. Le livrer. C’était sa seule option envisageable. Elle ne pouvait pas le tuer.

    Il était la seule famille qu’elle avait, en dehors de Nathan et Lorelei… Et puis… Même s’il avait été un mauvais père, lui au moins, avait eu le mérite de l’accepter lorsque sa mère l’avait abandonnée.

    La Serdaigle releva les yeux, ceux qu’elle avait hérité de sa mère, avant de les plonger dans ceux que Boyan.

    Ca faisait bien longtemps qu’elle ne l’avait pas regardé avec une telle intensité. Pourrait-il voir, dans ce simple regard, combien sa conscience la tourmentait à cet instant ? Pourrait-il savoir ce qu’elle ressentait ? Pourrait-il imaginer cette peur, cette douleur, qui lui tiraillaient le ventre ?

      - Nadejda... Ne tombes pas dans l'inconscience. Tu ne me tueras pas, ils ne le feront pas. Un séjour à Azkaban ne ferait qu'attiser ma rage. Allez, emmène-moi dans un hotel... Je vais avoir une gueule de bois terrible....


    Nadejda s’approcha encore un peu plus de son père, pour lui prendre sa baguette. Elle ne voulait pas risquer qu’il lui fasse du mal. Elle rangea celle-ci dans l’une de ses poches, avant de poser à nouveau son regard sur Boyan.

    La réflexion ne la quittait plus, Nadejda devait se décider sur ce qu’elle allait faire et vite. Elle devait prendre une décision. Maintenant. Elle ne pouvait pas attendre plus longtemps.

      - Tu as raison. Je ne sais pas ce que c’est de tuer quelqu’un… Et je n’ai pas envie de le savoir… Mais tu as tord sur un point. Ca n’est pas parce que je suis faible, bien au contraire. Je suis bien plus forte que tu ne le penses.


    Poussant un soupir, Nadejda se décida finalement à l’emmener avec elle. Mais non pas dans un hôtel, bien au contraire… Elle pris le bras de Boyan pour le passer par-dessus son épaule, et elle l’aida à se relever. Il n’était pas bien facile de marcher avec le poids de cet homme qui s’appuyait sur elle, puisqu’il était incapable d’avancer seul.

    Si elle avait su transplaner, les choses auraient été beaucoup plus simples… Mais malheureusement, elle était trop jeune pour cela. Elle marcha avec son père sur plusieurs mètres, jusqu’à s’éloigner du centre ville.

    Elle avait une idée en tête : emmener son père dans la cabane hurlante, là où elle le laisserait avant de faire venir quelqu’un pour l’aider.

    Il était hors de question de le laisser s’en sortir, hors de question de prendre soin de lui, comme il était hors de question de le tuer.

    Après plusieurs minutes plutôt difficiles, Nadejda arriva finalement avec Boyan devant la propriété. Elle le traina jusqu’à l’entrée, et ouvrit la porte. Elle traina son père encore sur quelques mètres, avant de le laisser contre le mur de l’entrée. La maison était dans un état pitoyable, mais elle s’en fichait. Elle n’allait tout de même pas lui offrir tout le confort d’un grand hôtel ! Il ne fallait pas oublier qu’il n’avait qu’un seul objectif : la retrouver pour la récupérer, et que s’il ne lui avait pas encore fait de mal, ça n’était que parce qu’il n’était pas en état de lui en faire.

    La jeune fille regarda son père quelques instants avant de murmurer :

      - Je ne peux pas…


    Elle détourna le regard quelques instants, le temps de reprendre ses esprits. Elle se tourna ensuite à nouveau vers Boyan, avant d’ajouter :

      - Je ne peux pas oublier ce que tu m’as fait… Son regard se posa à nouveau sur son père, avant qu’elle n’ajoute, Tu m’as détruite. Tout ce que tu mérites aujourd’hui, c’est la mort ou l’emprisonnement, mais certainement pas une explication avec moi.


    Dans le fond, elle avait l’espoir qu’il comprendrait, même si ça ne serait certainement pas le cas. Le fait était qu’elle aurait aimé qu’il sache ce qu’elle avait enduré, et ce qu’elle ressentait à cet instant. Mais encore fallait-il qu’il fasse des efforts pour cela, et ça n’était pas garanti. De toute façon elle s’en fichait. Elle ne lui devait plus rien. Il l’avait peut-être gardée chez lui, mais c’était tout ce qu’il avait fait. Il ne l’avait pas aidée à proprement parler, et elle avait dû se débrouiller seule depuis sa plus tendre enfance.

    Ce soir, elle en aurait fini avec lui, elle était bien décidée à cesser de craindre cet homme…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Sam 31 Oct - 11:34

Nadejda m'enleva ma baguette. Alors oui si ça peut vous paraître bizarre, je n'ai pas réagit. Pourquoi, d'abord parce que je ne pouvais pas. J'aurais pu bouger, mais je ne l'ais pas fait. Elle m'a transpercé de ce regard si puissant, celui de sa mère, et je n'ai pas pu. Si elle savait quel pouvoir elle a sur moi la gamine, nous n'en serions pas là. J'ai fait plein d'erreur dans ma vie, éduquer Nadejda en est une, mais elle même, je crois bien que, malgré ce que je dise, elle est la meilleure chose que j'ai faite dans ma vie. Je suis de sang pur, un mangemort, je tue, je torture. Pas besoin de savoir où est le bon côté. Il n'est pas en moi. Il est en elle. Cette réflexion, je la connaissais déja. Je ne me l'étais jamais faite car je la refusais, mais elle rôdait sans cesse dans mon esprit.

-Tu as raison. Je ne sais pas ce que c’est de tuer quelqu’un… Et je n’ai pas envie de le savoir… Mais tu as tord sur un point. Ca n’est pas parce que je suis faible, bien au contraire. Je suis bien plus forte que tu ne le penses.

J'acquiessais doucement. C'étais sûrement vrai. Depuis quelques mois, sans son horrible père sur le dos, Nadejda avait dû s'épanouir. Elle était forte. Elle était dure. Mais elle avait encore peur. Il ne fallait pas qu'elle ai peur... Mais quesque je raconte. Il y a deux secondes, quand elle n'était pas face à moi, j'avais envie de la torturer, et maintenant je joue les père modèle en approuvant ma fille? Oula ça va plus Boy. Elle te fous les nerf en boule la petite. Je ne sais pas, je ne sais plus. En ais-je marre de faire le mal? Peut être.C'est une passe qui arrive à tous les magemort. Ils se demandent pourquoi. je me demande pourquoi. Mais je reste mangemort.

Nadejda me prit par l'épaule. J'essayais de me faire le moins lourd possible. Je ne voudrais pas qu'elle est mal. Confirmation Boy, cette gamine a effet sur toi. Effet puissant que je ne parviens plus à contrer. Je me suis ramolli. C'est peu être pas plus mal... Si. Le seigneur des Ténèbres me tuerais, nous tuerais. Inconscient. Quesque tu fous Boy? Je ne sais pas.. Je rattrappe mes erreurs? Je ne sais pas...

Elle m'emmena dans une maison. une maison sale, mal tenue, mais avec un toit tout de même. Malgré moi mon goùt des bonnes choses revint subitement. Elle aurait pu choisir autre chose la gosse. Ah merde Boy, quand est-ce que tu deviendras sérieux? Jamais sans doute. Nadejda me posa sur le sol poussièreux. Contre le mur, je m'efforçais de ne pas la regarder. J'avias la tête qui tournait, pas la peine de me prendre encore une fois le regard de sa mère.

-Je ne peux pas…

Attend Boy... Elle ne peut pas quoi?

-Je ne peux pas oublier ce que tu m’as fait… Tu m’as détruite. Tout ce que tu mérites aujourd’hui, c’est la mort ou l’emprisonnement, mais certainement pas une explication avec moi.

Je baissais les yeux. J'avais mal. Elle savait viser juste la gamine. Tout droit, dans le coeur. 1 point pour elle. Une larme brilla dans mes yeux mes ne coula pas. Hey Boy reprend toi! Je savais qu'elle savait. Je le regrettait infiniment. Mais ça par contre, elle l'ignorait. Je crois que si j'ai été réellement cruel, c'est parce que je la traîtait en adulte, faute de savoir la traîté en enfant. Alors je lui ai fait mal. Boy tu es le pire des imabéciles. Mais j'étais pas prêt. Je savais pas. Et j'étais encore ce jeune loupiot plein des histoires de ses parents. Car maintenant je le sais, si mes parents ne m'avaient pas appris à haïr les moldu, ne m'avaient pas paru si faible et méprisant, peut être alors aurais-je été un bon père. Je suis désolé. J'avais vraiment envie qu'elle me tue. Je ne sais pas ce qu'il m'arrivait. En tout cas j'allais changer. Ce que je ne savais pas, c'est si c'était en bien pour le Seigneur des Ténèbres, ou pour elle.

-Tu as raison... Comme tu dois me haïr. C'est bizarre la vie. Je crois que finalement, tu devrais me tuer. On en finirais là. Ce serait mieux pour nous....


[HRP: certes Boy te demande de le tuer, mais tu ne le feras pas hein? mdr]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Sam 31 Oct - 12:51

    C’était tellement difficile pour Nadejda de se retrouver à nouveau face à Boyan. Cet homme avait beau être son père, il n’avait jamais agit comme tel. Elle le détestait, plus que quiconque sur cette Terre. Il était son pire cauchemar, et son seul espoir en même temps.

    Oui, car malgré la haine, Nadejda était consciente qu’il restait quand même son père. Elle savait que c’était son sang à lui qui coulait dans ses veines, et qu’ils étaient liés, quoi qu’il arrive, quoi qu’elle en dise…

    Depuis sa plus tendre enfance, Nadejda avait toujours été partagée sur Boyan. Un jour, elle le détestait, pour tous ses gestes, pour toutes ces tortures, physiques et mentales, qu’il lui infligeait, et le lendemain, elle le voyait sous un autre jour, avec l’espoir qu’il puisse être le père dont elle avait besoin, l’espoir qu’il puisse lui porter enfin de l’affection, cette affection qui lui manquait tant pour s’épanouir réellement.

    Aujourd’hui encore, elle ne savait pas quoi faire. Elle le détestait, il l’effrayait, et elle savait que tout cela devait cesser. Elle savait qu’elle devait mettre un terme à cette histoire. Mais elle ne pouvait pas le tuer, et elle n’était pas certaine de pouvoir le dénoncer… C’était étrange, tellement étrange…

    Il l’avait faite souffrir, il l’avait détruite et pourtant… Pourtant elle hésitait quand même à lui nuire. C’était peut-être bien la preuve qu’elle n’était pas comme lui. Elle n’était pas méchante, c’était peut-être ce qui avait posé problème…

    Si elle avait été comme son père, ils se seraient certainement bien entendus, et si elle avait su se plier aux règles de Boyan dès le début, il l’aurait peut-être récompensée avec ce peu d’affection qu’elle réclamait tant depuis des années.

    Mais fallait-il réellement nier toutes ses convictions, juste pour obtenir l’affection de quelqu’un ? Non. Nadejda n’était pas aimée par son père, et elle faisait avec. De toute façon, elle n’était aimée par personne, et ne s’attachait à personne elle-même… Pour ne pas avoir à être déçue comme elle l’avait été par le passé avec son mangemort de père.

    La jeune fille avait fini par trainer son père jusque dans la cabane hurlante. Certains disaient que cette maison était hantée… Nadejda s’en fichait royalement. Elle n’avait pas peur des fantômes. Et de toute façon, elle pensait que tout cela n’était que des conneries pour empêcher les gens de saccager la baraque.

    Elle avait déposé Boyan sur le sol poussiéreux, et celui-ci avait baissé la tête sans plus attendre. Il ne la regardait plus, et Nadejda lui avait alors répondu à ce qu’il lui avait proposé dans la ruelle. Si elle ne lui avait pas répondu plus tôt, c’était parce qu’elle avait besoin de réfléchir à ses paroles, besoin de faire le point.
    Finalement, elle avait réalisé, en le transportant jusque là, qu’elle ne pouvait pas oublier ce qu’il lui avait fait. Elle avait beau être gentille, elle savait qu’il l’avait détruite, qu’il avait détruit sa vie. Elle savait aussi que son état de faiblesse ne durerait pas. Elle devait agir avant que sa cuite ne passe, ce qui lui laissait encore quelques heures devant elle… Elle avait dit à Boyan ce qu’elle pensait. Il ne méritait que la prison ou la mort. C’était ce que méritaient les mangemorts après tout… L’aurait-il oublié ?

    Boyan baissa les yeux quelques secondes, bien qu’il ne les ait jamais relevés à proprement parler depuis leur arrivée ici. Il semblait fuir son regard. Il semblait touché par ses paroles. Nadejda resta quelques minutes surprise par cette attitude de la part de son père. Elle était complètement déstabilisée par cette réaction qu’il avait là. Que lui arrivait-il ?

      -Tu as raison... Comme tu dois me haïr. C'est bizarre la vie. Je crois que finalement, tu devrais me tuer. On en finirais là. Ce serait mieux pour nous....


    Nadejda fronça les sourcils, incertaine d’avoir bien compris ce qu’il venait de dire. Elle s’approcha de lui. Il avait toujours les yeux baissés. Encore une fois, il n’osait pas la regarder dans les yeux. Parce qu’elle avait les yeux de sa mère. C’était la seule chose dont elle avait hérité d’elle, Nadejda le savait. Elle savait aussi que lorsqu’elle regardait son père, droit dans les yeux, elle pouvait le déstabiliser.

      -Regarde-moi...


    La jeune fille s’accroupit devant lui, avant de lui répondre :

      -Ca t’arrangerait bien, hein ? Que je te tue ?


    Elle continua de regarder Boyan, qui fuyait encore et toujours son regard. Nadejda lui prit le menton avec sa main droite pour lui relever la tête et le forcer à la regarder. L’alcool. L’amour. C’étaient ses faiblesses. Elle allait s’en servir ce soir…

      -Je ne suis pas comme toi… Je ne te tuerai pas. Je ne dis pas que je n’en ai pas envie… Mais te tuer, ça serait finir du côté du mal, de ton côté… Et j’ai toujours dit que tu ne pourrais jamais me rallier à ta cause. Quoi qu’il arrive.


    Nadejda relâcha son visage, avant de détourner le regard. C’était à son tour, cette fois-ci. Elle avait du mal à se montrer si forte, sans flancher, sans éprouver quelques remords, sans que sa conscience ne lui dise que peut-être, Boyan regrettait sincèrement le mal qu’il avait fait.

    Mais Nadejda n’écoutait pas sa conscience. Elle essayait de la passer sous silence.

    La jeune fille poussa un soupir, et aida son père à se relever encore une fois. Elle l’entraina jusqu’à l’escalier devant lequel elle s’arrêta.

    Qu’est-ce qu’elle était en train de faire ? Elle se le demandait bien. Avec quelques difficultés, elle réussi à le monter jusqu’au premier étage, bien que cela lui prit une bonne dizaine de minutes tout de même.

    Elle traina Boyan jusque dans une chambre, avant de le jeter sur le lit qu’il y avait là. Elle quitta ensuite la pièce, pour se rendre dans la salle de bains, là où elle trouva de quoi lui nettoyer le visage.

    Lorsqu’elle revint, Boyan était toujours allongé sur le lit, immobile. Elle s’installa à côté de lui, et lui retira sa chemise. Elle prit ensuite ce qu’elle avait été chercher dans la salle de bains, et elle lui épongea le visage.

    Pourquoi est-ce qu’elle faisait ça ? Pourquoi prenait-elle soin de lui comme ça ? Pour gagner son affection ?

    Ou était-ce plutôt pour taire cette culpabilité qu’elle ressentait à l’idée d’aller le dénoncer dans les minutes qui suivraient ?

    Alors qu’elle passait le tissu humide sur son visage, elle reprit la parole :

      -Je suis désolée de ne pas avoir été la fille que tu aurais aimé avoir. Je suis désolée d’avoir été un fardeau pour toi pendant toutes ces années. Je suis désolée, mais je vais devoir te dénoncer, et te livrer aux Aurors. Je n’ai pas le choix. C’est la seule solution pour que je retrouve ma liberté, et pour que je sois enfin en sécurité.


    Nadejda regarda son père quelques secondes, avant de lui essuyer le visage, cette fois-ci. Elle pousa un soupir, avant d’ajouter :

      -Tu m’as demandé de te tuer… simplement parce que tu es ivre, mais quand tu auras retrouvé tes esprits, dans quelques heures, les rôles seront inversés… Tu seras celui qui veut me tuer, et je sais que tu n’hésiteras pas à me faire du mal. Ca a toujours été comme ça.


    Tentait-elle de justifier son acte ? Il semblait oui. Elle était hésitante. Elle avait peur. Elle était seule, elle se sentait encore plus seule que d’habitude, et elle était complètement perdue. Elle avait beau être en position de force, en théorie, elle était revenue faible moralement. La présence de Boyan l’affaiblissait. Il savait réveiller en elle cette petite fille naïve et prête à tout pour un peu d’affection, par un simple regard. Ce soir, il l’avait réveillée, et elle avait l’impression d’être encore plus faible qu’avant, bien que sa détermination soit toujours intacte…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Sam 31 Oct - 20:43

-Regarde-moi...

Je fuyais son regard. Non je ne voulais pas la voir. Elle était en train de me faire enduré un supplice. Non je veux pas. Arrête le gosse. Tu l'as bien mérité. Je ne suis qu'un imbécile. En fait je ne veux pas me l'avouer, mais la vie est trop dure sans elle. D'abord parce que je suis un incompétant. Mais aussi parce que... Parce que... Je... Je l'aime.

C'est ma fille, le sang de mon sang, la chaire de ma chaire. Et je n'ai écouté que moi. je un salopard d'égoïste. "Boy quesqu'il se passe? Pourquoi t'es comme ça?" J'ai l'impression d'entendre la voix de Sid dans ma tête. Je sais pas pourquoi. J'ai toujours haï les moldu, j'ai toujours haï les cracmol, j'ai toujours haï les sang de bourbe. Mais là, celui que je haïssais, c'était moi, et rien d'autre que moi. You are a stupide boy. Je sais, je suis un stupide garçon. Je n'ai jamais grandit. Merde....
Elle s'accroupi devant moi. Tout doucement.

-Ca t’arrangerait bien, hein ? Que je te tue ?

Oui ça m'arrangerais. On serait quitte. Je ne serais plus rien, plus un salop, plus un danger. Ca m'arrangerais, parce qu'en fait, la vie que je mène est nulle. Je viens de m'en rendre compte. J'ai besoin d'amour, c'est pour ça que je le cherche partout, dans le coeur des femmes, et que je les abandonne après, vu qu'elles ne me vont pas. Mais ce que je n'ais pas compris, c'est que l'amour que je cherche, ce n'est pas à lui de venir vers moi, mais à moi de venir vers lui. Et je l'ai brisé. C'est trop tard Boy, c'est trop tard... Ta fille te haïra. Toujours.

Elle me prit le menton et me força à affonter son regard. Elle a de la force la gamine. Merde. Quesque je fait. Je ne fais rien, j'attend. Ca fait mal de la voir. Elle est belle. Mais merde Boy reprend toi! Tu es un mangemort. Non... Plus maintenant. Je suis un mage mort. Elle va me dénoncer, et si je ne meurt pas en prison, Voldemort me tuera. Enfin c'est presque sûr.

-Je ne suis pas comme toi… Je ne te tuerai pas. Je ne dis pas que je n’en ai pas envie… Mais te tuer, ça serait finir du côté du mal, de ton côté… Et j’ai toujours dit que tu ne pourrais jamais me rallier à ta cause. Quoi qu’il arrive.

Oui tu as raison. Tu n'es pas comme moi. Tu es plus belle, plus forte, plus sûre et plus intelligente. Tu es vraie, je suis faux, tu es bonne, je suis mauvais. Tu es mon contraire. Tu es ce que j'ai fais de mieux dans ma vie. Nadejda... Ce nom choisit à la hâte parce qu'aucun de me venait à l'esprit te va bien finalement...

J'étais à demi conscient de ce qu'elle faisait. En haut, c'est en haut qu'elle m'emenait. Pourquoi? Elle devait avoir ses raisons. Elle m'alongea dans un lit poussièreux. Puis ma gosse partie. Pas longtemps. J'aurais eu le temps de m'enfuir cependant. Même ivre. Un mangemort a plusieurs ressources. Toujours. J'aurais pu, mais je ne l'ai pas fait. Demandez pas, j'en sais pas plus que vous. Ou alors je me sentais tellement fautif que je pensais que cela serait ma redemption. Je voulais lui dire. J' avais envie de tout recommencer. Mais en étais-je réellement capable? Je ne crois pas. Et c'est pour cette raison, que, quoiqu'elle me fera, quoiqu'elle décidera, je respecterais son choix et me laisserais faire. Je suis faible en fait. Je suis nul. Tu es ma faiblesse Nadejda.

Elle revint un torchon à la main. Rapidement elle enleva ma chemise, comme elle le faisait avant. Nadejda... Sa main passa sur mon front, suivit du torchon. C'était un contact familier, et pourtant je n'en éprouvais aucun plaisir. Je n'avais plus le droit au plaisir. C'étais fini. J'avais trouvé. Je savais maintenant. Elle était ma vie. Je devais la protéger. Coute que coute. C'était comme ça et pas autrement. Je n'avais pas le choix, je devais réparer mes erreurs.

-Je suis désolée de ne pas avoir été la fille que tu aurais aimé avoir. Je suis désolée d’avoir été un fardeau pour toi pendant toutes ces années. Je suis désolée, mais je vais devoir te dénoncer, et te livrer aux Aurors. Je n’ai pas le choix. C’est la seule solution pour que je retrouve ma liberté, et pour que je sois enfin en sécurité.

-Tu m’as demandé de te tuer… simplement parce que tu es ivre, mais quand tu auras retrouvé tes esprits, dans quelques heures, les rôles seront inversés… Tu seras celui qui veut me tuer, et je sais que tu n’hésiteras pas à me faire du mal. Ca a toujours été comme ça.

Non... Je ne te tuerais pas... J'ai changé crois moi. Non. Tu ne me croiras pas, et je te comprends. Tu fais bien de te méfier. On en sait jamais, si pour les beaux yeux de Sid, ou la torture, je devais redevenir ce que j'étais. Mais je résisterais, de toutes mes forces. Car tu es ma redemption.

-Tu n'as pas été un fardeau... Appelle du renfort. Vite. Je n'ai dit à personne que j'étais, mais Sid sait que je viens souvent là. Et... Nadejda.... Quoique tu choississes, je respecterais ton choix...

Merde c'est moi qui venais de prononcer ces mots? Oui ça en avait tout l'air. Boy, t'as intérêt à changer... Vite. Car sinon, la partie sera fini.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Dim 1 Nov - 11:36

    Nadejda ne savait plus ce qu’elle faisait. Depuis sa fugue, elle s’était souvent demandé ce qui se passerait lorsque Boyan la retrouverait. Elle s’était souvent imaginé le pire, le concernant. Il fallait dire aussi qu’il ne l’avait pas habituée à la tendresse et l’affection depuis son enfance… Au contraire !

    Lorsqu’elle pensait à lui, plusieurs sentiments l’envahissaient : La peur, en premier lieu. C’était naturel. Depuis qu’elle était jeune, elle vivait dans la crainte de son père. Le second sentiment qui l’envahissait était le dégoût, puis la haine. Elle détestait son père, ou plutôt, elle détestait le personnage qu’il était. Et c’était normal.
    Mais ce soir… Ce soir, oui, les choses étaient vraiment différentes. Bien trop différentes. Que se passait-il ? Pourquoi Boyan ne lui avait pas fait de mal ? Parce qu’il était saoul. Mais pas seulement. Et ça, Nadejda ne s’en doutait pas.

    Elle ne voulait pas le tuer. Elle voulait juste… Le dénoncer. Elle voulait que tout cela cesse. Elle voulait retrouver sa liberté, et ne plus vivre dans la crainte qu’il ne la retrouve et ne la torture.
    Mais elle était perdue, elle ne savait plus quoi faire. Boyan était différent. Il ne rétorquait rien lorsqu’elle l’accusait, il se laissait faire, il la laissait faire de lui ce qu’elle voulait. Elle aurait pu en profiter. Elle aurait pu le torturer, le faire souffrir… Elle aurait pu. Mais elle ne l’avait pas fait. Au lieu de ça, elle avait été l’allonger à l’étage, et lui avait nettoyé le visage.

    Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça. Peut-être était-ce pour apaiser sa culpabilité, celle qu’elle ressentait à l’idée de dénoncer son propre père et d’être à l’origine de son futur emprisonnement. Elle lui avait clairement dévoilé ses intentions le concernant… Peut-être parce qu’elle voulait qu’il sache ce qui l’attendait… Peut-être parce qu’elle voulait qu’il sache qu’elle faisait ça un peu à contre-cœur, parce qu’elle n’avait pas le choix.

    Qui sait ?

    Tout ce dont Nadejda était consciente, c’était que si elle attendait plus longtemps, si elle n’agissait pas, Boyan se retournerait contre elle. Il était capable du pire, elle le savait. Elle ne voulait pas prendre le risque de le laisser et de voir ce qui se passerait. Ca serait vraiment trop risqué pour elle, pour sa vie.

      -Tu n'as pas été un fardeau... Appelle du renfort. Vite. Je n'ai dit à personne que j'étais, mais Sid sait que je viens souvent là. Et... Nadejda.... Quoique tu choississes, je respecterais ton choix...


    Elle n’avait pas été un fardeau… Il pensait qu’elle allait le croire ? Elle aurait aimé que ça soit le cas. Elle aurait aimé être un cadeau du ciel plutôt qu’un fardeau dont il avait dû prendre soin seul parce qu’on ne lui avait pas laissé le choix.

    Mais ça n’était pas le moment de penser à ça. Sid. Merde. Nadejda n’avait pas pensé à elle… Elle devait faire vite, au cas où. Il a dit qu’il respecterait son choix… Le pensait-il vraiment ?

    La Serdaigle qui, auparavant, demandait à son père de la regarder dans les yeux pour le faire souffrir, n’osait maintenant plus affronter le regard de Boyan. Elle ne savait plus quoi penser, à quoi se fier. Mais il fallait quand même que tout s’arrête. Maintenant.

    Nadejda se releva, laissant le chiffon au sol. Elle rendit sa chemise à son père, avant de se lever du lit. Elle devait partir, trouver quelqu’un pour l’aider. Un adulte. Un auror. Quelqu’un qui saurait mieux qu’elle comment neutraliser un mangemort, même si à cet instant, Boyan n’était que peu menaçant.

    La jeune fille quitta la pièce sans un regard pour son père. Elle descendit les escaliers avec une certaine appréhension, celle qu’il ne s’enfuie pendant qu’elle partait chercher des renforts.

    Lorsqu’elle arriva à la porte d’entrée, Nadejda se retourna en direction des escaliers. Personne. Elle poussa un soupir, et sortit, avec une seule pensée en tête : Pardonne moi. Je t’aime.

    Ces mots, elle savait qu’elle aurait été incapable de les dire à haute voix. Elle était incapable d’aimer, non pas son père, mais tous ceux qui trouvaient sa route. Elle était incapable de dire ça à quelqu’un. Et ces mots, elle ne les pensait que rarement.

    Elle les pensait aujourd’hui, et sincèrement. Pourtant, elle n’aurait pas dû. Elle le regrettait, ça ne la rendait qu’encore plus faible… La jeune fille baissa les yeux, sentant quelques larmes la gagner. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Elle les chassa bien vite du revers de sa main, ne voulant pas commencer à se laisser aller.

    La route jusqu’au centre du village fut longue, et lorsqu’elle arriva dans Pré-au-Lard même, Nadejda ne savait plus où se tourner. Elle décida qu’il valait peut-être mieux aller dans un bar, demander à quiconque de l’aide…

    Lorsqu’elle entra aux Trois balais, Nadejda se fit remarquer de quelques clients. Très peu seulement. Les autres étaient bien trop occupés à discuter avec ceux qui l’accompagnaient pour remarquer sa présence. La jeune fille se dirigea jusqu’au bar, où elle s’installa. Le barman arriva…

      -Mademoiselle ? J’vous serre quoi ?

      -Je veux… Je veux parler à un Auror. Ou à un adulte qui serait d’accord pour m’aider.


    Le vieil homme face à elle éclata de rire.

      -On m’en demande très peu, des trucs comme ça. Pourquoi veux-tu un Auror ?
      -C’est… personnel.


    L’homme la regarda quelques secondes, et Nadejda lui adressa un regard presque suppliant. Il soupira, avant de répondre :

      -Bien… D’accord. Tu vois cet homme là bas ? Il désigna de la tête un homme accouda au bar un peu plus loin. C’est un Auror. Tu peux aller le chercher, si tu veux. Il pourra peut-être t'aider.


    Nadejda acquiesça d’un signe de tête. Elle sourit à l’homme face à elle.

      -Merci.


    La petite s’approcha de l’Auror en question. Il était jeune, il semblait… normal. Elle ne se serait jamais douté qu’il exerçait cette profession, en tous cas. Lorsque la troisième année arriva à proximité de l’homme, elle toussota pour attirer son attention.

      -Je suis désolée de vous déranger mais… J’ai besoin d’aide.


    L’homme tourna la tête dans sa direction, et Nadejda s’arrêta une seconde. Elle soupira, avant de reprendre :

      -Un mangemort se cache dans la cabane hurlante… Vous devez l'arrêter.


    Elle ne savait pas ce qu’elle devait dire d’autre. Devait-elle lui dire que c’était son père, et que s’il n’agissait pas, elle pourrait être en danger ? Ou cette simple phrase lui suffirait-il à décider d’agir ? La jeune fille attendit la réponse de l’Auror pour voir si elle devait encore lui donner plus de précisions, ou si elle pourrait faire ça sur le chemin menant jusqu’à Boyan…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alec C. Porter
    Auror | I made a promise to revenge ...


Messages : 11
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Dim 1 Nov - 20:42

    Les Tois Balais. Pré Au Lard. Je bois et j'attends. Je surveille. Faits et gestes de la saloperie Malsaine qui a tué ma Soeur. Bellatrix Black. & Son Acolyte. Alienor de Narsès. Ainsi que les deux folles a lier qui les aimaient. Je surveille. Je surveille. Mais ce soir j'ai fais une pause. Entorse dans le reglement que je m'etais dressé. Je suis au trois balais et je bois. Ho. Je ne suis pas ivre. Je sais tenir debout. Et je sais me tenir. Je suis sobre. Pret a tout si elle debarque. Un des quatres femmes qui figurent sur ma liste.
    Mais elles ne viennent pas. Non. Je les suis depuis assez longtemps pour savoir qu'elles preferent les ruelles.

    Je bois. Un verre. Les portes s'ouvrent. Je ne prete pas attention a la conversation. Je prepare un plan. Melissa n'est pas la. Sans elle je suis perdu. Ma soeur. Ma bataille. Mon aimée. Des pas prets de moi. Une fille s'approche. Je la regarde. Je suis mal rasé. Pas trés sympathique au premier regard peut être. Mais elle semble être une jeune eleve. Et je n'ai rien contre elle. Aprés tout, elle fait parti des gens que je dois proteger. Je lui lance un doux regard. Un doux sourire. Je l'ecoute.

    -Je suis désolée de vous déranger mais… J’ai besoin d’aide.
    -Un mangemort se cache dans la cabane hurlante… Vous devez l'arrêter.


    Mon coeur tressaille. Un mangemort. La cabane hurlante. Et puis mon coeur redescent. Elle a dit .Un. Mes reves s'evaporent... Elle a peut être masculinisé sans faire exprés. Oh et puis qu'importe. C'est mon boulot quand meme. Mon metier. Proteger et servir.

    " Je vous suis."

    Ma voix est calme. Professionelle. Je laisse quelques billets sur la table et attrape ma veste de cuir que je passe sur mes epaules avant de sortir. J'ai ma baguette dans la poche arriere et je suis la gamine.
    La cabane hurlante.

    Mes pas se font plus rapides mais en chemin je suis pris d'un doute. La gamine. Elle devrait rester a l'abri non ?

    " Tu devrais rester a l'abri petite. Retourne a Poudlard."

    Je me fais un peu plus dur. Mais je ne peux m'empecher de sourire. J'ai un point faible avec les enfants. Depuis la mort d'Eliza... Depuis qu'elle a quitté ce monde, arraché a la vie par la folie de deux mangemorts...

    " Je peux m'en charger tout seul, tu sais... C'est mon metier."

    Un leger sourire sur mes levres.

    J'attend sa reponse avant de savoir si je continue ma route ou non. De toute maniere... Nous sommes devant la cabane hurlante. Il ne tient qu'a nous d'y rentrer. La porte s'offre a nous. Mais j'aimerais qu'elle parte. Qu'elle me laisse regler ça seul. Elle est si jeune et a l'air si fragile.



    [HRP : Desolé c'est assez court T.T ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Dim 1 Nov - 21:57

HRP : Non c'est très bien, juste ce qu'il faut ! ^^

    Tout allait enfin prendre fin. Boyan allait être arrêté. Ca n’était la question que de quelques instants, de quelques minutes. Bientôt, elle serait libre. C’était du moins ce qu’espérait la Serdaigle. Elle avait besoin d’aide, elle avait besoin d’un adulte, ou dans l’idéal, d’un Auror.

    Elle avait été aux Trois balais, parce que c’était le seul endroit dans lequel elle avait la chance de trouver quelqu’un prêt à l’aider. La petite avait été demander de l’aide au barman, lequel lui avait suggéré d’aller voir un homme, assis un peu plus loin. Cet homme, Nadejda n’aurait pu deviner qu’il était un Auror.

    Elle s’attendait à quoi ? A un super héros ? Un peu oui. A quelqu’un qui avait la tête de l’emploi, quelqu’un qui avait l’air encore plus courageux et bon que le commun des mortels. Mais dans le fond, elle savait qu’un Auror n’était qu’un humain comme les autres, qu’une personne qui avait décidé de faire de la chasse contre le mal sa profession… L’homme la regarda avec un doux regard, un doux sourire, douceur à laquelle elle n’était pas habituée de la part des adultes…

    Nadejda lui expliqua sans plus attendre ce qui l’amenait jusqu’à lui. L’homme resta silencieux quelques instants. Il fini par lui dire qu’il la suivait, avec un calme impressionnant. Alors qu’il paye le barman et reprend sa veste, Nadejda commence à quitter les lieux.

    C’était fini. Presque. Elle l’avait fait. Elle l’avait dénoncé. Qu’est-ce qui allait arriver à Boyan maintenant ?

    Elle regrettait son geste. Elle le regrettait, parce qu’elle craignait que son père ne soit torturé ou tué… Et si c’était le cas… Elle serait la seule responsable de tout cela. Elle avait choisi la liberté, mais à quel prix ? La Serdaigle marchait d’un pas lent, un pas qui permis à l’homme de la rejoindre bien rapidement.

    Nadejda sortit du bar, et passa devant l’endroit où elle avait trouvé Boyan… Serait-il encore dans la cabane hurlante, lorsqu’elle y emmènerait l’Auror ? Allait-il tenir sa parole ? Elle l’espérait. Elle voulait vraiment que son père cesse de lui nuire, même si elle culpabilisait tout de même pour ce qu’elle faisait.

    La jeune fille accéléra légèrement le pas, en silence, lorsque l’Auror s’adressa à elle :

      - Tu devrais rester a l'abri petite. Retourne a Poudlard.


    Nadejda lui répondit non d’un signe de tête, et releva les yeux dans sa direction pour s’assurer qu’il avait vu sa réponse. L’homme lui adressa un sourire, avant d’ajouter :

      -Je peux m'en charger tout seul, tu sais... C'est mon metier.


    Malgré la gentillesse de l’homme et ses sourires qui se veulent réconfortants, Nadejda ne le laissera pas seul. Elle ne le peut pas. Elle en est incapable.

      -Je sais que c’est votre métier mais… Je veux être là. J’en ai besoin.


    Elle n’ajouta rien de plus pour le moment. Quelques pas de plus suffirent, et la jeune fille arriva enfin jusqu’à l’entrée de la cabane hurlante. Nadejda savait très bien qu’elle ne pouvait entrer pour le moment, car l’Auror ne le souhaitait pas. Mais après un instant de silence, elle ajouta :

      -Le mangemort… C’est mon père. J’aimerai être présente lorsque vous l’arrêterez… Si ça ne vous dérange pas… Bien sûr.


    Nadejda regarda une nouvelle fois l’Auror, en espérant avoir son accord. Lorsque ce fut le cas, elle poussa la porte d’entrée, et pénétra dans la vieille bâtisse en sa compagnie. Lorsque la porte se referma sur eux, Nadejda baissa le regard, avant de murmurer :

      -Il est à l’étage…


    Elle laissa le mangemort partir le premier à l’étage, et lui emboîta le pas rapidement. Là encore, la même question lui vint à l’esprit : Boyan serait-il toujours là ? Elle n’allait pas tarder à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alec C. Porter
    Auror | I made a promise to revenge ...


Messages : 11
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Lun 2 Nov - 11:58

    [Hrp : Desolé mais hier soir j'ai pas pu repondre =) ]


    Nous voila devant la porte. La fille elle semble hesiter. Ca se voit qu'elle ne veut pas partir... Mais petite fille. Il va falloir laisser faire les grandes personnes... La mort. La torture. Les methodes d'interventions comme ça. Ce n'est pas beau a voir. Jamais.

    -Je sais que c’est votre métier mais… Je veux être là. J’en ai besoin.
    -Le mangemort… C’est mon père. J’aimerai être présente lorsque vous l’arrêterez… Si ça ne vous dérange pas… Bien sûr.


    Oh et puis aprés tout. Elle est trop craquante la petite chose. Et je dois avouer... Que je la comprend. La vengeance. La soif de satisfaction. Je connais bien ça... J'ai bien connu ça. Par le diable . Je suis devenu Auror pour ça. Pour la vengeance. La satisfaction de voir les boureaux devenir victimes. Alors. Oui. En un sens je la comprends.

    Je lui souris.

    " D'accord. Viens. Mais tu restera dans un coin. On ne sait jamais. ca peut être dangereux."

    J'essaye de rester professionel quand meme. Mais je ne peux rien refuser aux enfants. Un defaut ? Oui un defaut mais qu'importe. Ma vie est calculée sur une trés courte echeance... Alors je me peux me permettre tous les defauts du monde.

    Nous rentrons dans la cabane Hurlante. Je n'aime pas vraiment cet endroit. Deja tout jeune, j'avais du mal a m'y rendre... Oh... Qu'importe.

    -Il est à l’étage…

    Je hoche silencieusement la tete, et sors ma baguette. On est jamais trop prudent. Surtout avec ces choses la. Je monte. Un pas. Deux pas. Une marche. Deux marches. J'arrive dans une piece. La piece principale de la cabane je suppose. La. Un homme. J'ai du voir sa tete sur quelques affiches au bureau des aurors, mais je serais incapable de dire son nom. D'ailleurs, on ne me le demande pas.

    A peine rentré, mouvement de la baguette. " Impedimenta". Il se retrouve comme figé. Mais quelqu'un de figé peut encore parler.

    Pourquoi je suis ici moi ? Pour l'arreter... Ou bien... Pour torturer de la vermine ?

    Je pense que la deuxieme reponse est plutot la bonne.... Mais on va essayer de rester professionel quand meme... Ou peut être bien que non.

    Eclat de lumiere au bout de ma baguette. Je verouille la porte. J'ai comme oublié que la gamine etait dans un coin. Qu'elle pouvait tout voir. Tant pis. Elle me verrait faire du mal a son pere et elle voudrait peut être me tuer. Mais son pere est une mauvaise personne. C'est quoi cette manie des gens de s'attacher aux mangemorts... Non. Aprés tout... Elle... Son pere, si elle l'a livré, c'est qu'elle ne l'aime pas n'est ce pas ?
    On envoit pas les gens qu'on aime dans les mains du diable ?

    Je m'approche de l'auror et lui fout un coup de poing. Oui. J'ai toujours bien aimé la methode Moldu. Surtout contre les gens comme ça.
    Deux coups de poings.

    " Hey. La vermine... Tu compte repliquer, ou bien tu prefere te laisser passer a tabac" .

    Oui. J'ai des methodes particulieres... Mais qu'importe. Je hais tous les gens de son espece.

    " Je t'explique la situation. Je vais t'arreter. T'envoyer a Azkaban. Et tu y creveras avec beaucoup de tes condisciples. Mais d'abord... Je vais te mettre dans un etat que meme ta pauvre fille ne te reconaitra plus. Tu veux savoir pourquoi ? Parce que je hais les gens de ton espece."

    Pas un mot de plus. Je lui fous une nouvelle droite...

    C'n'est pas drole... Il ne reagit pas.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Lun 2 Nov - 12:46

Je les entends, ils sont en bas. Mais leurs phrases restent pour moi un mystère. Je suis clouer sur le lis mais je sais que je pourrais partir. Allé Boy c'est ta dernière chance, ta dernière, barres-toi et on en parle plus. Si tu veux t'as qu'à même laisser la gamine tranquille après, mais va-t-en! Non je ne veux plus fuir mes erreur. Je les assumerais, quoiqu'il m'en coûte. Et rien qu'à entendre le ton de l'auror ou je ne sais ce qu'elle a trouvé, je vais les payer très chère.

Ils montent. Le pas léger de Nadejda n'a rien avoir avec celui du gros lourd qui la suis. Je suppose que c'est un homme, un de ces hommes qui nous hait, un de ces hommes qui n'a pas de scrupule. Elle est mal tombé la gamine. J'aurais pu avoir juste les menottes et après Azkaban. Mais je pense, non je suis certain que cela va durer un peu plus longtemps que ça. Je n'ai pas peur de la douleur. Mais je connais Nadejda, elle va vouloir regardé. Je ne veux pas qu'elle me voit dans l'état dans lequel il va me mettre. C'est peu être un acte débile, mais cela pourrait lui faire mal. Et je ne veux surtout pas qu'elle ai mal.

Ils entre. Merde. Je sais qui c'est lui. Alec Porter. Celui qui pourchasse Bellatrix. Elle m'en a parler. C'est un salop qui ne connaît aucune morale. Lui la torture c'est son truc. Si Bellatrix, imprudente, n'avait pas avec quelques autres offenser Porter, peut être aurait-il pu rejoindre les mangemort tant son imoralité est grande. Il me regarde un sourire narquois sur le visage. Je ne fais rien. Je ne bouge plus, ne parle plus. Nadejda est dans un coin. Je ne la regarde pas. On ne sait jamais.

Il ferme la porte à l'aide d'un sort. Hum l'est malin Porter, mais il doit savoir que ça ne suffit pas. Et ce n'est que parce que je ne suis pas en état de me battre que je ne fait rien. L'alcool me tourne dans la tête. J'ai du mal à voir, mais je m'en fou. Il me fou un poing en pleine gueule. Un filet de sang coule le long de mon menton. Je ne répond rien. Il me regarde et me crache:

-Hey. La vermine... Tu compte repliquer, ou bien tu prefere te laisser passer a tabac?

Répliquer? Je n'en ai aucune envie. Tu n'as rien fait à Nadejda, c'est tout ce qui compte. Moi on s'en fou en fait. Je n'ai plus d'importance à mes propres yeux. La gamine m'a changé.

-Je t'explique la situation. Je vais t'arreter. T'envoyer a Azkaban. Et tu y creveras avec beaucoup de tes condisciples. Mais d'abord... Je vais te mettre dans un etat que meme ta pauvre fille ne te reconaitra plus. Tu veux savoir pourquoi ? Parce que je hais les gens de ton espece.

C'est bien ce que je pensais. Il est brutal pour rien. Encore deux coup de poing. Si ça continu il va me briser la machoire. Mon amour propre revient au grand galop. Je ne vais pas me laisser faire. Non je ne peux pas, mon honneur serat sali, et Nadejda n'a pas à endurer cette vision.

-Super.... Je suis content pour toi. Moi j'en ai rien à foutre de ta haine connard. Pourquoi t'utilise tes poings, on dirait un moldu!

Une réplique une. Son sort "impédimenta" n'est pas très fort. J'arrive à le briser. Mais je ne peux rien faire de toutes façons je suis saôul. Alors je tombes du lit comme un boulet. Pitoyable Boy. Je suis à terre, dos au sol, il est debout. Tu comptes faire quoi crétin? T'enfuir? Il est là maintenant c'est trop tard. Imbécile.

-Allé frappe moi. De toutes façons la vie m'en doit plein, des coups, des injures, de la torture. Allé! En f&ait, tu es ma redemption... Connard!

J'aime bien l'appeler connard, je sais pas pourquoi. Peut être mon sang mangemort qui bouillone. Peut être.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Lun 2 Nov - 15:35

    Nadejda était naïve. Elle était jeune, elle n’avait pas d’opinion subjective concernant le bien et le mal. Selon elle, les gens étaient bons, ou mauvais. Ils ne pouvaient pas être entre les deux. Selon elle, les mangemorts étaient des être abominables, cruels et sans pitiés, et que seuls les Aurors, êtres bons et doués d’une extrême générosité, pouvaient arrêter.

    Elle avait voulu que Boyan soit arrêté, une bonne fois pour toutes. Elle avait voulu mettre un terme à cette histoire, elle avait voulu retrouver sa liberté. La jeune fille s’était tourné vers un homme qu’elle pensait être capable de l’aider. Il était Auror, il semblait bon, il se montrait souriant et rassurant, et la jeune fille était persuadée qu’il accomplirait sa tâche comme il se devait.

    Le problème, c’était que cet homme, s’il se montrait gentil avec elle, perdait rapidement de sa gentillesse et de sa patience en présence des mangemorts… Nadejda l’avait conduit jusqu’à la cabane hurlante, là où son père était supposé être, mais là, l’Auror lui avait demandé de rentrer au Château.

    Nadejda avait catégoriquement refusé. Elle voulait être là lorsqu’il emmènerait Boyan. Elle voulait être là, voir ce qu’il lui ferait. Car elle voulait que les choses se passent bien. Elle ne voulait pas qu’il y ait un quelconque incident, et que l’un des deux hommes ne blesse l’autre, sans quoi selle culpabiliserait beaucoup trop.

    - D'accord. Viens. Mais tu restera dans un coin. On ne sait jamais. ca peut être dangereux.

    Nadejda avait finalement accepté, et l’avait conduit jusqu’à l’étage. Boyan était toujours là. Il n’avait pas bougé. Il avait tenu sa promesse. Quelque chose sembla se briser en elle. Pendant un instant, elle regretta qu’il n’ait pas pris la fuite. Car désormais, s’il passait le reste de ses jours en prison, ça ne serait que par sa faute.

    Comme promis, la jeune fille se mit dans un coin, pour ne pas les déranger. Et sans perdre une seconde, l’homme qu’elle avait amené jusqu’ici immobilise Boyan, et verrouille la porte derrière eux.

    L’homme s’approcha de son père… Nadejda songea un instant qu’il allait le relever, et l’emmener loin d’ici. Et que tout serait fini. Mais ça n’est pas exactement de cette façon que se déroulent les choses…

    L’auror donne un violent coup de poing dans la mâchoire de Boyan. Puis s’ensuivent deux autres. Nadejda ferme les yeux. Elle ne veut pas voir ça. C’est sa faute, s’il le frappe. Sa faute, s’il souffre. Et elle regrette.

    -Hey. La vermine... Tu compte repliquer, ou bien tu prefere te laisser passer a tabac

    Un instant, le cœur de Nadejda cesse de battre dans sa poitrine. Elle se sent mal. Et elle a peur. Peur de ce que pourrait faire celui qu’elle a amené ici. Il ne pouvait tout de même pas faire encore du mal à Boyan, si ? La réponse à cette question, elle l’obtint rapidement…

    -Je t'explique la situation. Je vais t'arreter. T'envoyer a Azkaban. Et tu y creveras avec beaucoup de tes condisciples. Mais d'abord... Je vais te mettre dans un etat que meme ta pauvre fille ne te reconaitra plus. Tu veux savoir pourquoi ? Parce que je hais les gens de ton espece.

    Un nouveau coup. Nadejda l’entendit clairement. Elle rouvrit ses yeux, et vit avec horreur, à travers les larmes qui s’écoulaient déjà de ses yeux, le visage de son père en sang. Qu’avait-elle bien pu faire ? Avant que la petite n’ait pu dire quoi que ce soit, ou objecter les paroles de l’homme qui brutalise Boyan, ce dernier prit enfin la parole :

      -Super.... Je suis content pour toi. Moi j'en ai rien à foutre de ta haine connard. Pourquoi t'utilise tes poings, on dirait un moldu!


    La réplique de Boyan n’étonne pas tant que ça la jeune fille malgré la douleur, malgré les coups, encore et toujours la même haine à l’égard des moldus. Une haine qu’il a essayé de lui transmettre, mais qu’elle n’a jamais pu comprendre. Boyan s’écroule au sol, avant d’ajouter :

      -Allé frappe moi. De toutes façons la vie m'en doit plein, des coups, des injures, de la torture. Allé! En f&ait, tu es ma redemption... Connard!


    L’Auror ne perd pas un instant, et lève son poing pour le frapper. Mais voyant ce geste, NAdejda ne pu retenir un cri :

      -NOOOON !


    Les larmes aux yeux, les jambes tremblantes de peur, le cœur lourd de culpabilité, la jeune fille s’approche des deux hommes. Elle lance un regard au bourreau de son père, avant d’ajouter :

      -Vous êtes là pour l’arrêter, pas pour lui faire du mal. C'est votre métier. Arrêter les méchants. Les torturer, c'est immoral.


    Naïveté, quand tu nous tiens. Boyan l’avait toujours faite souffrir, il ne lui avait jamais rien apporté, et elle savait qu’il méritait sans doute les coups qu’il recevait à cet instant. Il avait raison, la vie lui devait plein d’injures, de coups et de torture.

    Mais agir ainsi, c’était s’abaisser au niveau de Boyan, devenir aussi mauvais que lui en se faisant passer pour quelqu’un de bon… Et ça, Nadejda ne pouvait pas l’accepter. L’auror était venu ici pour l’aider, pas pour la laisser regarder son père se faire passer à tabac. Si elle avait voulu qu’il souffre physiquement, elle n’aurait certainement pas pris la peine de le trainer jusqu’ici, et de prendre soin de lui.

    Elle ne voulait pas qu’il souffre, mais qu’il soit puni, de manière juste, pour ce qu’il lui avait fait endurer pendant toutes ces années. Etait-ce trop demander ?

    Elle était naïve, certes. Mais elle ne pouvait pas rester là sans rien faire. C’était sa faute si Boyan était par terre, sa faute s’il souffrait, et sa faute si l’Auror s’acharnait sur lui à cet instant. Alors, même si Boyan n’avait pas tout à fait tord, elle devait faire quelque chose. C’était son devoir…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alec C. Porter
    Auror | I made a promise to revenge ...


Messages : 11
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Lun 2 Nov - 23:31

    HRP : Desolé je suis long a repondre T.T


    -Super.... Je suis content pour toi. Moi j'en ai rien à foutre de ta haine connard. Pourquoi t'utilise tes poings, on dirait un moldu!
    -Allé frappe moi. De toutes façons la vie m'en doit plein, des coups, des injures, de la torture. Allé! En f&ait, tu es ma redemption... Connard!


    Il m'appelait "Connard". Et il avait l'air d'aimer ça. Mais il etait different de Bellatrix... Vraiment Different. Il semblait se repentir. Non. Un mangemort ça ne se repend pas. Je le tape encore une fois... Mais je n'y prend pas plaisir... Il n'est qu'un .... qu'un... qu'un.... innocent ? Un innocent....
    En quelque sorte. Il n'est pas Bellatrix. Il n'est pas Aliénor... Alors... Je n'ai pas de raisons de lui faire du mal.

    -NOOOON !

    La jeune fille cri. Sa fille... A lui .Le mangemort. Un mangemort est capable d'aimer alors... Est capable de faire ... des enfants.... J'ai un moment... Un temps d'arret.

    -Vous êtes là pour l’arrêter, pas pour lui faire du mal. C'est votre métier. Arrêter les méchants. Les torturer, c'est immoral.

    Un soupir. Je me bloque... Je me bloque totalement... Elle a raison... Mais ce que je fais est immoral non ? Je suis un mauvais... J'ai franchi le mauvais coté de la barriere de toute façon.... Alors je ne ferais jamais de bien. Plus... Jamais....

    Je m'arrete.... Je les regarde... Tous les deux.... Le pere et la fille.... Est ce qu'il se laisserait mourir pour elle ? Est ce qu'il....? Mais oui... Il semble pret a ça.

    " Les immoraux doivent être puni par l'immoralité."

    J'esquisse une sorte de sourire... Sur le moment.... Mais je bloque quand meme... Je dois avoir l'air con... La baguette a la main. Le poing levé. Je n'esquisse plus de mouvement... Non.. Sur le coup je reste trés con...

    " Pourquoi ? "

    La... Je ne comprends plus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Mar 3 Nov - 0:52

    Son père. Son propre père. Il se faisait battre… Par sa faute. Qu’est-ce qu’elle avait fait ? Boyan était une ordure, c’était un mangemort, un homme cruel, certes, mais il ne méritait pas ça non plus. Personne ne le méritait.

    Nadejda était peut-être idéaliste et naïve, mais elle ne voyait pas les choses comme ça. Cet Auror ne pouvait pas continuer. Il ne pouvait pas frapper son père, lui dire des choses horribles – qu’il allait le mettre dans un état tel que même Nadejda ne pourrait plus le reconnaître – devant elle.

    Il ne pouvait pas. C’était un Auror. Son seul espoir. Il était son idéal du bien. Nadejda n’appartenait peut-être pas à un camp en particulier, mais elle avait certians idéaux que cet homme était en train de détruire.

    Nadejda s’était mise face à l’Auror, pour l’arrêter. Pour qu’il l’écoute. Elle avait tenté de l’arrêter, de lui expliquer que ce qu’il faisait était immoral et que son métier, c’était d’arrêter Boyan, et pas de le passer à tabac comme il le faisait maintenant !

    L’homme face à elle poussa un soupir. Il resta immobile un instant, se contentant simplement de fixer Nadejda et Boyan. Là, il reprit la parole, avant de lui répondre :

      - Les immoraux doivent être puni par l'immoralité.


    Alors quoi ? Il allait continuer à frapper Boyan ? Il ne pouvait pas ! Pas devant elle, pas maintenant. Même si c’était un mangemort, Nadejda savait qu’il ne méritait pas d’être frappé. Il ne méritait que de l’indifférence… De la haine, mais pas de violence physique !

    L’Auror esquissa une sorte de sourire, mais reste immobile. Après un instant, il reprend la parole :

      - Pourquoi ?


    Il ne comprend pas. Il n’a pas compris. La jeune fille avec les larmes aux yeux, répond à son tour :

      -C’est mon père… Je ne vous ai pas amené ici pour que vous lui fassiez du mal. Je veux qu’il paie, mais pas comme ça… Je veux juste que vous l’emmeniez loi d’ici, je veux juste être en sécurité, sans avoir sa douleur ou sa mort sur la conscience !


    Et comme ça, c’était peut-être plus clair pour l’Auror. Elle voulait Boyan sain et sauf. Et emprisonné. C’était tout ce qu’elle demandait : la liberté, sans culpabilité. Mais l’homme face à elle serait-il prêt à lui accorder cette faveur ?


HRP : Je vous laisse répondre, envoyez moi un mp quand ça sera mon tour svp ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Mar 3 Nov - 15:07

-NOOOON !

Ce hurlement me fait atrocement mal. Je sais à qui il appartient. Nadejda détourne tes yeux. Rend ton coeur aveugle à ces supplices. Tu ne doit pas regarder. Tu risquerais d'être choquée, tu es encore une petite fille Nadejda. Tu es ma petite fille.

-Vous êtes là pour l’arrêter, pas pour lui faire du mal. C'est votre métier. Arrêter les méchants. Les torturer, c'est immoral.

C'est immoral. Je suis imoral Nadejda, laisse le me frapper. Mon coeur en a besoin. Il doit saigner pour que je puisse à nouveau te regarder dans les yeux. Laisse le me dominer. Je suis une chose. Je crirais si il le veut. Mais laisse-le Nadejda. Laisse-le.
L'auror, ce connard blond me regarde hésite puis la regarde elle. J'ai envie de lui en foutre une. Mais il est ma redemption. Il est chaque tortures que j'ai infligé à ma propre enfant, chair de ma chair, sang de mon sang. Alan, mon ami, toi qui traite ton fils si durement, je ne peux plus te suivre. Je me suis découvert un coeur. Le tient est gelé, il faudrait juste le faire chauffer. Je ne suis plus comme toi...

L'auror de comprend plus. Tant mieux, il n'est pas là pour comprendre. Il n'est pas là pour savoir. Il murmure que les imoraux doivent être punis par l'imoralité. Pfff, ce genre de grandes phrases vides me donnent la nausée.

-C’est mon père… Je ne vous ai pas amené ici pour que vous lui fassiez du mal. Je veux qu’il paie, mais pas comme ça… Je veux juste que vous l’emmeniez loi d’ici, je veux juste être en sécurité, sans avoir sa douleur ou sa mort sur la conscience !

Un sourire étire mes lèvres. Je sens son amour. Mais je ne doit pas le prendre. Je ne dois pas...

-Nadejda... Je ne mérites pas cet amour. Va-t-en, oublie moi, je ne suis rien de bien. Laisse le faire ce qu'il veut de moi, il ne tirera rien de mon corps.

Grandes phrases vides. Boy... Où est passée ta superbe? Elle est morte ce soir. Enterrée, peut être à jamais. Quand je vois les yeux de Nadejda qui brillent, alors je comprend. Il n'est pas ma redemption, c'est elle. C'est elle...

-Ma fille, je n'ai rien fait pour ces larmes qui coulent de tes yeux. Allez... Tu ne me dois rien. Rien du tout.

Je te sauverais Nadejda, tu auras ce que tu veux, tu es l'ange qui sauve mon coeur, mais tu me rend sans défenses. Fait ce que tu veux de moi... Vas-y, ne t'en prive pas. Vas-y...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Jeu 5 Nov - 1:04

    Qu’est-ce qu’elle faisait ? Pourquoi Nadejda défendait-elle son père ? Elle n’en avait aucune idée. Elle n’y avait pas réfléchit. Elle avait juste fait ce qui lui semblait… juste. Oui, c’était juste, selon elle, de défendre Boyan.
    Elle avait peut-être été le dénoncer, mais elle ne voulait pas qu’il souffre par sa faute. Elle ne voulait pas avoir ça sur la conscience, et elle avait tenté, tant bien que mal, de l’expliquer à l’Auror qui avait commencé à frapper son père.

    La petite voulait que tout ça s’arrête. La peur, la souffrance, les tortures… Il fallait réellement que tout cela cesse. Son seul espoir restait l’Auror, mais ce dernier semblait vouloir se défouler sur Boyan, comme s’il avait besoin de se venger de quelque chose…

    Il semblait détester les mangemorts plus que de raison, les détester à un point tel qu’il était prêt à frapper violemment Boyan juste pour le plaisir.

    Mais la jeune fille, innocente, ne comprenait pas cette attitude. Elle ne voulait pas qu’il continue, mais au contraire qu’il stoppe, et qu’il emmène, sans plus attendre, Boyan à Azkaban. Même si cette éventualité n’effacerait en rien la culpabilité déjà présente de la jeune fille, il n’empêchait qu’elle était toujours préférable à la torture de son mangemort de père.

    Nadejda le savait : sa bonté la perdrait. Elle était trop bonne, trop indécise. Elle avait bien trop souffert, et maintenant… Maintenant, elle se rattachait à la seule famille qui lui restait, espérant obtenir de son père un jour plus que des coups ou de la torture.

    Le problème, c’était que c’était trop tard. Elle ne pouvait plus rien obtenir de Boyan, même si elle l’espérait encore et toujours.

    Perdue dans ses réflexions, perdue dans sa prise de conscience, seule la voix de son père la sortit de ses pensées :

      -Nadejda... Je ne mérites pas cet amour. Va-t-en, oublie moi, je ne suis rien de bien. Laisse le faire ce qu'il veut de moi, il ne tirera rien de mon corps.


    Nadejda se tourne dans sa direction en entendant son prénom. Un léger sourire étire les lèvres de Boyan. Elle le regarde quelques secondes, sans trouver quoi répondre.

    Bien sûr qu’il ne mérite pas son amour. Il ne mérite que sa haine. Mais c’est là toute la différence entre elle et lui. Entre le bien et le mal. Le bien continue d’espérer, et d’aimer, tandis que le mal abandonne bien rapidement tout espoir et détruit tout…

    C’était ça, la différence entre Boyan et Nadejda. Elle était prête à se battre pour ses idéaux, même si ceux-ci étaient parfois contradictoires.

    Elle ne pouvait pas l’oublier. Il était son père, celui qui l’avait accueilli chez lui pendant des années. Il avait été son père, son espoir, son bourreau… Il avait eu tellement d’importance dans sa vie, tant sur le plan positif que sur le plan négatif, qu’elle ne pouvait l’oublier.

    Elle ne pouvait pas laisser l’Auror faire ce qu’il voulait de lui, comme le lui demandait Boyan. Poussant un soupir, Nadejda répondit :

      -Je sais que tu ne mérites pas mon amour. Et pourtant, je continue de t’aimer, d’espérer… Ca a toujours été comme ça, n’est-ce pas ? Tu l’as toujours su… Tu savais que j’espérais qu’un jour… tu pourrais peut-être m’aimer. Ou au moins m’apprécier. C’était tout ce que je demandais. C’était mon point faible…


    Ca n’était peut-être pas le moment des explications et pourtant…

      -Laisse-moi faire ce que je veux. Laisse-moi lui demander de ne pas te faire de mal. Tu me dois bien ça, tu ne crois pas ? C’est toi qui m’a envoyé le chercher. Tu veux quoi ? Que je culpabilise s’il te fait du mal ?


    Nadejda ne comprenait pas… Elle ne comprenait plus… Pourquoi Boyan agissait-il ainsi ? Pourquoi devenait-il… faible et gentil, d’un seul coup ? Ca n’était pas le Boyan qu’elle avait connu… Ca n’était pas celui qu’elle avait aimé et détesté à la fois, c’était un homme différent.

    Mais qu’est-ce qui avait changé ? Qu’est-ce qui faisait que Boyan agissait désormais de la sorte ?
    Malgré ses yeux remplis de larmes, Nadejda reste lucide. Elle n’est pas faible. Juste blessée. Elle se sent mal…

      -Ma fille, je n'ai rien fait pour ces larmes qui coulent de tes yeux. Allez... Tu ne me dois rien. Rien du tout.


    Ma fille… Deux mots, si simples, si courts, et si beaux à entendre… Si beaux, mais si douloureux en même temps !

    C’était si facile à dire. Elle lui devait tout. Elle lui devait la vie. Sans lui, que serait-elle devenue lorsque sa mère l’avait mise au monde ? Elle aurait grandi sans connaître son histoire, sa famille. Boyan l’avait élevée. Non. Elle s’était élevée. Mais Boyan avait été là. Il l’avait blessée, physiquement, moralement, mais il avait été là.

    C’était étrange. Etrange de voir comment elle pouvait le détester et l’aimer en même temps.

    Elle lui devait tout. Elle lui devait sa personnalité, son autonomie, son fort caractère. Elle lui devait sa rencontre avec Nathan, celle avec Lorelei. Elle lui devait la vie.

      - Au contraire, je te dois tout... avoua-t-elle alors, si bas qu'elle ne fut pas certaine qu'ils l'aient entendue.


    Que cherchait-il à se prouver ? Que cherchait-il à faire, en lui demandant de laisser l’Auror le frapper ?
    Nadejda, confuse, chassa ses larmes du revers de sa main, sans quitter son père du regard. Elle avait les yeux plongés dans les siens, à la recherche d’une réponse, à la recherche de quelque chose… de l’amour ?

    Pourrait-il voir, à travers les yeux de sa mère, combien la situation était difficile pour elle ? Pourrait-il voir combien elle était partagée ? Elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas faire comme si c’était normal, elle ne pouvait pas le regarder se faire torturer. C’était impossible.

    Regardant cette fois-ci l’Auror, la jeune fille ajouta :

      -S’il-vous plait…


    Pourquoi les suppliait-elle ? Elle n’en avait aucune idée elle-même. Peut-être les suppliait elle pour qu’ils cessent tout cela, pour qu’ils l’écoutent, pour qu’ils acceptent de se calmer… Elle n’en savait rien, elle ne savait plus rien…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sidney Parker
    Mangemort | Sadique, sexy & féline.


Messages : 316
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Ven 6 Nov - 14:30

    « Merde Boy… tu es passé ou à la fin ?? »

    Cela faisait maintenant une heure que j’attendais Boyan au point de rendez-vous, je lui avais envoyé un hibou dans la journée pour lui dire que je devais lui parler et que c’était urgent, il était un des rares qui soient toujours disponible pour moi et donc avec qui je pouvais parler de tout et me confier. Dans l’après midi j’étais entré en douce dans les locaux de l’hôpital Ste. Mangouste et j’avais fouillé les archives pendant des heures et des heures trouvant enfin ce que je cherchais. Le rapport me concernant, tout d’abord j’avais lu mon rapport psychiatrique, assez intéressant disons, selon ces abrutis de guérisseurs, j’étais paranoïaque, psychotique et j’avais une tendance à la Schizophrénie… rien que sa hein ?? Bref on s’en fiche un peu puisque je n’étais pas là pour sa, non ce que je cherchais était plus récent, en fait cela datait d’il y a treize ans. Le jour ou mes dingues de parents m’avait amené afin d’interrompre ma grossesse qui selon eux était une traîtrise envers la famille. Oui mon enfant avait du sang Moldus dans les veines, et alors, cela n’en restait pas moins un enfant, un être innocent que j’aimais plus que tout au monde !! Le rapport donnait le nom du guérisseur qui avait opéré, celui-ci même, que j’avais tué et à cause de qui je m’étais retrouver à Azkaban. Je ne comprenais pas grand chose au charabia médical mais je lisais que la grossesse avait été interrompue, mais cependant l’enfant étant viable, avait put être sauver, cela bien sur sans que la famille ne soit au courant. L’enfant avait été apparemment confier à une infirmière qui avait été chargé de le déposer dans un orphelinat, un orphelinat Moldus. Alors tout collait…
    John avait dit vrai et le gamin de la ruelle, celui avec les même yeux que les miens… et bien c’était mon fils, j’avais un fils et il n’était pas dans mon imagination, il n’était pas mort !! Est-ce que j’étais en train de rêver, après tout n’est-ce pas ce que font les Schizophrènes ?? Je restais là assise en tailleurs par terre dans la salle des archives fixant mon dossier des yeux on aurait dit un ordinateur en total bug tout à coup. Je n’arrivais pas à le croire, durant 13 ans je m’étais fait une raison, j’étais passer à autre chose, j’avais continué à vivre, et aujourd’hui j’apprenais que tout sa avait été vain et que mon enfant était en vie. C’était dingue, complètement dingue, une larme coula alors sur ma joue, j’étais triste d’avoir continuer à vivre en pensant qu’il était mort, triste qu’il ai dut grandire sans moi, sans une mère auprès de lui pour le guider et pour l’aimer et enfin j’étais triste parce que tout ce que j’avais fait jusqu’à maintenant n’avait plus aucun sens à présent !! Ma vie n’était qu’une horrible farce, une farce et moi j’en étais le dindon que l’on manipule à sa guise. Je me relevais alors laissant place à me colère, je ne tenais plus en hurlant de rage je renversais les étagères d’archives les unes après les autres. Avec le boucan que je faisais quelqu’un allait bien finir par débarquer et j’aurais de quoi me passer les nerfs d’une manière plus sanglante. Mais personne ne vint… j’étais seule comme toujours… mais cela allait changer puisqu’il était hors de question que je vive plus longtemps privée de ma seule raison de vivre.
    J’attrapais alors mon dossier, le mis dans une des poches de ma robe et me transforma une nouvelle fois en panthère pour sortir de l’hôpital. Les gens ne firent même pas attention à moi et une fois dehors je transplanais au manoir pour prendre un hibou et envoyer un mot à la seule personne qui comprendrais un tant soit peu : Boyan. Lui aussi avait un enfant, une fille, serte sa n’avais jamais été le grand amour entre eux et je le trouvais bien cruel avec cette gamine mais ce n’était pas mon problème donc je laissais faire. Il m’avait répondu et m’avait donné rendez-vous à l’endroit habituel. Seulement voilà cela faisait une heure que j’y étais, une heure que je l’attendais et il n’était toujours pas là, il avait quelque chose d’anormal. Jamais il ne m’aurait posé un lapin… jamais. Alors quoi était-il une fois de plus en train de se saouler la gueule dans un des bars de Près au Lard ?? Peut-être… en fait sûrement même. Levant les yeux au ciel j’avais alors transplané dans les ruelles sombre et humide de Près au Lard, moi qui pensais parler et trouver une oreille attentive, et bien j’avais eu tout faux !! Un fois dans une rue déserte je me transformais afin d’avoir un meilleur accès à mes sens surdéveloppé, serte je n’étais pas un chien, mais je le retrouverais tout de même. Je ne mis pas longtemps à découvrire qu’il était bel et bien dans le coin, en fait je trouvais sa trace aux Trois Balaies, puis les traces sortaient et mener tout droit à la cabane hurlante.
    Une fois devant l’édifice j’entendais des voix, celle de Boy, mais aussi celle de Nadejda, et une autre… un homme que je ne connaissais pas mais dont l’odeur me disais quelque chose. Il y avait des bruits de coups et la voix suppliante de Nadejda ne me disait rien de bon, j’entrais donc doucement sans faire le moindre bruit pour me rapprocher. Boy était à terre et encaissait les coups de l’homme, celui qui avait torturé Bellatrix… Sans même réfléchire je me mis à grogner et l’homme se retourna au moment ou je m’élançais pour lui sauter dessus. Il bascula en arrière et je le mordit à l’épaule lui arrachant un bout de chaire au passage, sa c’était pour Bellatrix… puis je me retransformais redevant humaine avec du sang plein la bouche et coulant le long de mon cou, avec un sourire mauvais je lui dis :


    « Ont jouent à chat ?? »

    Puis sans même attendre sa réplique à mon humour merdique je lui envoyais mon poing dans la figure violemment pour l’assommer. Puis, je me relevais pour aller voire comment allait Boy, j’étais en colère, horriblement en colère, non seulement il m’avait posé un lapin pour aller se saouler la gueule, il sentait aussi fort qu’une distillerie, mais en plus il était tellement discret qu’il était tomber sur un Auror barjot et violent et sur sa fille qui n’avait pas l’aire contente de me voir… peu importe, je n’étais pas là pour la gamine. Laissant une fois de plus éclater ma rage le lui balançais :

    « Mais qu’est ce qu’il te prend ?? Tu es devenue fous ou quoi ?? Tu peux pas faire comme tout les autres d’entre nous et te saouler dans un endroit sur… non il faut que tu te pavane dans Près au Lard comme si tu étais une personne banale… »

    Je continuais à lui dire ce que j’avais à lui dire tout en essayant tant bien que mal de le relever. C’était loin d’être facile, premièrement il était bien plus lourd, deuxièmement il ne m’aidait pas du tout et ne faisait aucun effort !!


HS Bon je débarque et j'espère que sa ira ce que j'ai mis sinon n'hésitez pas à me Mpotter

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



    I'm Hot I'm Crazy

    & I'm Dangerous

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Dim 8 Nov - 18:35

& Sid arriva... Wouha le choc. je n'aurais pas pensé qu'elle fasse aussi vite. Merde. Pas de bol. Nadejda la regarda limite terrifié. J'aimais pas ça, pas du tout même. Cela ne se passait pas du tout comme prévu à la base. D'abord je devenais gentil et ensuite un auror sadique me torturais. pour finir Sidney arriva... Je n'aurais jamais pensé que cela aurait été aussi loin que ce qu'il se passe maintenant. Merde.

-On joue à chat ??

Je la vis assomer proprement l'auror. Bah il l'avait bien mériter. mais en même temps... Ce dont j'étais parfaitement sûr par contre c'est qu'il ne mettrait pas très longtemps avant de se réveiller. Quelques minutes tout au plus.

-Mais qu’est ce qu’il te prend ?? Tu es devenue fous ou quoi ?? Tu peux pas faire comme tout les autres d’entre nous et te saouler dans un endroit sur… non il faut que tu te pavane dans Prè au Lard comme si tu étais une personne banale…

-Merde Sid me hurle pas dessus j'ai mal à la tête. Et puis quoi? Je fais ce que je veux quand je veux. Et désolé pour le rendez vous comme tu peux le voir j'ai eu un petit empêchement. J'étais venu à la base réccupérer Nadejda mais...

Je ne savais pas quoi dire... Je ne savais plus quoi dire. J'avais presque honte de lui dire que maintenant je protègerais ma fille que le seigneur des Ténèbres le veuille ou pas... Je m'étais découvert un côté paternel. Merde... Merde. Nadejda je ne reviendrais pas sur cette décision mais... Oh et puis zut. Au diable ce qu'en pense les autres..

-Sid... Je... Oh merde! Je ne vais pas revenir maintenant... Enfin...

L'auror était réveillé...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alec C. Porter
    Auror | I made a promise to revenge ...


Messages : 11
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Lun 9 Nov - 11:15


    -S’il-vous plait…


    La gamine suplliait... C'etait drole. Est ce que ma soeur elle, elle avait suppliée quand les deux garces l'avaient tuée... Est ce que ma soeur elle aurait eu de la chance... Mais je n'etais pas un monstre. Enfin pas tout a fait. Alors je baissais un peu ma baguette... Mais je n'aurais pas du.
    Non je n'aurais pas du. Parce que les choses s'agraverent...
    Une furie. Une folle... Une panthere... Une espece de connerie d'animagus je suppose, me sauta dessus et planta ses dents dans mon epaule. J'allais reagir.. Mais elle m'envoya a terre aprés une tentative d'humeur a la con... Je la detestais deja....

    Et moi.. J'etais assomé

    Mais ça ne dura qu'un temps. Je reouvrais les yeux a temps pour voir que la folle essayait de tirer l'homme. Et bah dites donc.... Les deviants s'aident entre eux...

    Et je haissais les mangemorts femmes, plus que tout.
    Alors je ne recuperais meme pas ma baguette et je m'approchais d'eux.

    " Et bien dites donc, c'est une belle prise que voila."

    Ou peut être que... Je finirais assomé ou pire... Peut être meme mort... Mais qu'importe... Je m'en fiche non.... ?



[Hrp : Desolée xD C'est court court court ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Nadejda Roumenov
    Serdaigle | 3ème année

Serdaigle | 3ème année

Messages : 44
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Mar 10 Nov - 1:10

[HRP : Désolée, c'est vraiment minable comme post, mais je ne voyais pas quoi ajouter, ni même quoi dire pour calmer le jeu ^^]

    Qui aurait pu croire qu’un jour, Boyan changerait à ce point ? Certainement pas Nadejda. Mais aujourd’hui, il semblait avoir changé. Il semblait se préoccuper d’elle. Et il avait attendu, pour cela, qu’elle le dénonce aux autorités. Le faisait-il exprès, ou était-il sincère ? Avec tout ce qu’il lui avait fait enduré par le passé, avec toute la haine qu’elle avait ressentit pour lui, et toute cette peur qu’il avait su déclencher en elle, elle ne savait plus quoi penser de ce qui se passait à cet instant.

    Malgré tout, elle n’était pas restée là sans rien faire. Elle avait pris la défense de Boyan. Parce qu’elle l’aimait, oui. C’était son père quand même, elle l’avait toujours aimé, même si elle ne l’avait jamais clairement dit, même si elle s’était toujours interdit d’aimer celui qui lui pourrissait la vie.

    En réalité, elle ne savait même pas si elle agissait ainsi parce qu’elle l’aimait ou si c’était parce qu’elle culpabilisait de le mettre dans cet état. Elle réfléchissait peut-être trop… Elle ne savait pas… Elle ne savait plus !

    Alors que l’Auror commençait à abaisser sa baguette après les supplications de la jeune fille, une panthère noire surgit sans prévenir de nulle part. Nadejda sursauta, de surprise et de peur. Sans attendre, la panthère sauta sur l’auror, lui mordant l’épaule au passage de l’envoyant plus loin sur le sol. Ce dernier tomba inconscient, et la femme, qui avait reprit forme humaine, le provoqua, lui demandant s’il voulait jouer à chat. Elle lui envoya alors un coup de poing dans la figure avant de s’approcher de Boyan.

    Nadejda, elle, avait reculé. Elle regardait Sidney avec un mélange de haine et de peur… De colère aussi. Elle n’avait jamais vraiment aimé Sidney, mais aujourd’hui, c’était pire.

    La femme commença à s’énerver après son père…

      - Mais qu’est ce qu’il te prend ?? Tu es devenue fous ou quoi ?? Tu peux pas faire comme tout les autres d’entre nous et te saouler dans un endroit sur… non il faut que tu te pavane dans Près au Lard comme si tu étais une personne banale…


    Elle tenta de relever Boyan, mais celui-ci en fourni aucun effort pour l’aider. Au lieu de ça, il lui répondit, sur un ton qui ne se faisait pas aussi sympathique qu’elle l’aurait cru :

      -Merde Sid me hurle pas dessus j'ai mal à la tête. Et puis quoi? Je fais ce que je veux quand je veux. Et désolé pour le rendez vous comme tu peux le voir j'ai eu un petit empêchement. J'étais venu à la base réccupérer Nadejda mais...


    Malgré sa distance soudaine et son silence, Nadejda avait écouté ce qu’il avait dit. Il était venu pour la récupérer. Pour l’emmener. Pour faire d’elle une adepte de Voldemort. Mais… Mais quoi ? Il avait changé d’avis, ou était-ce les évènements qui l’avaient empêché d’agir ? La jeune fille n’en savait rien, mais elle espérait sincèrement que c’était la première option et qu’il avait changé d’avis. Qu’il ne voulait plus lui faire de mal, faire d’elle quelqu’un comme lui.

    Après un instant d’hésitation, Boyan reprit :

      -Sid... Je... Oh merde! Je ne vais pas revenir maintenant... Enfin...


    L’Auror se réveilla, interrompant son père. Il se releva, s’approcha des deux mangemorts, avant de déclarer :

      -Et bien dites donc, c'est une belle prise que voila.


    Une belle prise ? Qu’est-ce qu’il pensait ? Qu’il allait les emmener, tous les deux ? Il ne le pouvait pas. Ou alors, il le pouvait, mais seulement s’il ne leur faisait pas de mal. La jeune fille resta immobile quelques secondes, avant de se placer au centre des trois adultes.

      -Arrêtez ! Vous ne pouvez pas l’emmener… Elle marqua une pause, adressa un regard à Sidney puis à l’Auror, avant de préciser, Tous les deux. Il me doit des explications !


    Elle était stupide de croire que ces deux là l’écouteraient, mais malgré tout, elle tentait sa chance. Et elle espérait que sa présence devant les deux mangemorts, au centre d’eux et de l’Auror, leur éviterait à tous de commencer à se battre et à se blesser.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sidney Parker
    Mangemort | Sadique, sexy & féline.


Messages : 316
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Mer 18 Nov - 12:28

    J’avais passé son bras autour de mon cou afin de mieux pourvoir le soulever mais surtout de le maintenir debout, ce qui n’était pas du tout facile, car il était loin d’être léger et ne fournissait aucun effort pour m’aider !! Bien entendue, je n’étais pas là pour jouer les baby-sitters et donc je n’étais pas là pour le ménager !! C’est donc sans aucun ménagement que je lui balançais tout ce que j’avais à lui dire, j’étais en colère, pas seulement parce qu’il m’avait planté dans un des moments les plus important de ma vie non, quoi que sa aurait été une raison suffisante, mais c’était plutôt parce qu’il prenait toujours plaisir à se mettre dans des situations dangereuses pour lui et bien que je sois dure, je tenais tout de même assez à lui pour venir à son secours même s’il ne le méritait pas !! Par exemple là il ne le méritait absolument pas vue la manière dont il me répondit j’eu la vague impression que je le dérangeais alors qu’il était tout bonnement en train de se faire massacrer !! Sous le choc de ses paroles je le lâchais d’un coup le laissant retomber mollement à terre… un déchet c’était ce à quoi il ressemblait à présent !! Pourquoi fallait-il toujours que je m’attache aux personnes qui le méritent le moins ?? Bonne question, ce-ci dit sa doit certainement venir de mon cotés maso !! Je jetais un coup d’œil à l’Aurore qui commençait à bouger et à se réveiller, puis, je regardais la gamine, c’était étrange mais elle ne ressemblait pas vraiment à son père, rien à voir avec Zack qui me ressemblait énormément… OK c’est pas le moment !! Bref la gamine me jetait un regard froid, je ne savais pas ce que je lui avais fait car aussi loin que je me souvienne, je ne lui avais jamais rien fait, à part la croiser de temps à autre lorsque j’allais voir son père et compatire un peu puisque je ne supportais pas que l’on fasse du mal aux enfants, mais je ne lui avais jamais rien fait à part sa… bref c’était maintenant sur, je dérangeais cette petite réunion de famille !!
    Sa c’était tout de même un comble, je bouscule mon emploi du temps encore une fois pour aller ramasser Boy totalement ivre à Près au Lard, mais cette fois je le trouve en train de se faire massacrer par un Auror, je lui sauve la mise mais je me presque jeter !! Oué la vie est injuste et il est hors de question que j’en subisse les conséquences plus longtemps !! J’allais parler, j’allais dire que puisque je n’étais pas la bienvenue je m’en allais en le laissant se débrouiller seul car j’en avais mare d’être prise pour la reine des imbéciles !! Mais l’Auror me pris de court je me retournais et il était debout nous regardant avec un air mauvais tout en disant qu’il avait fait une belle prise. Serte sa aurait put en être une si seulement il avait eu une chance de s’en sortir, mais ce n’était pas le cas. Il était désarmé et la blessure que je lui avais infligée à l’épaule se trouvait très prêt de la carotide donc il perdait beaucoup de sang !! Dans environ dix petites minutes il perdrait sûrement connaissance… Au moins ma journée ne serais pas perdue, j’aurais au moins contribué à débarrasser le monde d’une ordure d’Auror !! Je détournais mon regard de lui je m’en fichais il n’avait aucune chance et n’était plus une menace à mes yeux, puis je me tournais vers Boy qui avait l’air en proie à un combat intérieur acharné, mais il finit par cracher le morceau et disant qu’il voulait rester avec sa fille, OK ben s’il n’y avait que sa il suffisait de le dire au lieu de m’agresser… maintenant c’était trop tard !! La gamine elle se plaça entre l’Auror et nous en demandant aussi à ce que nous le laissions avec elle, ohh que c’était mignon !! Levant les yeux au ciel je dit enfin :


    « Ohh mais ne t’en fait pas vas, vue la manière dont tu viens de me parler tu vas y rester avec ton ami l’Auror psychopathe !! Oui car au cas ou tu ne le saurais pas sache tout de même que c’est lui qui à faillit tuer Bellatrix, alors je n’ose même pas imaginer ce qu’il va faire de toi… surtout dans l’état pitoyable dans lequel tu es !! Tu fais pitié mon pauvre !! » Puis, je me tournais vers la gamine « Tu voulais ton père ?? Et bien je te le laisse fais en ce que tu veux ce n’est plus mon problème !! »

    Je les contournais tous afin de sortir mais je me doutais bien que l’Auror n’avait pas l’intention de me laisser partir aussi facilement, alors je lui fit face avec un sourie mauvais avant de lui dire :

    « Quant à toi… et bien je verrais un guérisseur à ta place car tu ne vas pas tarder à tourner de l’œil avec une telle blessure !! » Me tournant une nouvelle fois vers Boyan je lui dis : « Ohh et au cas ou tu ne l’aurais pas compris, il est inutile de me contacter à moins que tu ais des excuses à me faire !! »

    Je n’étais pas de super bonne humeur aujourd’hui ce n’était pas le moment et sûrement que je n’étais pas la seule, mais disons que je supportais mal le fait d’être traiter de cette manière alors que je venais de le sauver d’une mort certaine !!



HS il vaut mieux pas la prendre pour une conne la Sid^^

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



    I'm Hot I'm Crazy

    & I'm Dangerous

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Boyan E. Roumenov
    Mangemort | Adepte de Voldemort


Messages : 49
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Mar 1 Déc - 19:53

-Ohh mais ne t’en fait pas vas, vue la manière dont tu viens de me parler tu vas y rester avec ton ami l’Auror psychopathe !! Oui car au cas ou tu ne le saurais pas sache tout de même que c’est lui qui à faillit tuer Bellatrix, alors je n’ose même pas imaginer ce qu’il va faire de toi… surtout dans l’état pitoyable dans lequel tu es !! Tu fais pitié mon pauvre !! » Puis, je me tournais vers la gamine « Tu voulais ton père ?? Et bien je te le laisse fais en ce que tu veux ce n’est plus mon problème !!

Putain de merde. j'en avais vraiment marre. Sid revient! Bah non casse toi! Je sais pas. J'en ai plus rien à foutre. Je deviens sûrement suicidaire. Oh oui que la vie cesse de me faire chier. Comment ça en trois phrase j'ai réussis à sortir cinq gros mots? Mais arrêter de compter! Vous m'emerder... +1. No comment.

-Quant à toi… et bien je verrais un guérisseur à ta place car tu ne vas pas tarder à tourner de l’œil avec une telle blessure !! Ohh et au cas ou tu ne l’aurais pas compris, il est inutile de me contacter à moins que tu ais des excuses à me faire !!

Lalala. J'ai rien entendu. Je suis ce gamin stupide...

-SID PUTAIN TU COMPRENDS PAS!!!!!!!! Merde... JE T'EXPLIQUERAIS PLUS TARD... MERCI POUR TOUT...

Hum no comment vraiment. & puis la vie est roses et les lapins sont bleus pendant que les poulets dansent la claquette. Oui voir un psy me ferais sûrement beaucoup de bien. L'auror était hors combat. Tant pis pour lui. Il avait pas qu'à me chercher. Sid à dû réellement lui faire mal. Merci beaucoup Sid. Oh oui merci. Tu viens de me sauver la vie. Cette vie je vais pouvoir la mettre au service de ma fille. Je me tourne doucement vers Nadejda avec un grand sourire. Avant que Sid soit réellement trop loin je lui hurle

-SID! TU PEUX TOUT RACONTER AU SEIGNEUR DES TENEBRES, LUI DIRE QUE JE SUIS UN FAIBLE DOUBLE D'UN CONNARD! TANT PIS! JE REVIENDRAIS PLUS TARD! S'IL A BESOIN DE MOI JE SUIS PAS LA!!!

J'allais sûrement me faire torturer, tant pis. Bof. J'en avais plus rien à faire.
Un grand sourire étira mes lèvres. Il était pour Nadejda. Pour le début d'une autre vie. Avant que l'auror ne revienne, avant que Sid ne revienne, ou qu'elle n'aille le dire aux autres mangemorts... Avant. Je prend la main douce de ma fille et transplane avant qu'elle ai le temps de se débattre. Nous sommes devant les hautes murailles de Poudlard. Je ne sais pas quoi dire. J'aimerais lui expliquer ce que je viens de faire. J'aimerais lui dire... Mais je n'y arrive pas. J'attend un peu, le vent passe entre nous. Et elle, elle ne bouge pas, me regarde sans rien dire, avec ce soupçon d'inquiétude que je lis dans ses yeux. Nadejda ne sait pas, ne comprend pas, ignore. Je dois lui dire...

-Ecoute... Je peux pas vraiment quitté les mangemort... C'est avant tout une question de vie ou de mort. Pour toi comme pour moi. Le Seigneur des Ténèbres voulait que je te ramène. Moi aussi je dois dire. Mais plus maintenant. Je ne pourrais pas lui mentir. Sûrement qu'il me torturera, peut être même je mourrais. Mais... Je ne sais pas comment te le dire; J'ai changer depuis ce soir. Je crois... J'espère. Je suis réellement désolé de tout ce que j'ai fait. Si j'étais encore malhonnète je dirais que ce n'est pas de ma faute et que mes parents m'ont élevé ainsi. Mais non. C'est ma faute.

Je marquais une pause.

-Ce que je veux dire Nadejda... Je... Merde! Bref... J'essayerai de t'envoyer des lettres. Je...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Si l'amour est un crime, je ferais de toi ma victime Invité...



Tu t'es joué de moi ma fille. Mais quand je te retrouverai, tu regretteras de m'avoir pour père...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alec C. Porter
    Auror | I made a promise to revenge ...


Messages : 11
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   Ven 4 Déc - 15:24

    Mais c'etait de plus en plus drole par ici. Une Mangemort Animagus, Un Mangemort alcoolique et visiblement prit de remords, & sa fille. Et bien dites donc. C'etait la mode les mangemort poule pondeuse... Quoi que ,celle ci ... de gamine, avait l'avantage d'être vieille... Et plutot charmante d'ailleurs. Mais je crois que je m'enflammes. Je m'en fiche. Reprenons le cours des choses. Je tenais donc la. L'air enervé. En meme temps. Je faisais mon boulot. Mais sans baguette, c'etait pas facile.

    -Arrêtez ! Vous ne pouvez pas l’emmener…

    & visiblement... Moi. Je me trouvais au coeur d'une sordide histoire de jalousie, une histoire de relation, de seigneur des tenebres & de paternité. Merveilleux. Franchement merveilleux. J'lalais repliquer une remarque bien acide quand Sidney.. Oui c'etait elle. SIdney Parker, excellente amie de Bellatrix d'ailleurs, Sidney donc, se dressa devant moi, & me parla.

    « Quant à toi… et bien je verrais un guérisseur à ta place car tu ne vas pas tarder à tourner de l’œil avec une telle blessure !! »

    " Nia Nia Nia "

    Okay. Je n'avais rien trouvé de mieux a dire. Je ne repondais pas. Je restais silencieux dans mon coin. & tout se passe trop vite pour moi. Moi, je tourne de l'oeil, ils s'en vont. Tant pis. Ils ne sont pas Bellatrix. Ils ne m'interessent pas vraiment. Et puis moi... Je ne suis pas vraiment un auror comme les autres non.

    " Merde."

    Je maugrée un peu, avant de transplaner jusqu'a Sainte Mangouste. Demain j'irais mieux. Demain, je me mettrais en chasse de Sidney Parker aussi. On ne se moque pas de moi impunement. Bouarg. L'autre la , par contre... Il me semble en assez mauvaise posture. Je ne l'enfoncerais pas. Ou peut être que si. Parce qu'il a un point faible. Une fille...
    Nous verrions bien.

    Mes pensées se brouillardent, et je m'evanouis.

    Rah. Journée d'merde.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcohol is not good for health! [Pv Nadejda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-