AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Dim 8 Nov - 20:38

    Ton message à la grande ourse- et la trajectoire de la course - A l'instantané de velours- Même s'il ne sert à rien
    Le vent l'emportera - Tout disparaîtra - Le vent nous portera


    Le vent nous portera




    Le Vent nous porte toujours la où l'on veut atterir.




    " Fais chier . Bordel de merde de pays. Ecole d'abruti peuplée d'incapables." Et j'encastrais mon poing dans le mur le plus proche. Ca saignait beaucoup. Bien sur que ça saignait... Ca saignait toujours ces choses la. Mais je ne sentais pas la douleur. J'etais trop enervée. Trop enervée pour reflechir au reste. J'etais sortie de mon dernier cours en insultant les gosses et j'avais attrapé une bouteille de martini rapidement dans mon bureau. La bouteille a la main, et une clope au bec j'avais marché jusqu'a Pré Au Lard en maudissant le monde entier sous les regards effarés des gens qui savaient que j'etais prof. Meme de ceux qui le savaient pas d'ailleurs... Bon j'avoue c'etait pas tous les jours qu'une jeune femme assez sexy se baladait totalement alcoolisée en maudissant le monde entier et ne jurant comme un pirate.

    Mais ça faisait un putain de bien. Alors je continuais et j'enchainais clope sur clopes... En vidant ma bouteille. Quand soudain, au detour d'une rue... Le Grand mechant loup. Euh non... Au detour d'une rue donc, un homme... Assez baraqué... Assez moche aussi. Mais il parait que je ne suis pas apte a juger la beauté des hommes... Enfin qu'importe. Il est la, il me regarde, il gromele... Il parle comme un troll. D'ailleurs il en a l'odeur. Mais visiblement je suis a son gout... Parce qu'il attrape mon bras.

    " Tu veux quoi le troll ?"

    " Allez hop... ma jolie. Viens faire un tour."

    Alors la. J'eclate de rire. J'avais jamais entendu aussi con et aussi pitoyable. Ca n'a pas l'air de lui plaire parce qu'il me fout une claque. Et il insiste. Il insiste... C'est qu'il tenterait presque de me faire des choses malsaines ce fils de pute. Alors je reagis vite. Et ma bouteille de martini termine sa course sur sa tete, l'assomant sur le coup.

    Et toc.

    A mon tour d'eclater en fou rire.

    " Dans ta gueule pauvre con."

    Et ça s'etait dit. Mais je restais con un moment... Ma bouteille... Ma bouteille elle etait cassée... Mon martini il etait parti... J'en aurais presque pleuré... Journée de merde quand tu nous tiens. Je n'avais plus le choix. La tete de Sanglier m'offrait ses bras. Ouais... Je n'aimais pas vraiment les trois balais... A part la serveuse, il n'y'a rien d'interessant, que des profs et des gens bien. Je n'aimais pas les gens bien.

    Un sourire aux levres, une clope entre celles ci, je rentrais dans la taverne mal frequentée et m'asseyait au bar commandant leur alcool le plus fort.

    J'etais partie pour une soirée... Riche en alcool... Et riche en vulgarités aussi... Mais ça... Ca ne changeait pas non ?
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Dim 8 Nov - 21:06

Sale journée...comme toujours...Je m'étais encore levé du pied gauche ce matin...non je suis jamais de bonne humeur...enfin si quand je trouve des gamins à torturer je suis de bonne humeur...mais j'en avais pas trouvé aujourd'hui, je déambulais dans les rues de Pré-au-Lard, avec un air bougon, comme toujours. On ne me disait pas bonjour, et je n’avais pas à le leur dire. J'étais connu ici...puisque j'y bossais de temps à autre...et puis j'y vivais aussi...mais bon on s'en foutait.
J'étais mal luné, mal réglé...c'est au choix. Un rire s'éleva devant moi, je fusillais la gamine du regard, elle parti se cacher dans les jupes de sa mère qui me traita "de goujat". Si elle voulait, elle était loin de la réalité. Les mains enfoncées profondément dans les poches de mon jean, je trainais les pieds dans la rue, les balayant du regard, on sait jamais...il pouvait s'y passer des choses intéressante non?
Tiens là par exemple...cet homme étalé dans la rue, des débris de verre autour de lui...s'il n'était pas encore vivant, ça aurait pu être magnifique. Ca sentait l'alcool...je plissais le nez, et m'éloignait un peu.
J'allais où? Aucune idée...là où j'avais envie d'aller...J'optais pour la tête de sanglier...que des gens mal luné comme moi...que des gens pas fréquentable. Ah dieu que jamais cet endroit. J'y entrais en poussant la porte avec le pied. Le patron leva la tête, et la baissa. J'entrais toujours comme ça. Je ne travaillais pas aujourd'hui...Et pourtant...


-Law, tu peux donner ça à la femme là-bas me demanda le barman, en désignant une femme qui semblait déjà ivre au fond de la salle miteuse, sans lâcher son torchons crasseux avec lequel il essuyait un verre à la propreté déjà douteuse...

Je soupirais. Je n’avais pas envie de le faire...mais je le fis quand même. J'attrapais la bouteille en râlant, et je passais entre les tables pour atteindre celle du fond. Je posais la bouteille sans aucune délicatesse sur la table de la jeune femme, la foudroyant du regard comme si ma journée de merde avait été sa faute. Fallait bien trouver des gens sur qui passer ses nerfs non...


-Votre bouteille...madame...

Je crachais le dernier mot. es gens comme elle je les aimais pas. Ca buvait comme des trous sans raisons, et ça fumaient comme des pompiers juste parce que c'était bon...Je grognais tout en lui arrachant la cigarette des mains, pour la jeter par terre et l'éteindre.
J'avais envie de provocation...et elle était bien tomber.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Dim 8 Nov - 21:27



    -Votre bouteille...madame...

    & Paf. Une bouteille d'alcool qui m'arrivait devant le nez. C'etait le paradis. C'etait byzance... Ah non... Je l'avais commandé c'etait tout. Gloire et decheance d'Alice Hudson, prof de runes et paumée notoire. Oh Merde. Et qu'est ce qu'il avait l'abruti a me regarder comme ça... C'etait pas un serveur minable qui allait me faire des leçons non ? D'ailleurs... Il avait quoi a rester la... A me regarder comme ça ?

    Et ce qu'il fit ensuite m'enerva encore plus. Il attrapa ma clope et l'ecrasa a terre. C'en fut trop. Je me levais. Et glissais une nouvelle Lucky entre mes levres, la rallumant et lui crachant ma fumée a la gueule. Quoi ? Je ne devrais pas provoquer les inconnus, mais je m'en balance.... Il va me faire quoi.? Un deuxieme tr... Zut. Le langage Alice. Le langage. Aherm. Je me contiens donc de penser et je le regarde, un air narquois au coin des levres. SI il me cherche il est bien tombé...

    " Tu veux ma photo ? Ou t'es juste handicapé du cerveau."

    Okay. J'allais peut être un peu loin. Mais bordel de nouille. Il me saoulait deja. Avec son air confiant et au dessus des autres ? Il se prenait pour qui ? Ce n'etait qu'un homme aprés tout... Un homme qui se permettait de juger les hommes n'etait pas digne d'en être un . ET tant pis... Il allait prendre ma frustration et ma mauvaise humeur. Quoi ? Pourquoi j'etais de mauvaises humeur... Vous voulez vraiment le savoir ?

    J'avais appris quelque chose... Qui concernait Luka... Et Je n'avais pas envie d'epiloguer sur le fait qu'elle soit en couple avec une Putain du coté sombre. Merde quoi. Cette fille avait tout pour elle.. Qu'est ce qu'elle allait se fourvoyer avec... Une Mangemort. Bordel de merde.

    Je regardais toujours l'homme. L'impotent. Celui qui me genait. Une lueur de defi dans le regard.

    " Allez degage nuisible."

    Pang. Ouais... J'etais enervée... Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Lun 9 Nov - 0:33

Mais elle avait quoi qui allait pas celle là? Le regard de quelq'un qui decouvrait l'Eldorado alors qu'une simple de bouteille de Martini s'imposait dans son champ de vision...Elle été frappé...non mieux j'llais la frapper. Ah merde, je n'avais pas le droit...frapper les client c'était interdit. Et flute...ah mais attendez, j'étais un client ce soir aussi...bon ça suffit les tournure de phrase pour dire ce que j'avais envie de faire. Sa tête me revenait pas.

"Tu veux ma photo? Ou t'es juste handicapé du cerveau"

Elle allait loin la meuf...Ouais c'est vulgaire et alors? J'ai jamais pretendu être bien elevé! Ce serait le comble de l'hypocrisie. Mais enfin. Elle me cracha la fumée, à la figure, me forçant à tousser pour evacuer toute cette merde qu'elle m'avais forcer à avaler. Je serrais les poings. PAs de violence dans un barre en plein milieu de la journée...n'est-ce pas Law? Je resistait à mon emvie d'attraper sa nouvelle cigarette et lui ecraser sur le visage. Oh moins la photo vaudrait le coup. Mais qu'est-ce que j'avais moi à me rendre la tete avec une femme que je ne connaissais même pas...je cherchais quelqu'un sur qui passer mes nerfs, je l'avais deja dit ça...et apparement elle aussi...genial! Au moins on avais une envie commune, fallait qu'on se defoule!

"Oh tu arrive encore à aligner deux mots correct à la suite...chapeau l'ivrogne..."

Moquerie. Mechanceté, et elle etait gratuite aujourd'hui. Oui j'avais un problème...non j'en avais deux même plus precisement. Lequels? Mais je vous en pose des question smoi? Le premier c'était elle. Elle , sa bouteille, et sa sa cigarette. Mais la lueur dans son regard. C'en était presque amusant. Si je l'envoyait valsait dans la salle elle me rendrait la monnaie? C'était fourtrement excitant.

"Degage nuisible"

La elle y allait fort. Un grondement remonta le long de ma gorge. PAs ses grondement que produisent les animaux lorsqu'il sont en colère, ni même les grondement inhumain produit par les vampire. Un son proprement humain, un son de rage. Nuisible...de quel droit cette putain de...de quoi d'ailleurs? Elle sentait le tabac froid, l'alcool, la colère...et une vague odeur de gamin impotent. La même odeur qui regnait près de l'Ecole là-bas. Une élève de dernière année? Non a mon avis, vu qu'elle se promenait librement, c'était une prof. Une putain de prof donc...une lueur mauvaise passa dans mon regard. Parfait.

"Nuisble...et puis encore...Tu t'es vu l'empaillée?"

Ca sentait la bataille. Je voulais de la bataille. Et du sang? Ouais surtout du sang...mais bon je m'en passerai si y'en avais pas...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Lun 9 Nov - 11:04

    Okay... La ou nous en etions, la bagare menacait. Stupide querelle entre deux personnes qui cherchaient un echapatoire. Je ne voulais pas me battre.... Non... Pas vraiment.... Mais si il me touchait ... Et bien. Vous pouvez me croire. Je me defendrais. Je savais plus ou moins faire. Plus ou moins... Aherm. J'etais donc allée trop loin en l'agrressant verbalement... Mais serieusement le pauvre gosse.... Il avait vraiment une tete qui ne me revenait pas. Heureusement qu'il n'etait pas eleve....Quoi que... Non il l'etait pas hein ?

    "Oh tu arrive encore à aligner deux mots correct à la suite...chapeau l'ivrogne..."

    L'ivrogne ? Oh c'etait un peut être un de ces pauvres cons qui n'aimaient pas la bouteille, ou qui ne connaissaient pas les plaisirs de l'alcool. Toujours etait il que j'etais loin d'etre ivre et que si il me touchait.... Il verrait a quel point j'arrivais encore a agir. Et a reagir. Non mais tete de biiiip. Oups. J'etais vulgaire ? Hein... Ah vous le saviez deja... Ca m rassure. Toujours etait il que ses mots ne m'avaient pas plus. Cela dit... Il y'avait de quoi.

    " Ouais aligner les mots ca s'en va pas en alignant les bouteilles, chez certaines personnes du moins."

    Leger moment de silence, je le fixais du regard.

    " Enfin, cela dit a voir ta tete, j'aurais pas juré que tu savais les aligner."

    Et pang. Fallait que j'arrete de trainer avec Luka je devenais aussi sarcastique qu'elle... Ah... C'etait p't'être parce que..... Nous etions presques les memes aprés tout... Mais c'etait pas le sujet. Et penser a Luka ce soir, ça me foutait les boules.
    Je le traitais de nuisible, et il n'avait pas l'air d'apprecier... Oh... Tant pis.... Il grognait d'ailleurs.... Ah...lala... Ces hommes...Pris dans leurs virilités... Okay. Je m'egare totalement qu'importe.

    "Nuisble...et puis encore...Tu t'es vu l'empaillée?"

    " Je suis probablement mieux conservée que toi."

    Non mais il se prenait pour qui ce petit con.... Et qu'est ce que je foutais la moi... Je n'etais pas Luka, je n'avais pas de heros de l'ombre prets a venir me sauver meme contre les leurs...Je n'avais pas la chance de ma putain de protegée aux yeux.... Merde. Oh tant pis....Quelques coups... Je devrais survivre. Mais je ne chercherais pas la bataille... Pas pour le moment. Alors je me rasseyais.... Buvant une longue gorgée de liquide et tirant sur ma taffe... Oui. Je l'ignorais totalement...

    Tant pis.

Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Lun 9 Nov - 13:18

Un sourire moqueur. Elle faisait parti de ceux que l'alcool ne rendent pas euphorique dès la première bouteille. Enfin elle ne l'avait même pas encore touché sa bouteille...pour le moment. Mais elle sentait l'alcool...elle avait bu avant de venir ici. D'où me sortait cette folle envie de la frapper. Je la connaissais même pas bordel...encore de la vulgarité, mais quand je m'enerve je ne contrôle plus mes mots. Je disais donc, pourquoi vouloir la frapper? Ici les femmes semblait boire autant que les hommes...rah j'étais dans une tavernes de mal famés en même temps, je m'attendais à quoi? A pas grand chose, enfin si, tomber sur un des fidèle de Voldemort, comme chaque fois que je poussais la porte d'un endroit pas rassurant ou que je déambulait dans l'allée des embrumes...
Mais je m'egare encore...elle...elle me sortait par les trous de nez, juste parce qu'elle buvait. Ouais je faisait parti de ces cons qui n'aimait pas la bouteille, et alors? J'avais de bonnes raisons...pour une fois...


"Ouais aligner les mots ca s'en va pas en alignant les bouteilles, chez certaines personnes du moins."

J'eux un rire moqueur, ou plutôt un gloussement. Celui d'un enfant à qui on vient de dire une bonne blague alors qu'il n'a pas le droit de rire.

" Enfin, cela dit a voir ta tete, j'aurais pas juré que tu savais les aligner."

"Et oui je suis plein de surprise la vieille...faut pas se fiez aux apparences, on te l'a jamais appris? Pourtant une prof c'est sencé être cultivée..."

Mieux conservée? Mais oui, elle revait la pauvre fille, mais on ne le lui dirait pas. Et puis qu'est-ce que j'en avais faire qu'elle soit mieux conservé...pour tuer des gamins au détour d'une rue sombre...j'avais pas besoin d'être mignon...juste sadique ...même pas decalqué...alors bon. Je ne relevais pas, lachait juste un sifflement entre mes dents, qui aurait pu être mal interpreté d'ailleurs, mais qu'importe. Elle s'assit en m'ignorant. Grand bien m'en fasse, elle ne me revenait toujours pas. J'avais decidé de la faire craquer. Et je comptait bien le faire...je m'eloignais de sa table. Pour m'atabler à une autre, baguette à la main. C'était l'heure de s'amuser. Alors qu'elle tendais la main pour attraper son verre, je murmurais:

"Wingardium Leviosa"

Le verre de la prof se mit à leviter devant elle au rythme du mouvement que je donnais à ma baguette. Puis avec un sourire, j'enchainais, toujours en murmurant:

"Waddiwasi"

Le verre que je m'amusait à faire voler jusqu'à maintenant aller s'ecraser à la vitesse d'une balle sorti d'un revolver sur le mur a coté de la tête de cette chère prof. Oui j'avais decidé de l'emmerder. Des près où de loin. J'ignorais aussi superbement le regard mauvais que me lança le barman, les bagarres il avait l'habitude après tout. Une de plus ou une de moins...qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire. Ah oui, et j'adressais à cette chère dame, un grand sourire innocent, pas credible du tout cela dit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Lun 9 Nov - 18:55



    "Et oui je suis plein de surprise la vieille...faut pas se fiez aux apparences, on te l'a jamais appris? Pourtant une prof c'est sencé être cultivée..."


    Paf mais ile me saoulait le debile. & D'ou il savait que j'etais prof'. ? Non vraiment ? Qu'est ce qu'il avait l'abruti avec sa tete qui ne me revenait pas. Mais alors... Pas du tout....

    Hey... Pourquoi mon verre il s'envolait d'un coup.... Pour s'ecraser contre le mur. Alors que l'abruti me faisait un sourire narquois. La. C'etait de trop. J'attrapais ma baguette et je bougeais legerement le poignet sous la table.

    " Aguamenti."

    C'etait muet. Je pratiquais bien les informulés, c'etait une de mes capacités a l'epoque... Une grande qualité de quand je pratiquais la magie intensement... Et pof. L'abruti se retrouvait mouillé... Totalement mouillé... & Pof Fils de Pute t'en as eu pour ton grade. Je lui lancais un enorme sourire et je me levais, jetant un dernier sourire a l'inconu et lui faisant un clin d'oeil. Je jettais quelques billets sur le comptoir et je m'appretais a sortir.

    Entre mes dents je murmurais "CracheLimace", et je me retournais en entendant un okay... J'etais pas trés nette... Alors si ça se trouve... J'aurais pu prononcer... Cracheconasse.... Que je ne m'en serais pas rendu compte...

    Hum. Hum...

    Prof Hudson. On s'calme....
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Mar 17 Nov - 22:27

Oh il pleut dans une auberge maintenant ? Si j’avais été de bonne humeur, j’aurais pu me lever et me mettre à rire comme le taré que j’étais. Mais voila, je n’étais pas de bonne humeur et cette dinde –oui je l’avais bien traité de dinde ><- m’avais mis en rogne, si c’était possible de m’énerver encore plus que je l’étais déjà. Enfin maintenant j’étais tout tremper, et elle, elle c’était lever. Prête a sortir, en ayant du mal à aligner un pas devant l’autre, comme si rien n’était de sa faute, pour aller se saouler ailleurs que sous mes yeux. J’aurais pu –j’aurais du- la laisser faire. Mais non voila, c’était une femme –jusqu’à preuve du contraire- et une femme qui boit. Et moi les femmes ivrognes elles me sortaient par les trous de nez, encore plus que les enfants…enfin au même niveau…quoique…bon bref on s’en foutait, ça donne la migraine ce genre de réflexions…elle m’énervait et elle m’avait arrosé ! Je m’étais lavé moi ce matin non mais oh ! Je me levais doucement, en repoussant ma chaise. Son autre sort m’atteignit de plein fouet, je ne l’avais pas vu venir.

"Co****e…espèce de grosse co****e !"

Je levais ma baguette vers elle. Je lui lançais un regard noir puis un grand sourire. Dans ma tête de détraqué je formulais le sortilège d’amplification.

"Amplificatum"

Quel beau mot ! Et tandis que je l’observais gonflé comme un ballon de baudruche dans lequel on souffle, j’eux un désagréable hoquet. Quel sort m’avait-elle lancé déjà ?

"Crache-limace"

Nouveau hoquet. Et je me mis à vomir d’horrible limace gluante, tout en la foudroyant du regard. Oh dès que je serais capable d’aligner deux mots, celle là, je le traiterais comme les gosses qui me croisaient la nuit. Elle n’allait pas s’en tirer aussi bien…oh que non…je perdrais ma crédibilité là. Me laisser avoir par un sortilège aussi simple par une ivrogne tout juste capable de m’être un pied devant l’autre. Je dégringolais dans ma propre estime de moi-même. Professeur ou pas, elle allait me le payer, quitte à aller la chercher dans l’école même, si elle s’en sortait avant que j’ai fini de cracher mes petites amies intestinales – ce que je n’espérais pas au passage- elle allait entendre à nouveau parler de moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Mer 18 Nov - 20:11

    & Alors que j'allais sortir je me sentais gonfler... Totalement gonfler... Oh. Il voulait jouer ... Et bien nous jouerons... Dans ma tete je prononcais le contre sort a son sort d'amplification et je jaugeais un rien les degats. Mon T shirt etait un rien dechiré... Tant pis. Je le reparerais n'est ce pas ? Ou j'en acheterais un autre...De toute façon, qu'est ce qu'on s'en fiche... J'esquissais un sourire satisfait en voyant qu'il crachait toujours des limaces, et je sortais. Lui lancant un sourire narquois. Puis je l'attendais dehors. Oh. J'avais totalement desaoulée... Dommage pour lui... Me laissant glisser contre un mur je regardais autour de moi... Perdue dans mes pensées. Bon sang, j'etais prof d'Etudes des Runes... Qu'est ce que je foutais dans un bar a provoquer un debile de seconde zone.

    Okay. Il m'avait provoquée. Okay. Je buvais. Mais quand je buvais je n'etais pas dangereuse. Quand je ne buvais pas en revanche...

    Un soupir, un picotement sur mon epaule, c'etait Alt, le corbeau de Luka. Mon Corbeau... Le Corbeau de la maisonée Hudson Van H. Il me tape sur l'epaule comme si c'etait le moment... Comme pour m'exhorter a rentrer au chateau. Mais je ne veux pas rentrer au chateau. Il est trop tot. Et c'est trop lourd a porter sur les epaules le poids du professorat. Alors je reste la. Assise... Essayant de renvoyer Altariel a sa nouvelle proprietaire; Je lui avais offert. Pour qu'il lui soit utile. Pas pour qu'elle ne l'envoit m'espionner.

    Un soupir a nouveau. Je pense qu'il faudrait que j'aille m'excuser ... Non ? Pourquoi ? C'est lui qui m'a provoqué...

    Legere bataille en moi. Je fixe le vide de la ruelle. Peut être qu'il ne me suivra pas au final. Peut être que je suis tranquille. Une voix en moi. Vaut mieux oublier... Je pense... Je suis loin d'être tranquille... Ca va ... Etre drole.

    " Fais chier."

    Je shoute dans le mur, et j'attends... J'attend toujours... Peut être qu'il ne va pas sortir...

    Dommage ?
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Ven 20 Nov - 16:07

Cracher des limaces. Et les cracher encore. J'entendais les murmures degoutés des autres clients autour de moi...et les rires de certains. J'eux moi même un sourire avant de cracher une autres de mes copines gluantes. Un sceau vola jusqu'à moi. Quelle charmantes attention du barman pour me dire de ne pas salir son auberge...déjà bien crasseuse. Elle...elle était sorti dehors avec un sourire narquois. Elle avait arreté de glonfer trop vite pour que je la laisse partir comme ça. Tandis que je remplissais le saut de bestiole passablement degoutante, je reflechissait à ce que je pourrais bien lui faire si je la recroisait. Oui j'allais la traquer jusqu'à que je pense m'être assez vengé d'elle. Ca ne faisait pas? Je m'en moquais comme de ma dernière chemise. C'est moi qui avait commencé, et bien oui et alors? Maintenant j'avais envie de l'embeter...Et je n'allais pas me gener pour le faire, après tout elle m'avait repondu...

Après de longues minutes, une vingtaine peut-êre plus...oui sans doute plus...il n'y avait plus de limaces à cracher...et je me relevais doucement. Comme si je n'avais jamais rien cracher. Je fis disparaitres autant les limaces qui glissaient sur le sol que le sceau qui contenait les autres dans le néant, elles ne manquerait à personne après tout. Puis en fourrant ma main dans ma poche, je laissais quelques pièce sur la table...et bien il m'arrivait de payer ce que j'achetais...puis d'un coup de pied, je rangeait la chaise sous la table. Et je me rapprochais de la porte. Je ne savais pas le nom de cette femme detestable -il y avait sans pire j'avoue, les mère de famille par exemple- mais je savais qu'elle était prof, et la tête qu'elle avait, je n'avais pas besoin de plus pour la reconnaitre dans une ruelle, aussi sombre soit-elle. J'ouvris la porte sas aucun douceur pour sortir dehors, tandis que le soleil brillait toujours, malgré les quelques nuages qui pouvait bien glisser par-ci par là.
Je refermait la porte, avec autant de douceur. Aucune discretion, si je m'attendais à la trouver là, par terre, le regard perdu sur la rue en face d'elle, j'aurais été bien plus discret. Un mauvais sourire étira mes lèvres, tandis, que je m'approchais d'elle.
Elle m'avait attendu? Pourquoi? C'éait une question purement rhétorique, je n'attendais pas de reponse, et a vrai dire je n'en voulais même pas. Maintenant que j'étais assez près, mon pied se leva et je la bousculais sans douceur. C'était super exitant de frapper les gens, avec ou sans magie! On ne frappe pas les gens a terre! Et alors, elle était juste assise, et on aurait dit qu'elle n'attendait que ça, alors ma foi, oui je lui donnait ce qu'elle voulait...enfin c'était ma vision des choses.


"Tiens...mais qui voila...mon ivrogne preferée..."

Baguette en main, je la pointait sur elle. J'avais assez reflechis pendant que j'attendais la fin de son sort à l'interieur, pour savoir ce que je voulais lui faire.

"Bloclang" dis-je avec un sourire.

Et non je ne voulais pas l'entendre parler...pas encore. Et puis au moins j'étais à l'abris de certain de ces sorts douteux comme cela. J'étais tranquille pour un petit moment tout au moins.


"Incarcerem"

La voila ligotée.

"Un vrai saucisson...ça me donnerait presque fin...dommage qu'il soit aussi vieux" sussurais-je d'un air provocateur.

Je n'en avais pas fini avec elle. Et c'était surment le cas pour elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Katrin Von Shafer
    ▌Surveillante Sexy & Psycho
    Super donneuse de retenue


Messages : 34
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Ven 27 Nov - 20:44

    J’avais eu un contrat à remplir, tué un type gênant du coter moldu. Tsss. Même dans les hautes sphères du pouvoirs on faisait appel a moi, alors pourquoi pas eux, eux je ne vous en parlerais pas parce que ce n’est pas intéressant. Toujours est t’il qu’après avoir étudié ma cible j’étais partie a Londres pour le tué, puis j’avais rejoint mon employeur qui m’avais payé. En liquide, c’est choses la se payent en liquide bien sur. Passage par la banque moldue oblige l’argent avait été placé sur un compte, puis transféré dans un autre et enfin dans un dernier des îles Caïman. On est prudent ou on ne l’est pas.

    Après tout ca j’étais retournée a Pré-au-Lard, l’immunité officielle pour mes activités en Angleterre en poche, enfin façon de parler. Dans une ruelle vide je m’appuyais contre un mur et je sortais mon flingue, un Beretta, celui que j’avais pratiquement toujours sur moi. Avec mes lames et autres couteaux. Évidement je n’avais pas utilisé ce flingue pour abattre ma cible, c’aurait été bête, j’avais utilisé un plus gros calibre. Mais qu’importais. Je remis mon Beretta en place et m’écartais du mur, j’avais assez d’argent pour aller me boire un verre a la Tête de Sanglier avant de retourner a l’école. Notez que je ne bois pas excessivement, un verre et c’est tout. Pas que je ne tienne pas bien l’alcool mais quand je bois je deviens plus psychopathe. Enfin je suis toujours psychopathe.

    "Tiens...mais qui voila...mon ivrogne preferée..."
    "Bloclang"
    "Incarcerem"
    "Un vrai saucisson...ça me donnerait presque fin...dommage qu'il soit aussi vieux"


    J’haussais un sourcil en entendant ca alors que j’allais tourner au coin de la ruelle pour aller à la Tête de Sanglier. Ce n’était pas mes affaires n’est ce pas? J’allais tourner et entrer dans le bar m’en occuper. & c’est ce que j’allais faire. Sauf que changement de programme ce n’était pas une inconnue qui se trouvait à terre, mais Alice. Je me penchais et ramassais un caillou qui trainait à terre et le lançais en plein dans le dos de ce type.

    « Hé toi on t’a jamais apprit qu’on ne s’attaque pas aux femmes? » Lançais-je d’un ton froid, de mon ton de tueuse sans remord.

    & je m’approchais posant un regard sombre et glacé sur l’homme. On ne touche pas a ma Alice sans en payer le prix. Et le prix fort. Je sortis ma baguette et une de mes lames en même temps et je libérais Alice de deux informulés en la rejoignant mon regard toujours posé sur le type.

    « Ça va aller? » Lui demandais-je d’un ton radicalement différent de celui que j’avais employé pour l’homme qui se retrouvait a présent sur ma liste de personne a tué pour motif personnel, le seul. Tous les autres étaient morts à présent.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Ven 27 Nov - 22:46

    J''etais perdue dans mes pensées... Oui j'avais dessaoulée... Non, je n'avais pas reellement été bourrée... Je n'arrivais presque jamais a me perdre dans l'extase des delires alcooliques. Jamais... Ou presque jamais.... C'etait mon fardeau. J'etais condamnée a vivre a jamais avec les souvenirs de ma vie, et a supporter les journées qui passent. J'etais condamnée a ne jamais être reellement heureuse... Pourtant j'avais goutée au bonheur recement... Quand j'etais dans ses bras.

    Mais je ne vous parlerais pas d'elle...

    Je n'en aurais pas le temps de toute façon, voila que l'autre face de troll etait sortie de l'auberge, et me bousculait d'un coup de bien. J'allais me relever, mais il avait anticipé mes gestes et c'est qu'il etait rapide... Rapide et mal poli... Blocklang... Je vois... Je n'allais pas pouvoir parler. Mais je pouvais taper. D'ailleurs je levais le poing vers lui, mais il fut plus rapide. Je n'etais pas une guerriere moi aprés tout...

    Si j'avais choisi d'être prof... J'avais mes raisons.

    "Un vrai saucisson...ça me donnerait presque fin...dommage qu'il soit aussi vieux"

    Tiens... J'etais vieille moi ? La... Il allait s'en prendre plein la gueule. Et tant bien que mal je m'approchais de lui, me tremoussant comme...Comme...Comme un saucisson, et je lui foutais un coup de boule. Oh... J'allais souffrir... J'en etais sure.... Mais je ne me laisserais pas insulter. J'etais. Alice Hudson. On n'insulte pas Alice. Hudson.

    Soudain il bougea un peu. Quelqu'un lui avait lancé une pierre. Un heros ? Un sauveur ?

    « Hé toi on t’a jamais apprit qu’on ne s’attaque pas aux femmes? »

    Je connaissais cette voix, et je ne saurais pas dire si j'etais ravie ou... honteuse que ce soit elle qui arrive ce soir.... Katrin. Elle etait si belle. Et son ton etait si froid contre cet homme, que je n'aurais pas aimé être lui. Parce que si un jour j'entendais ce ton dans sa voix quand elle me parlait, je ne m'en remettrais jamais. Parce que je ...

    Parce que je l'aimais ?

    Sa voix etait douce quand elle me demandait si ça allait et j'acquiessais d'un geste de la tete en lui murmurant un merci. J'etais assez sonnée en fait... Et je ne voulais plus rester la. Ce qui m'avait paru un jeu au debut, me faisait peur maintenant.... Parce que... Les gens comme lui, les fous... Ils n'ont pas de limites.

    " Ramene moi au chateau ? "

    Bien sur... J'y croyais moi, comme une conne, comme une enfant naive j'y croyais... Je croyais sincerement qu'il allait nous laisser repartir... Et qu'elle allait bien vouloir abandonner mon honneur...
    D'ailleurs... Depuis quand j'abandonnais mon honneur moi ?
    Depuis que j'avais peur de ce type peut être....

    Peut être oui....
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Mer 9 Déc - 18:46

Je regardais Alice se tortiller pour s'approcher de moi avec un air moqueur que je ne cachais pas, que je ne cachais plus. C'était tellement drôle que j'aurais presque éclaté de rire mais je ne le fis pas. Je gardais pour moi mes éclats pour me souvenir de ce que je faisais a celles qui me faisaient cracher des limaces. Elle ne pouvais plus parler, elle me lançais des regards lourd de sens, mauvais, mais je ne bougeais pas d'un pouce. A mon tour de l'attendre. Après tout, je n'avais pas de gamine a égorgée, donc il fallait bien que je m'en prenne à autre femme, c'était tombée sur elle. Et si ça n'avait pas été elle, ça aurait été une autre ivrogne a qui j'aurais du apporté une bouteille...malheureusement c'était tombée sur elle. Pauvre femme, pauvre prof...Le malheur des uns fait le bonheur des autres!
Elle s'était rapproché de moi et m'avait collé un sacré coup de boule. Le choc me donna un vertige sur le moment, m'obligeant même a porter ma main à mon crane sans cesser de sourire. Peut-être aurais-je une bosse. Mais elle ne s'en tirerait pas qu'avec un maléfice de saucisson. Elle allait le regretter, et moi j'avais en tête tout pleins d'idée tordu.
Elle n'était pas une guerrière okay, je ne l'étais pas non plus. La magie était plus un jeu, c'était un don légué par un père...mais dont je me serais passer s'il avait fallu vivre sans. Mais puisque je l'avais et que je ne me débrouillais pas trop mal il fallait bien que j'en profite un peu. Et c'était elle mon cobaye!
Mais alors que je m'apprêtais à lui rendre la monnaie de sa pièce, je sentit qu'on me lançais quelque chose dans le dos. Je regardais par terre le caillou qui avait osé me déranger, et je me tournais doucement vers celui ou celle qui me l'avait lancé. Une femme. Une belle femme j'avoue, mais je m'en contrefichait qu'elle soit belle. Elle m'avait balancé un caillou dessus. Et en plus elle osait me faire la morale.


"Et bien faut croire que mon éducation laisse à désirer..." dis-je avec un air je m'en foutiste.

Je posais mes yeux sur elle, peut-être allait-elle disparaitre comme elle était venue, suivre son chemin, me foutre la paix, et me laisser à mes douteuse occupation. Mais non, apparemment c'était une "amie" de la sale prof, de mon ivrogne ligotée. Enfin elle ne l'étais plus maintenant, elles étaient côte a côte, les yeux dans les yeux, et même la nouvelle arrivante avait déjà un air plus doux, autant dans la voix que sur le visage lorsqu'elle demanda à Alice:


"Ça va aller?"

Ce n'était peut-être pas qu'une simple amie. J'en eu la confirmation d'ailleurs...

"Ramène moi au château"

Gamine. Oui la prof qui m'avait tenue tête jusqu'à maintenant se la jouait gamine. Et je détestais les gamins encore plus que les femmes qui buvaient. Alors là, elle me donnait encore plus envie d'aller l'enquiquiner et ne pas la lâcher jusqu'à qu'elle se mette à pleurer dans les bras de sa "copine". Mais si elle croyait que j'allais les laisser gentillement partir comme ça, juste parce que finalement c'était touchant comme scène, elle se mettait un doigt dans l'œil. J'eus un gloussement. Un petit rire de gorge qui brisa l'éventuel charme de la scène, mais je n'aime pas le romantisme, ni l'amour, ni les gens qui s'aime...bref je n'aime pas grand chose à part faire chier mon monde j'avoue, mais c'est un aveux qui n'apporte pas beaucoup de lumière sur la scène, donc on me condamnera plus tard, pour irruption dans une scène romantique digne d'une scène de théâtre.

"Elle va pas aller bien j'en ai pas fini avec elle...mais peut-être que je vais m'en prendre à toi aussi parce que tu me dérange là tu vois..." grinçais-je.

Non je n'étais pas content qu'elle soit là. Mais deux proies valent mieux qu'une non? Si une disparait, il en restera toujours une. Je raffermis ma prise sur ma baguette, tout en leur adressant un sourire. J'allais me faire taper dessus pour avoir oser touchez Alice? Et bien tant pis pour moi!


"Diffindo" lançais-je en pointant ma baguette sur Katrin.

Maintenant c'était après elle que j'en avais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Katrin Von Shafer
    ▌Surveillante Sexy & Psycho
    Super donneuse de retenue


Messages : 34
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Jeu 10 Déc - 0:33

    A croire que chaque fois que je finissais un contrat je tombais sur les types les plus cons qui puissent exister. Bon ok c'était la tête de sanglier la, mais quand même. Et en plus il s'attaquait a une femme ce con, si ca avait été une inconnue je ne m'en serais peut être pas mêlée, je ne suis pas le chevalier en armure sur son cheval blanc moi. Ahem. Mais ce n'était pas une inconnue, c'est ma Alice. & je vais lui faire regretter d'être né. Au type, pas a Alice --" suivez un peu. Je peux? Non pas toi, moi. Je n'ai pas besoin de toi. Sympa merci. Mais de rien. Bon je fais mon entrée en scène grâce a un caillou bien tombé, enfin bien placé juste en face de moi par terre et je le lançais dans le dos de l'abrutit, 10 points. Ahem. Je libérais Alice des sorts rapidement de deux informulé & m'approchais d'elle en lui demandant si ca allait. Elle acquiesce & me remercie, mais elle n'en a pas besoin je la sauverais toujours de n'importe quoi parce que je l'aime. Je lui souris, a Alice pas a l'autre la dont je ne sais pas le nom, de toute façon je n'en ai pas besoin.

    " Ramene moi au chateau ? "

    Oh. Maiiis je veux lui faire la peau moi a ce type. Mais bon puisqu'elle me le demande je la ramènerais au château et après je retrouverais la trace de ce crétin pour pouvoir l'achever sans qu'elle n'en soit témoin. Elle n'a pas à être témoin d'une de mes crises de folie psychotique. Un rire me fis me tourner, tient il a l'air du même avis que moi cet abrutit, enfin non il ne veut pas que je lui fasse la peau, mais qu'importais. Il n’allait pas nous laisser partir comme ca. Tant pis, pour lui.

    "Elle va pas aller bien j'en ai pas fini avec elle...mais peut-être que je vais m'en prendre à toi aussi parce que tu me dérange là tu vois..."

    Je lui lançais un regard noir.

    « Tu ne la toucheras plus. » Grondais-je en esquissant un sourire sadique a l'adresse de cet abrutit.

    "Diffindo"

    « Protego. » Lançais-je, en informulé bien entendu.

    & je soupirais en levant les yeux au ciel. Si il croyait que j'allais avoir peur de lui il rêvait, & en couleur. Ahem.

    « Expeliarmus. » Lançais-je. J'étais parfaitement consciente qu'il pourrait s'en protéger, du moins je l'espérais un peu sinon ce ne serais même pas la peine que je le tue, je n'aurais juste qu'à le faire souffrir un peu.

    « Lacornum Inflamare. » Je le lançais vers le pantalon de l'idiot en face de moi, informulé bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Alice Hudson
    Prof' de Runes || She's sexy. Converse Girl.


Messages : 311
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   Lun 14 Déc - 14:12



    "Elle va pas aller bien j'en ai pas fini avec elle...mais peut-être que je vais m'en prendre à toi aussi parce que tu me dérange là tu vois..."
    « Tu ne la toucheras plus. »
    "Diffindo"


    Oh mais c'etait gay... Euh Gai pardon. Gay c'est moi. Ouais totalement, mais c'est une autre histoire hein ? On est pas la pour parler de mes moeurs ? Non, ? Si . ? Oh on m'avait pas prevenu... Alice ? Quoi... ? Taggle.
    Ca ,c'etait bien lancé, enfin euh ,je me reprends. J'allais donc savourer les bras de Katrin. Repos bien merité & tout le tralala... Mais l'homme la. L'imbecile, le cracheur de ... Limace, il en avait decidé tout a fait autrement. Mais merde . Je serais jamais tranquille dans ma putain de vie de merde ?

    Hum >.<

    Ouais je suis vulgaire et alors ?
    Whatever ? Je suis vulgaire, je suis alcoolique, je suis tout ce que vous voulez. Oh et puis qu'importe ? On s'en fiche non ?

    Tout ce qui compte c'est que je regarde le combat qui se deroule. Oh c'est... c'est ... C'est marrant. Ils se battent pour moi ? Enfin, en quelques sortes. Ils se battent parce que l'un d'eux me considere comme un morceau de gateau, l'autre me considere comme quelque chose de bien. Alors peut être que...

    Oh et puis zut...

    Moi j'attrape la main de Katrin, et je sais que je m'ennerve quand je vois une des flaques dans le caniveau, qui se met a bouger. Oh... Bonne idée. Pourquoi je n'y avais pas pensé.. Hum. Ca viendra plus tard non ? Enfin... J'en aurais peut être pas besoin. Parce que Kat'...

    & Bien Kat' c'est la plus forte...

    Alors moi pour l'heure... Bah... Je reste comme une potiche, en attendant... Que mon chevalier en armure, me ramene jusqu'au chateau. C'est.. La Classe non ?


Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Vent m'emportera.... [ Lawrence. ] - NC 18. On sait jamais. ^.¨

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-