AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 3:05



    Un enfant c'est si beau.
      Un enfant c'est si fragile...

    Un enfant... C'est si pratique à torturer... Mais ils n'ont pas assez de sang.


    « Un lapin… ? Un beau petit lapinou… Une jolie belette meme… »
    « … Non… Je… ? »
    « Allons… Ne gigote pas petite chose… Ca me gacherait le plaisir de te voir remuer au bout de mon poignard. »
    « Laissez-moi ? Je… Je n’ai rien fait. Je vous jure, je n’ai rien fait… »
    « J’aime les enfants… Ils sont… Si tendres… Si doux et si innocents… Quand on lacère leur peau, ils gémissent… Oh, si faiblement…, à mes oreilles ce n’est que mélodie. Quand on arrache leurs boyaux, leurs cordes vocales et leurs tripes…, ils pleurent avant d’expirer lentement. Ils sont si fragiles… Si stupides au fond… Je les aime les enfants… »
    « J’ai peur… »
    « Je te l’ai dit… J’aime les enfants… »

    Un cri. Stupeur dans la nuit noire.
    L’enfant crève. Mais ses yeux avant de s’éteindre me lancent un regard implorant de chienne battue. Comme pour dire vengez-moi. Te venger gamine… ? De qui ? De moi ? Bien sur… Tu seras vengée. Tu seras vengée, je te le jure… Je me mutilerai tant que tu en seras vengée. Et tous les autres gosses que j’ai massacrés aussi.
    Je me baisse. Me penche au dessus du corps inerte. Du corps stigmatisé. Je fixe mes mains. Couvertes de sang… Couvertes de haine… Ce sang qui ne s’efface pas… Non… Ce sang ne s’efface jamais… Il ne part pas… Il ne partira jamais je crois… Ou si… Il s’effacera quand il sera mélangé au mien. Pour racheter mon honneur ou mon genre humain, je devrais payer de mon sang.

    Oui… Qu’est-ce qui fait de moi un etre humain… ? Qu’est-ce qui fait de moi une femme… ? Hormis le fait de ramasser les merdes confites, les chiens puceaux et pervers qui trainent sur les pavés ? Hormis le fait d’offrir son corps et ses charmes, ses atraits et son honneur à des hommes ? Sans amour… Sans aucun amour…
    D’ailleurs, l’amour, je ne sais pas ce que c’est… Personne ne m’a appris et je vis très bien sans. J’ai tant de chance de ne pas m’en encombrer… N’est-ce pas… ?
    Ou pas… ?

    Narcissique. Tragique et pathétique. Mystique et érotique. Explosive…
    Je n’étais qu’une putain… Qu’une petite putain… Condamnée à errer à la rencontre des hommes. Condamnée à vivre sans honneur et sans gloire. Oui je ne suis qu’une jeune putain… J’arpentais les rues, Craven A entre les dents, lames et poignards à la ceinture…, à la rechercher de proie… A la recherche de sang. De chair à lacérer. De sang à lécher.

    Mais je m’égare…

    Notre enfant donc…

    Il avait calanché celui-là… J’attrapai sa tete, comme pour la dévisser, je la tournai violemment vers la gauche. Dieu que c’était jouissif… Il était mort… Certes… Mais l’enfant était encore belle. Puis je marchai un peu…, non loin du cadavre…, après avoir gravé mon nom à la lime et à l’aiguille chaude sur l’avant-bras de la fillette endormie.
    Endormie… ? Oui… Mais pour longtemps déjà.


    " Quel dommage... Tu étais si jeune encore... " Murmurai-je en éclatant d'un rire sonore.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sara Van Shefield
    MINETTE FONCTIONNANT AU DIESEL


Messages : 10
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 3:35



    We were born to be alive. We were born to be alive. Born born to be alive. Born born to be alive. Born born to be alive. Yes we were born born born. Born born to be alive. Time was on my side. When i was running down the street. It was no bind bind bind. A suitcase and an old guitar. It's all i need to occupy. A mind like mine.

    Yes we were born born. Born to be alive. Born to be alive. Yes we were born born. Born to be alive…

    People ask me why. I never find a place to stop. And settle down down down. I never wanted all those things. People need to justify. Their life life life. Yes we were born born. Born to be alive. Born to be alive. Yes we were born born…


    « Je m’appelle Sara Van Shefield. »

    L’obscurité. Le noir. L’ennemi des enfants… Moi j’aimais les enfants… Je les trouvais si… Insouciants. Eux qui avaient encore la chance de pouvoir rever… C’était beau non ? C’est… Si beau l’ame d’un enfant… Enfin, qu’importe. Je n’en ai pas. Et je n’en veux pas non plus d’ailleurs.
    Mais cette nuit-là. Un bruit de chair. Un bruit de lames. Des pleurs, des suppliques enfantines et des gémissements apeurés avaient attiré mon attention. La cabane hurlante. Quel enfant serait assez stupide pour s’y aventurer en pleine nuit… ? Un sot… ? Un fils de mangemort… ? Ou tout simplement, un gosse… Oui, un gosse…

    C’est idiot hein ?
    Je m’avance. Passe la tete par l’encadrement de la porte. Sans la froler. De peur de faire grincer la moindre parcelle de parquet. C’était si sale par ici… Mais une tache vermeille maculait le sol, tandis que des débris de verre cassé le jonchaient. Un corps y gisait… Accessoirement… Non, que dis-je… ?

    Je m’approche alors. Une femme est accroupie non loin du corps. Elle me repère, mais ne dit rien. Moi je me précipite sur l’enfant, pour empoigner son poul. Mais la femme se redressa et m’arreta.

    « Il est mort. »
    « C’est toi qui as fait ça ? »

    Ma voix était dure. Froide. Je trouvais ce crime abject. Tuer un enfant… Quel courage… Ce ne me serait meme pas venu à l’esprit une seconde…

    « Visiblement… »

    Elle restait debout, impassible et imperturbable. Elle fumait sa cigarette, les yeux dans le vide, comme si de rien n’était. Je remarquai sa beauté. Mais une beauté tout aussi froide et pénétrante que le bleu de ses yeux. Et tout aussi enivrante et cruelle que sa voix ou son esprit.

    « Ordure… Tu n’es qu’une ordure… Faire ça… A un enfant… »

    Je l’attrape aussitôt. La projetant violement contre la paroi du mur. [Non, cette fois, c’est celui de la cabane hein. Je précise.] Ma fureur n’avait pas de limite. Je n’userai pas de ma magie avec elle… Non, ça aurait été lui accordé bien trop d’importance… Elle non plus… Apparement, préférait les combats au corps à corps. Les armes moldues.

    Je me mets à portée de son cou, et je la mords. En profondeur. Comme Eden aurait fait avec moi… Sauf que là ce n’était pas par amour. Ni par amour du sang non plus ceci dit… Non, c’était pour la faire souffrir et venger l’enfant qu’elle avait tué.
    Cet enfant… Je le connaissais… Le fils d’une amie… Non, vous ne la connaissiez pas. Le gosse non plus d’ailleurs. Puis ça n’a plus aucune importance, il est mort.

    Je la plaque contre le mur, [pratique hein ?] et la gifle violemment. A plusieurs reprises. Avant de la jeter par terre.

    « Maintenant. Vantes-toi de ce que tu viens de faire… »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ava ;; JUST MY LUSH.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 16:34

Elle s'appelait Sara... Elle avait 25 Ans... Elle etait ma lumiere... Sortie de mes tourments.




    La nuit... La nuit est mon domain et je marche seul. Dans les rues sans personnes.... Et je marche seul encore. Sara n'est pas la ce soir, mais son odeur m'ennivre quand meme. Son odeur m'ennivre encore. J'ai son odeur dans mon coeur et dans mon ame, et le gout de son sang encore dans ma bouche. Sara. Mon unique amour. Sara.... L'unique. Mon unique. Calice et amoureuse. Sara.... Amoureuse. Sara....
    Je marche seul. Encore... Et la nuit fait resonner mes pas. Mes pas....

    Un soupir. Encore et encore. Je marche a nouveau. L'obscurité est mon amie. L'obscurité est ma complice. J'ai vécu de longs moments avec elle. J'ai vécu.... Tellement de choses avec elle....

    Un soupir. Mes pas m'ont menés jusqu'a la cabane hurlante. Et j'y sens de l'agitation. Je sens deux corps, et l'odeur bien particuliere de Sara. Mais je sens aussi la mort et le sang et le monstre en moi. Reaparait. Revient. J'esquisse un sourire, mes canines proeminentes. Il semblerait que je m'amuse... Ou que je ne tarde pas a le faire ce soir. Mais un doute m'assaille. Un doute me tiraille. Sara... Pourquoi est elle la ? Sara.... Pourquoi n'est elle pas restée a l'abri ... Quelque part. Pourquoi.... ? Sara... Belle Sara....Pourquoi ?

    Je m'approche. Et je rentre dans la cabane hurlante. Silencieux comme la mort. Et je suis... La mort elle meme. Je suis un maudit. Un banni. Je suis.... Mauvais.

    « Maintenant. Vantes-toi de ce que tu viens de faire… »

    Ca... C'est la voix de Sara. Et j'entends des coups.
    Je monte. Je reste un temps dans l'ombre...

    Je dois m'avouer curieux de ce qui se passe. Alors je reste silencieux pour regarder. Pour apprendre. Il y'a un cadavre... Le cadavre d'un enfant visiblement. Je m'en fiche. Je ne suis pas.... Trés paternel, ou maternel, qu'en sais-je.... Toujours est il que visiblement Sara est impliquée... Ou du moins qu'elle joue aux justicieres. Sara. Ma belle Sara.

    Je m'approche. Sortant un rien de l'ombre. Sans que les deux femmes ne puissent voir mes tetes... Euh pardon, ma tete, je suis perturbé [--" ]

    " Arrete."

    Ma voix est douce. Je ne veux pas voir Sara commetre des actes de violence. Je suis la pour ça. Je veux pas qu'elle damne son ame. Son ame je veux la sauver.

    " Ca n'en vaut pas la peine."
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 17:01



    Un enfant c'est si beau.
      Un enfant c'est si fragile...

    Un enfant... C'est si pratique à torturer... Mais ils n'ont pas assez de sang.
    Ou alors, ils le perdent trop vite...


    « Ordure… Tu n’es qu’une ordure… Faire ça… A un enfant… »

    Blah blah. Je vous passe la scène. Elle a déjà été contée. [*pang*]. Portant mes mains à la gorge, je les vis se teinter de vermeil. Mon sang cette fois. Je crache un peu. De sang oui. [Tss.] Une chienne… Toutes des chiennes. & bang, je me retrouve par terre. Décidément. Je vais me reconvertir en femme de ménage moi. Avec toute la poussière que j’ai bouffée dans la cabane. [Hum. C’est la fatigue. U.u]
    Levant les yeux, j’éclate d’un rire sonore. Toujours aussi satanique oui. Elle… Croyait me faire peur… ? Elle croyait m’impressionner… ? Laissez moi rire… Une petite putain… Rien qu’une petite putain… Fragile et sensible. Bref. Une belle cible pour cette nuit.

    « Maintenant. Vantes-toi de ce que tu viens de faire… »
    « Oui je vais m’en vanter. Et je brandirai tes boyaux au dessus de ma tete comme trophée de mes victoires. Tu n’aurais pas du sortir cette nuit. Tu n’aurais pas du t’en meler. Tu aurais du rester dehors. »

    Puis je m’approche d’elle. Lentement, caressant d’un geste fébrile son doux visage. Le visage d’un ange mais elle ne me faisait aucun effet. Je passe ma main sur sa joue. Souriant d’un sourire pervers. Et je tourne autour d’elle, aiguisant derrière mon dos mes aiguilles et mes lames.

    « C’est dommage… Tu es plutôt jolie femme… Quel gachis. »

    Mais avant d’avoir pu esquisser un geste, un bruit survient. Une voix d’homme. Enfin… D’homme… Oui, d’homme on va dire. Il reste à l’écart. Nous ne voyons de lui qu’une fine silhouette dans l’obscurité. Sa voix sonne comme un murmure. Sa voix est douce. Sa voix est grave.

    « Arrete. »

    Il s’approche. Il s’avance. Le plancher grince sous ses pas.

    « Ca n'en vaut pas la peine. »
    « En effet. Ca n’en vaut pas la peine… »

    Répondis-je en riant. Je ne laisse à aucun des deux visiteurs du soir, le temps de répliquer. J’attrape la chienne par le cou, plantant une lame entre ses omoplates. Sans vouloir la tuer. Non, je ne voulais pas tuer… Quoique… J’avais besoin de sang à lécher… Puis je la lache. Elle s’écrase sur le sol comme une masse. Et je m’avance vers l’inconnu androgyne.

    « La meme chose ? »

    Je fiche mes aiguilles dans la peau de ses avant-bras. Toujours en riant. Toujours aussi folle. Toujours aussi assassine et toujours aussi déglinguée.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 17:28

    « C’est dommage… Tu es plutôt jolie femme… Quel gachis. »
    « En effet. Ca n’en vaut pas la peine… »

    Et je n'eus pas le temps de repliquer que je vis une lame se planter dans le corps de Sara. Alors que la chienne qui l'avait blessée, s'approcher de moi. Je la regarde s'avancer. Mes cannines me demangent. Je suis un monstre le sait elle ? Je suis maudit et je ne peux pas mourir. Je suis fort. J'ai des talents... Des capacités que ma condition m'offre. Je suis un monstre et pour Sara je le serais toujours pleinement. Si elle est en danger.

    « La meme chose ? »

    " Avec ton sang en prime."

    Ses aiguilles dans mes avants bras. Elle rit. Et je ne bronche pas. Je ne ressens pas la souffrance; Je la regarde commencer a me saigner. Et je souris. Devoilant mes canines. Moment de calme. Je l'attrape par les epaules et la jette contre le mur, M'approchant d'elle, violement. Bruquement. Je ne suis plus le douceureux gentleman androgyne. Non. Je suis une creature sans pitié. Je la plaque sur le mur. Contre le mur.... Sans rien de sexuel. Elle ne m'interesse meme pas. Et je lui montre mes dents avant de les planter dans sa chair tendre.... Tendre ? Un peu... Peut être. Je ne sors meme pas de lames.... Pas comme avec ces femmes imorales que j'ai pu tuer.... Non. Je ne fais que.... La vider de son sang. Je le bois. Je me repais d'elle. Car ce soir elle sera mon repas.

    Et je danserais sur son cadavre....

    " Ne fais pas pleurer dans mon coeur.... Ou j'arracherais le tien."

    Mes yeux doivent être fous. Je suis un monstre. Une bete. Une creature de la nuit... Sans pitiée et pleine de haine.

    " Tiens tu a la vie.... Ou... Dois-je te donner une raison d'y tenir avant de te l'oter?"

    Et je plante a nouveau mes dents dans sa chair tendre. Son sang ne me plait pas. Je n'aime que celui de Sara. Et il y'a tellement longtemps a vrai dire que je n'ai pas bu de sang humain..... Le sang....

    Un soupir....

    Elle mourra ce soir. Pour avoir levé la main sur MA Sara.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 17:55



    Un enfant c'est si beau.
      Un enfant c'est si fragile...

    Un enfant... C'est si pratique à torturer... Mais ils n'ont pas assez de sang.
    Ou alors, ils le perdent trop vite...



    « Avec ton sang en prime. »

    Il s’approche. Un rien. Non, que dis-je, pas un rien. Il s’avance. Et je ris toujours. En le fixant d’un air ironique. Ho… Avais-je touché un point sensible… ? Gentleman qu’il était si cette poule était la sienne… ? Ho… Je vois… Il devait en etre amoureux. L’amour… C’est à vomir… Pire meme… A recracher ses tripes et ses boyaux, à prier jusqu’au Ciel… A demander l’euthanasie meme… Enfin, bref.
    Je hais ce sentiment. Si sentiment existe bien sur…
    Lui aussi… ? Il pensait m’effrayer… ? Et je riais. Toujours.

    « Laisse-moi te saigner… Et je laisserai ta chienne peut etre en un seul morceau. »

    En fait, il ne me laisse à peine le temps d’en placer une. Plaquée contre le mur. [Bah décidément ces murs…] Et il plante ses dents dans ma chair. Putain… Pour ne pas dire autre chose oui. Aherm. Putain, donc. Non, je ne me suis pas appelée. [Rendors-toi Juliet.] Putain… Le salopard… Déjà que je n’aimais pas les hommes… Meme androgyne, il portait leur force.
    Et il me rappelait tant de chose.

    Pour avoir de telles canines acérées…, il ne devait pas etre humain… Oui je vouais un culte aux pratiques moldues…, mais j’en connaissais tout de meme un rayon au niveau sorcellerie. Et les créatures… Surtout les créatures…
    Je sens ma vie partir sous ses crocs. Enfin, sous ses dents.

    « Ne fais pas pleurer dans mon coeur.... Ou j'arracherais le tien. »
    « Tu veux boire ? Eh bien. Bois. Sers-toi donc. J’espère que tu en feras une indigestion. »

    Il croyait que la mort, je ne m’y attendais pas. Bon Dieu, ça fait si longtemps déjà que je l’attends celle-là… Ca fait si longtemps que j’attends qu’elle frappe à ma porte. Qu’elle pose sur ma gorge ses mains gantées de souveraine…
    Mais j’étais encore en vie pour le moment. Oui… Toujours en vie.

    « Tiens tu a la vie.... Ou... Dois-je te donner une raison d'y tenir avant de te l'oter? »

    Là j’éclate une nouvelle fois de rire.
    Moi ? Tenir à la vie… ?

    « Je n’y tiens pas plus qu’à la mort. »

    Et je le repousse. Dans l’agitation, ma baguette était tombée. Mais qu’importe. Je n’avais pas besoin d’un morceau de bois pour me battre. Je l’avais meme déjà prouvée mille fois.
    Et j’allais le prouver une mille et unième fois.

    Accrochés à ma ceinture, oui, j’avais mes outils de travail. [Hum.] De torture, si vous préférez… Je saisis en vitesse un long clou rouillé, pour l’enfoncer profondément dans la gorge de l’androgyne perturbant. Et je vins lécher son sang. A mon tour, j’aimais m’en repaitre.

    « C’est dommage que ta putain ne soit pas réveillée… elle aurait pu te contempler crever… »


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 4 Nov - 21:05


    « Laisse-moi te saigner… Et je laisserai ta chienne peut etre en un seul morceau. »
    « Tu veux boire ? Eh bien. Bois. Sers-toi donc. J’espère que tu en feras une indigestion. »
    « Je n’y tiens pas plus qu’à la mort. »


    Alors que je dominais la situation... Force oblige n'est ce pas ? Elle la retourna soudainement. Je n'etais pas dans le combat. J'avoue. Je n'y etais pas. Car je n'avais d'yeux que pour Sara. Belle Sara... Inconsiente. A terre. Quoi ? Oui j'etais eperdument amoureux... Un monstre qui se meurt d'amour... Ca tombait bien... J'aurais du mal a crever d'autre chose.
    Elle me planta quelque chose dans le cou. Ca faisait mal. Mais ce n'etait pas grand chose comparé a ce que j'avais pu vivre jadis.. J'etais un Nosferatu. Ne l'oublions pas. Un vampire. Creature de la nuit... [Tu radote Eden... Tu le sais ?]

    J'avais mal... Et j'allais retourner a nouveau la situation... Quand elle parla a nouveau.

    Parle encore vieille folle.... Parle encore....

    « C’est dommage que ta putain ne soit pas réveillée… elle aurait pu te contempler crever… »

    C'etait... De trop. J'arrachais le clou qu'elle m'avait planté dans la gorge et je lancais au loin. Rouillé.... Heureusement que je ne craignais pas les maladies. Une gerbe de sang s'echappa du trou. Et je la regardais. Le regard froid. Determiné. Les metaphores poetiques m'avaient quittées. Je n'etais rien qu'un homme. Un homme. Un ange blessé... Car mon ange a moi... Etait a terre.

    " Laisse moi l'amener a l'abri. Et je t'offrirais mon corps en cobaye a ton sadisme pervers."

    Je n'avais pas d'illusion.... Mais... Je voulais proteger Sara. Coute que coute... Je m'en fichais de la folle... Je me fichais de tout le reste. Je voulais... Proteger Sara. Je serais mort pour elle. Si je pouvais mourir.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Jeu 5 Nov - 19:25



    Abderhamane, Martin, David. Et si le ciel était vide ? Tant de processions, tant de têtes inclinées. Tant de capuchons tant de peur souhaitées. Tant de démagogues de Temples de Synagogues. Tant de mains pressées, de prières empressées.
    Tant d'angélus…

    Et si en plus… Y'a personne…. ?
    Abderhamane, Martin, David . Et si le ciel était vide ? Il y a tant de torpeurs. De musiques antalgiques. Tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques. Il y a tant de questions et tant de mystères. Tant de compassions et tant de révolvers…
    Tant d'angélus…
    Arour hachem, Inch Allah. Are Krishhna, Alléluia.

    Et…
    Si toutes les balles traçantes. Toutes ces armes de poing. Toutes ces femmes ignorantes. Ces enfants orphelins. Si ces vies qui chavirent. Ces yeux mouillés. Ce n'était que le plaisir…
    De zigouiller… ?



    Oui et si le ciel… Etait vide… ?

    Tant de mystère…
    Tant de processions… Tant de peurs souhaitées… Tant d’angelus.


    Mais si en plus, il n’y a personne… ?

    Comment ? Moi ? Coyante… ? Si peu… Ou plutôt… Je… Ne croyais qu’en moi, oui ça c’est vrai. Mais à Dieu… Je n’y croyais pas. Je n’y avais jamais cru et je n’y croirais jamais. Non, jamais.
    Pour avoir fait le monde comme ça…
    Pour m’avoir faite aussi cinglée… Pour m’avoir faite aussi mal…
    & aussi cruelle…

    Dieu n’existait pas.

    Enfin, qu’importe. Les religions et moi… Oui, qu’importe. [& tu radotes, & tu radotes…]


    « Laisse moi l'amener a l'abri. Et je t'offrirais mon corps en cobaye a ton sadisme pervers. »
    « Emporte-la… Elle ne m’intéresse pas. »


    Oui, qu’il l’emmène… Qu’il emmène sa chienne avec lui, je n’en avais plus besoin à présent. Et mon sadisme pervers comme il le disait si bien, mit mes sens en alerte en entendant sa phrase… Il s’offrirait… Il s’offrirait… Par amour ?
    Par amour pour sa putain ?

    « Eh bien… Je ne pensais pas qu’on pouvait aimer les chiennes à ce point…D’ailleurs… Je ne pensais pas qu’aimer était possible meme… »

    Et je le pousse non sans brutalité vers sa poule allongée.

    " Allez. Prends-là ta bete. "




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Jeu 5 Nov - 20:13

    « Emporte-la… Elle ne m’intéresse pas. »
    « Eh bien… Je ne pensais pas qu’on pouvait aimer les chiennes à ce point…D’ailleurs… Je ne pensais pas qu’aimer était possible meme… »


    Mes mots ont ils eu un quelconque effet. Je serre les poings en l'entendant parler de Sara ainsi. Mais je ne dis rien. D'abord sa securité. Ensuite son honneur. Elle me pousse vers elle. Brutalement. Mais elle me pousse vers elle, et j'attrape ma dulcinée dans les bras. Ma douce Sara. Ma Belle Sara. Elle est blessée. Elle saigne... et je me sens si mal pour elle... Pourquoi ? Qu'est ce qui lui a prit de se meler a tout cela ce soir? Sara... Je ne...

    " Allez. Prends-là ta bete. "

    Je ne reagis pas. Ni a la douleur de sa brutalité. Ni a la douleur de ses mots. Je me penche et prend amoureusement Sara dans mes bras. Sara. Je me souviens encore de la premiere fois ou je l'ai vu. Si sombre. Si... desesperée... Et si Belle. Je l'ai aimée tout de suite, moi qui pensait qu'aimer n'etait qu'illusion. Moi qui pensait qu'un monstre ne pouvait pas l'aimer. Je l'ai aimé tout de suite et je me suis efforcé de rendre sa vie meilleure. Je m'y efforce toujours. Et je crois qu'elle m'aime. Non. Je sais qu'elle m'aime. Elle est mon calice. Elle est ma vie. Et je suis son chevalier. Elle est ma princesse.

    Ma Princesse.

    Elle est ma joie. Celle qui illumine mes jours. Elle saigne. Et le sang m'attire. Surtout le sien. Mais ce n'est pas le moment. Je la tiens dans mes bras et j'aimerais ne plus la lacher. Mais je n'ai qu'une parole. J'ai offert mon corps en echange de son salut. Je ne me deroberais pas.

    " Je reviendrais."

    Je n'ai qu'une seule parole. Et je ne suis pas lache. Je reviendrais. Mais pour l'heure. Tout ce qui compte c'est Sara.

    Alors je saute par la fenetre en la tenant dans mes bras. Et je m'eloigne. Une rue. Deux rues. Je me pose a l'abri d'un porche, et je laisse mes mains courir sur Sara pour regarder où elle est blessée... Sara. Je m'inquiete tellement. Sara...

    " Sara."

    Je crois bien que mes yeux Se teintaient d'humidité... Je crois bien que j'ai peur.... Sara....

    J'irais tuer la Chienne qui lui a fait du mal. Mon respect des femmes... A une certaine limite.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sara Van Shefield
    MINETTE FONCTIONNANT AU DIESEL


Messages : 10
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 25 Nov - 1:24



    You're one in a million.
    Oh.
    Now.
    You're one in a million.
    Oh.


    Sometimes love can hit you every day. Sometimes you can fall for everyone you see. But only one can really make me stay. A sign from the sky. Said to me. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. I've been looking for that special one. And I've been searching for someone to give my love. And when I thought that all the hope was gone. A smile, there you were and I was gone.

    I always will remember how I felt that day. A feeling indescribable to me. Yeah. I always knew there was an answer for my prayer. And you, you're the one the one for me. Yo.u're one in a million. You made me discover. You're one in a million. You made me discover.


    In the beginning I was cool and everything was possible. They tried to catch me but it was impossible. No one could hurt me it was my game. Until I met you baby and you were the same. And when you didn't want me I wanted you because. The funny thing about it is I liked the show. I like it when its difficult. I like it when its hard. Then you know its worth it. That you found your heart...

    You're one in a million...
    Oh.
    You're one in a million.


    ______________ You're one in a million. ______________


    " Sara. "
    « Eden… C’est toi ? »

    Quelle question débile… Va te recoucher Sara. Aherm. Peu à peu, j’ouvre les yeux. Mon corps me faisait un mal de chien. Je ne me souvenais plus réellement de ce qui s’était passé. Enfin… Si… Je me souvenais de la folle de la cabane hurlante. Y siégait-elle toujours ? D’un bon, je me redresse. Je ne songeais meme plus à mes blessures. Eden...

    Je ne lui laisse meme pas le temps de s’inquiéter pour moi. Très vite, je me sens mieux. Enfin… Façon de parler hein… Sa voix me tranquilisait et la contemplation de son doux visage aurait apaisé tous mes maux… Je crois… Eden…

    Eden, mon beau vampire androgyne… Mon premier reflexe fut de me blottir dans ses bras puis de traquer la moindre égratinure sur sa peau.

    « Si elle t’a touché… J’te jure que si elle t’a touché… »

    J’écumais de rage. Mais tous les deux, nous pissions le sang comme jamais. Et la chienne qui lui avait fait ça. Enfin... Qui nous avait fait ça... Courait encore dans la nature. Les jupons au vent. Libre. Et ça je ne le supportais pas. Je ne le supportais plus.

    " Eden... Qu'est-ce... et l'autre...? "

    Eden…
    Mon prince… Ma vie… Mon âme… Ma joie, mon Amérique...

    Et dans chaque instant fragile, il y a quelque chose de désespéré… Dans chaque instant tragique, il y a quelque chose de propice. Et dans chaque regard qu’Eden posait sur moi, tout mon passé s’était envolé. Les rues, le froid, les prix et le besoin de force. Eden était ma force. Mon amour, ma vie…

    Qu’il retienne ses larmes…
    Pour répéter après moi… Je t’aime ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 25 Nov - 20:51

    « Eden… C’est toi ? »
    « Si elle t’a touché… J’te jure que si elle t’a touch
    " Eden... Qu'est-ce... et l'autre...? "


    Eden c'est moi. J'ai le nom d'un jardin Angelique. Mais moi, je suis un monstre. Savez vous a quel point je peux être monstrueux ? Mais pour l'heure je suis un ange, & je suis dans les bras de la plus angelique des Femmes. Sara. Sara mon aimée, mon idéal. Sara....

    Je la tiens dans les bras et la berce tendrement. Elle est blessée. Je sais qu'elle est blessée, je sens son sang de partout sur son corps et mes sens sont en emois. Mais je ne ferais rien, meme si son sang m'ennivre. Meme si me nourrir d'elle me rendrait bien plus fort. Mais je ne ferais rien, pas maintenant. Pour l'heure se sont ses levres que je vais chercher. Ses levres. Douces & belles levres. Elle est tellement....

    Je l'aime vous savez. Je crois bien que je l'aime. Que pour elle, j'ecrirais, des chansons des poemes.
    Je crois bien que je l'aime. Que mes mots sont pour elle, que ses maux je voudrais... Pour toujours les effacer.

    " Sara. Ma Douce. Elle ne m'a pas fait de mal."

    Je lui mens. Bien sur que je lui mens. Mais qui ne mentirais pas.... Je ne veux pas l'inquieter et je ne veux pas lui dire la suite... Mais non. Je ne sais pas mentir a Sara. Elle est ma vie... Je ne veux pas qu'elle risque la sienne. J'hesite encore sur la conduite a tenir, je suis face a un dilemne. Lui dire. Tout lui cacher ? Je ne sais pas... Mince... Pour ne pas être vulgaire. Je ne suis pas vulgaire. Je ne suis pas ce genre d'homme.

    Sara...

    Je goute a ses levres, lui mordant passionement la levre inferieure, sans la faire saigner. Je ne pourrais plus... Me controler. Et puis je croise son regard. Son regard qui me fait fondre, qui me rend... Plus humain que je ne l'ai jamais été.

    Sara...

    " Sara... Je... Je lui ai promis que j'y retournerais. Pour qu'elle me laisse te sauver."

    C'est fini... Je lui ai dis la verité n'est ce pas.... Et cela me perdra probablement... Qu'est ce qui ne me perdrait pas de toute façon? Je vais offrir mon corps a une folle, pour proteger la femme que j'aime.

    C'est l'ultime sacrifice n'est ce pas ?

    Je ne peux pas mourir.... Mais je soufrirais.... Sans soufrir reellement, car elle sera en securité.

    & moi... J'oublie les mots dés qu'ils ont quittés ma bouche. Car je garde Sara dans mes bras & je ne peux pas être plus heureux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sara Van Shefield
    MINETTE FONCTIONNANT AU DIESEL


Messages : 10
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 6 Jan - 16:02



    You're one in a million.
    Oh.
    Now.
    You're one in a million.
    Oh.

    Sometimes love can hit you every day. Sometimes you can fall for everyone you see. But only one can really make me stay. A sign from the sky. Said to me. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. I've been looking for that special one. And I've been searching for someone to give my love. And when I thought that all the hope was gone. A smile, there you were and I was gone.

    I always will remember how I felt that day. A feeling indescribable to me. Yeah. I always knew there was an answer for my prayer. And you, you're the one the one for me. Yo.u're one in a million. You made me discover. You're one in a million. You made me discover.

    In the beginning I was cool and everything was possible. They tried to catch me but it was impossible. No one could hurt me it was my game. Until I met you baby and you were the same. And when you didn't want me I wanted you because. The funny thing about it is I liked the show. I like it when its difficult. I like it when its hard. Then you know its worth it. That you found your heart...

    You're one in a million...
    Oh.
    You're one in a million.

    ______________ You're one in a million. ______________


    " Sara. Ma Douce. Elle ne m'a pas fait de mal."

    Eden... Eden... Mon Eden... Il est ma vie, en plus beau. Il est mon vent, il est mes ailes... Il est tout ce que je peux offrir de meilleur. Il est tout ce qu'il me reste... Il est tout ce que le vent ne m'a pas encore emporté.... Il est tout ce que la misère, la cruauté des hommes et les bombes n'ont pas encore déchiqueté... Il est mien... Je suis sienne... A jamais... Je lui appartiens... comme jamais un chien n'a aimé son maitre. Le sait-il tout ça... ?

    You're one in a million...

    Il est mon vent, mes ailes... Ma vie en plus beau.... Et je tuerai le premier qui le touche. Je vais décourager les dames. Je vais défigurer les belles sirènes. Nul n'a le droit de regard sur mon Eden. Nul n'a droit de regard sur les jardins d'un roi comme sur mon Dieu.
    You're one in a million...
    C'est un regard de soie qui se passe de mots . Quand le silence est roi, le reste est de trop . On retrouve le goût des paradis perdus . Tout ce qu'on ne croyait plus . Quelques gestes oubliés qu'on reconnait par coeur . Qu'est ce qui s'était passé, était-ce nous d'ailleurs ? Une main qu'on revoit, carressante et tendue . Tout ce qu'on ne croyait plus...

    Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Quand le temps a bâti des murs . Entre toi et ma peau . Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Même après ma vie, je le jure ... Je te dirai ces mots .

    Ton histoire est mon histoire . C'est rattraper nos traces sur les chemins du temps . C'est l'espoir qui efface les blessures d'avant . C'est retrouver son âme comme retrouver la vue . Tout ce qu'on ne croyait plus ...

    Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Quand le temps a bâti des murs . Entre toi et ma peau . Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Même après ma vie, je le jure . Je te dirai ces mots ...

    Ton histoire est mon histoire . Ta douleur est ma douleur . Ta route est ma route ... Ton histoire est mon histoire . Ta douleur est ma douleur . Ta route est ma route. Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Quand le temps a bâti des murs . Entre toi et ma peau . Je n'étais pas loin, je n'oubliais rien . Même après ma vie, je le jure ... Je te dirai ces mots ....

    Nos lèvres s'effleurent. Meme après ma vie, je le jure... Je te dirai ces mots... Pour toi, je ferais n'importe quoi... Oui je sais... Ca fait vieux roman de gare... Mais tu me donnes beaucoup, mais ce n'est pas assez... Pour toi, je ferais pousser des fleurs dans mes cheveux... Eden, pour toi, je me ferai belle à t'en crever les yeux...

    Je poserais sur ma bouche l'effluve d'un baiser... d'un tout petit oiseau mouche pour que tu cherches à l'attraper... Dans la lumière j'ai le droit de tout tenter... Pour que cette chanson ne s'arrete jamais...

    You're one in a million...

    Je me ferai belle à t'en crever les yeux...

    " Sara... Je... Je lui ai promis que j'y retournerais. Pour qu'elle me laisse te sauver."

    " Non. Non t'as pas le droit... Eden... Eden s'il te plait... ? "

    Et je m'agrippe à lui. J'ai mal mais je m'accroche. J'ai l'habitude d'avoir mal... Ca fait toujours mal de vivre dans les rues... Et lui c'est mon sauveur... Lui c'est ma vie... Lui c'est toute ma vie...
    Alors je le lacherai pas. Je sais que si je lache son bras.... il s'en ira... Je sais que si je le lache... je ne le reverrai peut etre jamais.. ? Ou dans quel état... ?

    Non je ne lacherai pas. You're one in a million.... mais c'est lui que j'aime. Il n'est qu'un point de plus... Mais s'il n'existait pas.... je crois que j'aurais trouvé le secret de la vie... simplement pour le créer... et pour le regarder...

    " Eden... Eden je t'en supplie... Reste ? " " J'irai la voir moi. Après tout c'est à moi qu'elle en veut, n'est-ce pas... ? " " Eden... Je me damnerai pour toi... J'en crèverais si elle te touchait... "

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 6 Jan - 16:36



    Sara… Elle est belle… & Pas seulement quand elle pleure…. Sara… Elle est … ma vie ?
    J’ai vu tellement de feux eteints dans les yeux de ma Sara. Et la peur des lendemain, bien cachée dans sa voix.
    Alors pourquoi moi ? … Pourquoi moi ?

    J'ai eu la vie facile mais je n'servais à rien… Puis j'ai partagé sa peine, aujourd'hui je suis quelqu'un… Sara, reine des femmes, devant elle je m'incline …
    Un … Ange ? Un Ange. Ma Sara. Ma Douce. Ma Toxine. Je mourais pour elle, si je pouvais mourir. Mais mourir pour moi ca n’est qu’une chimere, on m’a oté ce droit il y’a bien longtemps. J’aimerais la rendre immortelle. Comme moi. Je le ferais un jour. Je le ferais un jour… Mais je ne veux pas la damner. Ca serait egoiste de la damner pour la garder a moi…

    Tout est egoiste en amour de toute maniere. La Vie est egoiste. L’amour est egoiste… Il n’y’a que mort que l’on respire enfin. Mais les morts ne respirent pas leur parfum. Alors je veux bien soufrir la vie si la vie est à ses cotés.

    Et je lui dis la verité. Je lui dis que je me suis promis pour la sauver. Je sens une bile amere dans ma bouche alors que je dis ça. Je sais qu’elle va soufrir, mais je ne sais pas lui mentir.

    " Non. Non t'as pas le droit... Eden... Eden s'il te plait... ? "

    Et elle s’accroche a moi. Moi… Je suis desemparé devant elle. Je perds tous mes moyens. Je perds tous mes reperes. Pourtant je suis mort… Alors qu’est ce que je risque. Elle sait que je ne risque rien… Elle sait que…

    Mais… Je la comprends. Alors je la tiens dans mes bras… Et je me releve en la tenant contre moi. Sait elle ce qu’elle me demande… Je suis un homme de parole. Je suis quelqu’un de bien. De droit. Meme si … Je ne… Je n’ai pas de cœur. Je n’ai pas d’ame… mais je l’aime. Et j’ai mon ethique. Ma Morale.

    " Eden... Eden je t'en supplie... Reste ? " " J'irai la voir moi. Après tout c'est à moi qu'elle en veut, n'est-ce pas... ? " " Eden... Je me damnerai pour toi... J'en crèverais si elle te touchait... "

    Je sais qu’elle le pense. Et je fremis. Et je suis encore faible… Mais je reprendrais vite mais je… Je ne dis rien. Je la regarde. Passionement. Tendrement. Doucement. Je la regarde comme au premier jour & je l’aime plus encore. Quoi que… Je ne pourrais pas l’aimer d’avantage. Je l’aime deja tellement.

    & la regardant, avec toute la tendresse de ce cœur qui ne bat plus, je commence a psalmodier une vieille poesie. Baudelaire je suppose.

    « Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse ; La froide cruauté de ce soleil de glace ; Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos ; Je jalouse le sort des plus vils animaux ; Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide ; Tant l'écheveau du temps lentement se dévide ! »

    & quand je la regarde c’est avec tendresse, me penchant pour l’embrasser.

    « Je donnerais tout pour que le temps s’arrete pour nous Sara. Mais le temps ne s’arrete pas. Meme pour ceux qui s’aiment. Et je suis homme de paroles. Je te protegerais de tout. Je te reviendrais toujours. Mais je dois… Je dois y’aller. »

    Et malgré ce que je dis je ne bouge pas, je la tiens dans mes bras et je me penche encore, pour gouter a ses levres… Pour deposer un baiser sur sa nuque. Un tendre et doux baiser.

    « Laisse moi te mordre. »

    Je sais… Ca n’est pas très romantique… Mais je ne dis rien de plus et je me penche vers elle, plantant mes canines dans la chair delicate de son cou. M’abreuvant un rien de ce liquide vital pour elle…. Comme pour moi. Et je l’embrasse a nouveau. Sara… mon aimée. Mon Calice. Ma Vie.

    « Ma vie depend de toi. Tu ne peux pas la risquer… Je ne peux pas la risquer. »

    Et …Si elle sait regarder elle verra une larme perler au coin de mes yeux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sara Van Shefield
    MINETTE FONCTIONNANT AU DIESEL


Messages : 10
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Sam 9 Jan - 17:52



    You're one in a million.
    Oh.
    Now.
    You're one in a million.
    Oh.

    Sometimes love can hit you every day. Sometimes you can fall for everyone you see. But only one can really make me stay. A sign from the sky. Said to me. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. I've been looking for that special one. And I've been searching for someone to give my love. And when I thought that all the hope was gone. A smile, there you were and I was gone.

    I always will remember how I felt that day. A feeling indescribable to me. Yeah. I always knew there was an answer for my prayer. And you, you're the one the one for me. Yo.u're one in a million. You made me discover. You're one in a million. You made me discover.

    In the beginning I was cool and everything was possible. They tried to catch me but it was impossible. No one could hurt me it was my game. Until I met you baby and you were the same. And when you didn't want me I wanted you because. The funny thing about it is I liked the show. I like it when its difficult. I like it when its hard. Then you know its worth it. That you found your heart...

    You're one in a million...
    Oh.
    You're one in a million.

    ______________ You're one in a million. ______________

    C'est ma faute... C'est ma faute... Si on a été si loin l'un de l'autre... C'est ma faute... C'est ma faute... je voudrais que tu me pardonnes encore, et que tu m'écoutes... Je voudrais que la nuit , meme si tu ne dors pas... Tu penses encore à moi. j'aimerais... j'aimerais... J'aimerais tellement de choses que je ne peux pas changer...

    Eden... Il est mon homme. Il est mon roi. Il est mon seigneur, mon orgie, mon prince, mon chéri, mon careme. Il est ma folie, mon amalgame... Eden... Accordes moi au moins une dernière danse... ? Eden... Je pourrais mourir demain.. ça ne changerait rien... j'ai reçu de ses mains le bonheur ancré dans mon ame... Il a enchanté ma vie... Il m'aime. Et je ne peux pas vivre sans lui. Il est vampire. Il ne peut pas mourir. Ou presque... ? Mais la vue de son corps ne serait-ce que mutilé me donne envie de gerber. Et me donne envie de crever.

    Je veux mourir pour lui. Je veux mourir d'amour pour lui...

    « Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse ; La froide cruauté de ce soleil de glace ; Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos ; Je jalouse le sort des plus vils animaux ; Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide ; Tant l'écheveau du temps lentement se dévide ! »

    « Je donnerais tout pour que le temps s’arrete pour nous Sara. Mais le temps ne s’arrete pas. Meme pour ceux qui s’aiment. Et je suis homme de paroles. Je te protegerais de tout. Je te reviendrais toujours. Mais je dois… Je dois y’aller. »


    Il m'embrasse. Ses lèvres sont ma came. Mon héroine afghane. & je l'aime... j'en suis dépendante... ?

    « Laisse moi te mordre. »

    J'acquiesce. Je ferme les yeux. Pendant qu'il plante ses canines dans ma chair. Je n'ai peur de rien. Je n'ai peur de rien avec lui. Moi je cherchais toujours les flammes... Et pourtant, Eden, je brule pour toi, comme une paienne... Moi qui faisais valser les hommes... toute entière à toi je me donne...

    Et je caresse sa joue, cherchant une larme à sécher. Cherchant une larme à consoler. Je suis tombée pour lui... Et j'aimerais pour lui déranger les pierres... Changer les visages de mes nuits... Je veux ton rire dans ma bouche... Je veux tes épaules qui tremblent... Je veux m'échouer tendrement... Sur un paradis perdu... Je veux retrouver mon double... Je veux l'origine du trouble.... Je veux caresser l'inconnu... Et je veux déranger les pierres... Changer le visage de mes nuits... Faire la peau à ton mystère... & Juliet, j'en fais mon affaire ? [Non c'est pas ça. --"]

    « Ma vie depend de toi. Tu ne peux pas la risquer… Je ne peux pas la risquer. »
    " Eden... Reste avec moi.... "

    Je veux mourir les yeux ouverts... Comme un mendiant.... & le temps... j'en fais mon affaire... ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Lun 11 Jan - 23:29


    I laid on a dune, I looked at the sky, when the children were babies and played on the beach. You came up behind me, I saw you go by, You were always so close and still within reach.
    Sara, Sara, Whatever made you want to change your mind? Sara, Sara, So easy to look at, so hard to define.
    I can still see them playin' with their pails in the sand, They run to the water their buckets to fill. I can still see the shells fallin' out of their hands As they follow each other back up the hill.
    Sara, Sara, Sweet virgin angel, sweet love of my life, Sara, Sara, Radiant jewel, mystical wife.
    Sleepin' in the woods by a fire in the night, Drinkin' white rum in a Portugal bar, Them playin' leapfrog and hearin' about Snow White, You in the marketplace in Savanna-la-Mar. Sara, Sara, It's all so clear, I could never forget, Sara, Sara, Lovin' you is the one thing I'll never regret.
    I can still hear the sounds of those Methodist bells, I'd taken the cure and had just gotten through, Stayin' up for days in the Chelsea Hotel, Writin' "Sad-Eyed Lady of the Lowlands" for you.
    Sara, Sara, Wherever we travel we're never apart. Sara, oh Sara, Beautiful lady, so dear to my heart.
    How did I meet you? I don't know. A messenger sent me in a tropical storm. You were there in the winter, moonlight on the snow and on Lily Pond Lane when the weather was warm.
    Sara, oh Sara, Scorpio Sphinx in a calico dress, Sara, Sara, You must forgive me my unworthiness.
    Now the beach is deserted except for some kelp And a piece of an old ship that lies on the shore.You always responded when I needed your help, You gimme a map and a key to your door.
    Sara, oh Sara, Glamorous nymph with an arrow and bow, Sara, oh Sara, Don't ever leave me, don't ever go.

    Sara… Ma Muse… Sara.. Tu ‘as pas le droit de me faire ça… Je suis malgré mon age, encore aussi pur qu’un enfant. Malgré mes qualités je suis bouré de defauts. Malgré… Ma vie dissolu & mon ame absente, j’ai un cœur Sara. Il ne bat que pour toi. Il ne bat que pour toi.

    Sara…Et dans les Ports d’Amsterdam , tous les marins qui chantent, tous les marins qui deraillent… ils pourraient essayer de te toucher, ils trouveraient au milieu de la melée, entre toi et eux, ils trouveraient un monstre un demon. Car je suis un demon. Je suis maudis… Souillé… Je suis un detritus de la race humaine. Je suis un vampire… Et je hais ma condition… Car Sara, mon sang froid peut te glacer les sangs.. Car j’ai tué et je tuerais encore. Pour me nourrir, ou pour te defendre.
    Pour. Te. Defendre.

    Sara… C’est ma femme… Sara c’est mon aimée… Sara… Elle est belle… Elle est belle vous savez. Et je sais que tout le monde me jalouse. Mais c’est moi qui la possede. Et tant que j’existe. Sara. Personne ne la touchera.
    Mes dents qui se plantent dans la chair tendre de sa nuque et malgré moi … Malgré moi je pousse un leger gemissement dans le silence de la nuit. Non. Ne me regardez pas bizarrement. Vous connaissez pas l’effet que ça fait de se repaitre du sang de sa bien aimée. Non. Vous pouvez pas savoir. Mais Sara. C’est mon Calice et encore bien plus que ça. C’est ma vie qui depend d’elle… Oui Sara…

    " Eden... Reste avec moi.... "
    Alors… Je crois que je me rends. Elle a raison de moi. Elle a des droits sur mes sourire. Elle a des droits sur mes delires. Elle a des droits sur mes desirs… Sara. Elle a la clé de mon cœur. Elle est mon ame. Moi qui n’en ai pas.

    « Je ne peux pas lutter contre toi. »

    Et je lui souris. L’attirant contre moi. Sara… Elle est si belle. Elle est si douce. Elle est si … mienne.

    Si…Mienne.

    « Je suppose que ma parole & ma vengeance attendront. Plus rien ne compte loin de toi. »

    C’est… Oui. Elle ne reve pas. Vous ne revez pas. C’est un sourire qui brise mes levres. Alors que je la regarde. Sara… Je l’aime.

    Est-ce qu’elle le sait au moins ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Sara Van Shefield
    MINETTE FONCTIONNANT AU DIESEL


Messages : 10
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Jeu 14 Jan - 19:39



      You're one in a million.
      Oh.
      Now.
      You're one in a million.
      Oh.

      Sometimes love can hit you every day. Sometimes you can fall for everyone you see. But only one can really make me stay. A sign from the sky. Said to me. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. You're one in a million. You're once in a lifetime. You made me discover one of the stars above us. I've been looking for that special one. And I've been searching for someone to give my love. And when I thought that all the hope was gone. A smile, there you were and I was gone.

      I always will remember how I felt that day. A feeling indescribable to me. Yeah. I always knew there was an answer for my prayer. And you, you're the one the one for me. Yo.u're one in a million. You made me discover. You're one in a million. You made me discover.

      In the beginning I was cool and everything was possible. They tried to catch me but it was impossible. No one could hurt me it was my game. Until I met you baby and you were the same. And when you didn't want me I wanted you because. The funny thing about it is I liked the show. I like it when its difficult. I like it when its hard. Then you know its worth it. That you found your heart...

      You're one in a million...
      Oh.
      You're one in a million.

      ______________ You're one in a million. ______________


      Prisonnier, prisonnier. De mes bras de mes chansons. Ce sera la plus jolie des prisons... Et j'apprendrais à lui dire je t'aime. J'apprendrais tous les mots des poèmes. Qui font pleurer les femmes... qui font chanter les hommes... Pour lui je serai musique et musicienne...

      Je serais un piano de Harlem.... Une symphonie pour lui...

      Et j'ai encore dans la tete. Cette mélancolie... J'ai la bohème.... dans le coeur... dans la peau... Je savais dire je t'aime... Mais pas avec des mots... Moi j'étais l'insolence.... Moi j'étais la folie.... Et ma vie dépend de lui... Et moi dans mon silence... Je me surprends à chanter et à rire sous le ciel... Juste pour lui... Est-ce que l'on peut vivre sans lui... ?

      Vous savez... Il est beau... Il est roi. Il est mien... Il me fait tourner la tete... Mon manège à moi... C'est lui... Je suis toujours à la fete quand il me tient dans ses bras... Je ferais le tour du monde.... que ça ne tournerait pas plus que ça... La terre n'est pas assez ronde... Pour m'étourdir autant que lui...

      « Je ne peux pas lutter contre toi. »
      « Je suppose que ma parole & ma vengeance attendront. Plus rien ne compte loin de toi. »



      Je lui souris. Il est mon roi... Mon reve.... J'aimerais avoir la façon pour parler d'un roman avec plus d'émotion que pour mes sentiments.... J'imagine ses yeux... Le ciel exactement.... Et je pensais que Dieu avait eu du talent... Il était délivrance... Il était ma prison.... Ca me rend folle lorsque j'y pense..... Ca me rend folle d'amour...

      " Eden... Laisse moi venir avec toi.... ? "

      Je crois que je n'imagine pas ma vie sans toi... Je crois que je n'imagine pas ma vie sans lui... Je m'improviserais reine... Pour lui je m'improviserais magicienne.... Parce que... Je l'aime.... ? Et ça me fait perdre la boussole... Mais je l'aime.... A perdre la raison...

      Et je l'embrasse. Encore une fois. Puisqu'il s'agit d'aimer.... Et de mourir.... C'est peut etre la dernière fois.... Mais pour lui.... Je serais prete à tout... je pourrais changer de planète... Juste pour rester avec lui...


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Dim 31 Jan - 2:15

    J’ai vécu tant d’aventures, j’ai eu tellement de vies… 97 Ans d’existences, et le fil de mes pensées s’en fuit. J’ai vu plusieurs revolutions, deux guerres. J’ai vu les hommes lutter pour de l’argent … Pour des ideaux sordides… Pour des choses en les quelles ils ne croyaient meme plus. J’ai vu les hommes ,les moldus, se detruire pour une couleur de peau , pour une appartenance, pour un dieu invisible… J’ai vécu tellement de choses, et je suis si las de la vie. Ma jeunesse ne fut qu’un tenebreux orage, ma maturité l’est egalement. Et j’aurais pu mourir. D’ennui, de tristesse de lassitude, de desespoir… Si il ny’avait pas eu elle.

    Sara.

    Celle pour qui bat ce cœur que j’avais entendu cesser de battre.

    Sara. Celle pour la quelle j’etais prêt a souffrir. Ma Femme…Mon aimée. Ma…Vie.

    " Eden... Laisse moi venir avec toi.... ? "

    Et je repond a ses baisers… Son baiser. Le gout de ses levres humides contre les miennes, si froides. La tendresse de sa peau, Et je caresse sa joue, deposant des baisers tendres jusqu'à son cou que j’ai mordu il y’a peu. La aussi je depose un doux baiser. Et je laisse mes mains caresser son corps, sa poitrine, jusqu'à sentir son cœur qui bat.

    Attrapant une de mes mains je la glisse a mon tour, la ou devrait se trouver mon cœur. Et je sais qu’une larme perle de mes yeux.

    « Je ne suis qu’une enveloppe vide Sara. Il ne peut rien m’arriver de mal. »

    Je lui souris. Ca fait mal de me dire que je ne suis qu’un mort sans ame… Et qu’elle, elle est bien en vie.. Parfaite. Qu’un jour elle se fanera, et que je me laisserais mourir…

    Ca fait… Si mal. Au fond…

    « J’aimerais te proteger dans un ecrin, que personne ne pourrait ouvrir. »

    Et peut être que ces trainées qui coulent de mes yeux… lui prouveront la profondeur de mon amour. Moi, qui pensait ne jamais pouvoir aimer.

    « Mais… Si tel est ton choix. Suis moi. Je te protegerais toujours. Quoi que tu fasse. Je serais cet ecrin qui empeche les autres de te toucher. »

    Et comme pour sceller un serment qui n’en est pas un. Je l’embrasse. Tendrement. Comme un amoureux transi et eperdu. Parce que je l’aime. Je l’aime tellement…

    A en mourir…

    « A en mourir d’amour pour toi… »

    « Je t’aime. »
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Lun 1 Fév - 21:38



    Un enfant c'est si beau.
      Un enfant c'est si fragile...

    Un enfant... C'est si pratique à torturer... Mais ils n'ont pas assez de sang.
    Ou alors, ils le perdent trop vite...


    Ah... Oh... Deux gigots pour le prix d'un. Comme chez Auchan. La vie, la vraie. C'est le puceau. [Quoique allez savoir s'il l'est. Déjà, allez savoir si c'est un mec... débat ouvert. Moi j'irai pas vérifier en tout cas.] Qui revenait avec sa pu.. chienne. Ca me va bien de dire ça tiens... oui on s'en fout. Je suis plus la gentille Juliet amoureuse de sa soeur. [Gentille... ? j'ai dit ça... ? Mon dieu... ] J'suis une prédatrice, faut pas l'oublier quand meme...

    Qu'importe. Alors donc, je disais. Il revient. Mais... J'croyais....

    " J'croyais que tu voulais la mettre à l'abri. Mais j'cracherai pas dessus. "

    Je crois que c'est un sourire de démence qui se dessine au coin de mes lèvres amoureuses. Amoureuse... ? Moi.... ? Oui.. Je le suis.... on croirait pas hein... ? Je cache bien mon jeu... J'ai un coeur visiblement. Visiblement, meme les putains ont du coeur...

    " Tu viens de la sacrifier. Ta poule. "

    Oui j'suis méchante. Oui j'suis mauvaise. Oui j'ai .... pas de sentiments par moments... Oui j'suis sans scrupules et sans coeur. Ah non, on vient de dire le contraire. Se referer à la phrase du haut. Moui qu'importe. Et comme je ne suis pas encore sénile et que je ne répète jamais deux fois la meme chose... je passe à l'acte. J'avance vers le ... couple dirons-nous... ? & j'attrape la fille par le col pour la balancer à l'autre bout de la pièce. Oh j'suis forte hein. Ou alors c'est elle qui est faible. Elle, elle va s'écraser sur le mur d'en face. Je ris. J'suis folle c'est définitif. Mais moi je l'aime bien ma folie.

    Maintenant j'attends le mac. Euh le mec... [Influence des trottoirs... --"] Juliet, tu sors.

    " T'aurais pas du revenir avec elle. Moi je dis ça.. c'est pour toi hein. "

    Et d'un geste bien calculé je lui plante dans la machoire une pointe métallique rouillée que je cachais derrière mes jupons d'argent. Euh, derrière mon dos.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 10 Fév - 22:40


    " J'croyais que tu voulais la mettre à l'abri. Mais j'cracherai pas dessus. "

    Parle Juliet... Parle encore. Ce soir tu ne la touchera plus. Tu n'est plus la predatrice que tu semble être... Je sens quelque chose qui bat dans ton coeur. Et je sais que quelqu'un qui aime... Peut toujours entendre raison. Moi j'ai été dociilisé par amour. Ou bien j'ai docilisé l'amour lui meme. Qu'importe. Moi... Je n'ai pas envie de lui faire de mal...

    Ou peut etre que si. Parce qu'elle lance Sara contre un mur. Et je sens mes crocs qui se dressent. Tu vas mourir Juliet. Tu vas mourir et les putains qui t'aiment... Ou celles qui aiment la putain que tu es... Elles ne pourront plus que pleurer sur ta depouille.

    Et si je n'arrive pas à te tuer Juliet... J'irais traquer celles que tu aime. Et je les ecorcherais jusqu'a ce qu'elles crient ton nom, et qu'elles accourent jusqu'a toi pour que tu les vois souffrir... Oui... On ne touche pas a ma femme... Ca me rend legerement mechant.

    " T'aurais pas du revenir avec elle. Moi je dis ça.. c'est pour toi hein. "

    Elle rit, moi je ne reponds pas. Je n'avais pas preparé son coup, et je dois avouer que ça fait mal; Je grince des dents. Decidement ma pauvre machoire... J'ai failli marquer machouille, ça fait peur. Ma pauvre machoire donc... Mais je reste droit. Droit et fier. Parce que dans quelques minutes je ne soufrirais plus. Les charmes d'être un ange dechu.. Pardon, un vampire. Mais nous vampires, ne sommes nous pas tous des anges dechus... ?

    Le temps n'est pas aux reflexions. J'arrache d'un coup la pointe metallique et je la jette a terre avant de plaquer la putain contre le mur le plus proche.

    Sans un mot. Bien sur que je ne parle pas. Je n'ai pas que ça a faire. Mes canines sont deja enfoncées dans son coup pendant que je la maintiens d'une main plaquées sur sa tete, lui arrachant quelques cheveux au passage [T'inquiete pas ma belle, Chimene dit que meme chauve elle t'aimera quand meme. *assome Chimene*]... J'etais... Peut être un peu enervé. Et son sang etait degueulasse... Du moins pas la meilleure qualitié que je pouvais trouver. Mais j'avais envie de la faire souffrir... De la faire souffrir comme elle faisait soufrir ma Sara.

    Mouvement brusque. Je recrachais le sang a terre en la balançant contre une. ... table... ou une etagere, je sais pas trop, il fait noir la dedans.

    " Je ne te tuerais pas..."

    Sous entendu. Tu n'en vaux pas la peine pauvre putain. Oui... Je suis mechant hein.... ?
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Mer 10 Fév - 23:41



    Un enfant c'est si beau.
      Un enfant c'est si fragile...

    Un enfant... C'est si pratique à torturer... Mais ils n'ont pas assez de sang.
    Ou alors, ils le perdent trop vite...


    Le reste ça se passe. Vite. Trop vite pour que je m'en rende compte. Et je me retrouve par terre. C'est mon domaine. Dommage que ça soit pas un trottoir. Oh, c'était pas drole. Qu' importe. Je ne crois pas voir mon ame plus noire que celle des autres femmes... ? Si. Si... J'suis mauvaise. J'suis toxique et je distille le venin de la haine, lui coule dans ma vie comme dans mes veines.

    " Je ne te tuerais pas..."

    J'ai mal. Chimène... Chimène... Je t'aime.

    " Chimène... "

    J'ai beau me mordre les lèvres, son nom est parti tout seul. Chimène... Ma soeur, ma vie, mon ame... Mon coeur, mon amour. Mon amour, mon coeur. *shbammm* Hum.

    J'ai le coeur qui glisse... Il glisse très doucement vers toi. Je devais avoir l'air morte. Ou abrutie plutot. Mais morte, je le suis déjà de toute façon... J'ai pas su sourire à la vie, j'ai pas su sourire à Chimène... J'ai voulu jouer à des jeux interdits... Mais ça mène à rien, ça reste un jeu pour les grands...

    & moi... Je ne suis qu'une enfant... ?

    Ce vampire... Au fond... Peut etre que je ne le déteste pas.... Je le déteste pas... Je l'aime pas, mais c'est pas pareil. Il aime. Il aime... Alors peut etre que lui aussi il a le coeur à la dérive... ? Peut etre... Qu'importe. Chimène... Viens jouer avec moi... Chimène... Viens jouer à mes jeux incertains... ? Je ne sens plus la chaleur de tes mains.

    " Je... "

    " ... Chimène... "

    C'est un voile sombre que j'ai devant les yeux.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Eden J. Ezekïel
    ∴ Vampire ∴ Androgyne ? Non just Perfect


Messages : 82
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   Sam 13 Fév - 22:56

    Sara pardonne moi... Pardonne moi d'être un monstre. Pardonne moi de la hair... Elle à blessée mon amour. Ou peut être que je ne la hais pas vraiment... Parce que ça se voit dans ses yeux qu'elle ressent quelque chose... Peut être que je lis de l'amour. Regardez nous... La putain et le vampire... Ames Damnées... Nous aimons quand meme. Et deux femmes ont nos coeurs... Moi j'ai ma Sara... Elle... Il y'a probablement d'autres femmes....
    Et si je tends l'oreille j'entend un prénom qu'elle murmure. Chimene... Chimene... C'est joli comme nom. Ca fait heroine de tragédie... Chimene. Quelqu'un qui aime... Ne merite pas de mourir. Alors je baisse les bras et je la regarde.

    Je ne sais pas pourquoi je fais cela... J'ai probablement tort. Ceux qui ont decidés de me laisser une ame on fait une enorme erreur... J'ai un coeur et une ethique. Je suis tel un chevalier de l'ancien temps. J'aurais pu vivre à l'epoque d'ailleurs. Peut être y ais-je vecu. ça... ça ne regarde que moi. Je ne vous livrerais pas mes petits secrets... Non... Je ne vous le dirais pas. Chuuut.

    Sara. Tout ce qui compte pour moi maintenant, est la bas... C'est ma Femme. Ma Promesse. Ma Bataille. Et je la prend dans mes bras, comme un amant que je suis. Je la serre contre moi, et je me saisis de sa baguette. Moi je ne sais pas où est la mienne, je ne m'en sers jamais de toute façon.

    " Episkey."

    C'est un murmure en direction de la putain a Terre. Pourquoi... ? Pourquoi le sort de soin ? Je n'ai pas de remords de l'avoir blessé. Je veux juste lui laisser une chance... ? Une chance de survivre.... Moi je sens deja mes plaies qui se referment, et quand j'aurais bu du sang j'irais mieux... Je le sais. Elle... Elle n'a pas ces capacités. Et au fond de moi je m'en voudrais d'enlever le coeur d'une innocente... Sa Chimene, mourrait probablement... De la savoir morte.

    Peut être que j'ai de la compassion...

    Peut être que je suis plus humain que la moyenne des vrais humains.

    " Pars Juliet. Va retrouver ta Chimène.... La nuit touche à sa fin."

    Et je serre Sara dans mes bras... Je sais que si elle mourait, ça serait la fin de mon erre sur cette terre....
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |   

Revenir en haut Aller en bas
 

[NC-17. oui, décidément. u.u] Une lapine. | Sara |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-