AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Sam 14 Nov - 1:57



Et si l’on prenait le temps…

Une heure déjà, et aucun regard envolé. Sols et cahier, inhalant toutes fantaisies et créativité. Liv, un sourire aux lèvres, plaignait ces âmes en peine, prisonnières de leurs propres chaines. Esprit libre, elle s’était approprié une niche où jadis avait du trôner une statue, par une aisée ascension sans aucun témoins. A présent elle fredonnait une mélodie légère, se demandant si quelqu’un la remarquerait… D’ailleurs, pour toute personne maitrisant un tant soit peu le langage des fleurs, son parfum, quelques gouttes d’essences de lavande diluées, serait des plus singuliers… Un appel, une demande : « Répondez-moi ! »


De se rendre compte.

Lassée d'attendre, Liv descendit de son perchoir forte de son expérience, elle était maintenant sur que ses camarades n’étaient pas attentifs au monde entourant… Mais ce que vit Liv, la laissa interdite un instant. Une silhouette, au bout du couloir l’observait, et ce n’étais pas depuis une petite minute. Un rire frais s’échappa de sa gorge, elle se moquait d'elle-même : l’arroseur arrosée, elle avait cherché à faire réagir mais était aveugles aux résultats…


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Quãn Linhei
    Serdaigle | 7ème année

Serdaigle | 7ème année

Messages : 21
Date d'inscription : 08/11/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Sam 14 Nov - 20:44

"Si je pouvais observer toute la sainte journée, j'observerais..."

La vie est si triste. Lan... Tu me manques. Beaucoup. Je t'aime encore & toujours et pourtant... Je sens mon coeur s'éloigner de toi aussi sûrement que tu es mortes. Tu resteras indéfiniment ma petite Lan, mais je le sais, j'ai besoin de guérir. &si cela prends du temps tant pis... Je t'aimerais toujours. Mais je dois redécouvrir la vie & toutes les promesses qu'elle me tend.

Je me balade dans les couloirs du quatrième étage. Mes yeux noirs scutent les alentours. J'aime regarder autour de moi, j'aime observer. &une fille se croyant seul escalade le mur. Je me tapie dans un coin. J'ai trouvé, c'est elle que je vais observer. Assise dans une niche où se trouvait il n'y a même pas un an une superbe statue que Peeves à détruite elle observe également. C'est fous ce que les gens sont aveugles. Elle le sait, j'en suis sûr. &alors je m'amuse de voir qu'elle attends que quelqu'un passe sans savoir que je suis là. Elle est assez belle. Je crois reconnaître en elle une serdaigle de sixième année. La vie est si triste... J'ai mal au coeur quand je la vois. Si bizarre que cela puisse paraître elle ressemble beaucoup à Lan. &pourtant elle est tellement différente!

En soupirant je la regarde descendre. Elle a attendu, n'a vu personne, tant pis. &enfin elle me regarde. Un sourire peint ses lèvres. Elle ne m'avait pas vu moi si. J'en suis fier,c 'est débile. Tant pis. Je m'avance vers elle sans un sourire pourtant. Moi je ne sourit plus de puis que Lan est morte. Mon visage est froid mais pourtant pas agressif. Je ne veux pas la faire fuir. Non... Un courant d'air passe entre nous et m'apporte une douce odeur fleurie. Son parfum. Je ne connais pas les fleurs et je ne serais pas dire laquelle est-ce. J'men fous en même temps. &puis c'est pas indispensable je pense.

-Salut... Je t'ai eu..

Ma voix grave sonne bizarrement dans mes oreilles, tant pis elle comprendra sûrement.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Dim 15 Nov - 23:52



La silhouette s’approcha, Liv pouvait à présent la discerner. C’était un Serdaigle de septième année, elle en était sur : il était arrivé pendant sa quatrième année. Quãn, lui semblait-il… Autant son visage était souriant, que le sien était fermé et froid. Une tristesse transperça dans son regard, une tristesse profonde qui disparut aussitôt, masquée. Liv, ne put en percevoir ni l’ampleur, ni la raison. Un silence, s’installa ni pesant ni gêné, naturel… Elle fut presque étonnée quand il le brisa.


- Salut ! Oui, je dois avouer, que tu m’as eu… Quãn, c’est ça ? Moi c’est Liv !...

Liv mima une révérence, tous sourires. Puis, elle désigna sa joue par reflet.

- Tu as un cil qui est tombé…

Le Serdaigle, frotta l’œil opposé. Liv sourit, il n’était pas rare qu’elle se trompe aussi dans ce genre de situation… Liv souriante, secoua ses boucles brunes en signe de dénégation. Il essaya du bon côte cette fois ci mais ne parvint tout de même pas à l’enlever..

- Attends…

Elle était gelée et ses doigts aussi, mais précautionneusement, elle fit glisser le cil.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Quãn Linhei
    Serdaigle | 7ème année

Serdaigle | 7ème année

Messages : 21
Date d'inscription : 08/11/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Mar 17 Nov - 19:48

"La fascination et l'amour vont de paire non?"

&un soupçon d'étonnement se retrouve soudainement sur son visage. Elle est jolie quand elle est étonnée. Son nom me revient alors en tête. Liv Hennessy. Liv, ce nom lui va bien, il roule, doux et chaud. Mais elle ne reste pas surprise longtemps. Domage, j'aimais bien son visage ainsi. Avant que je puisse pronnoncer le moindre mot, c'est elle qui prend la parole. En même temps je ne suis pas très bavard. Mais pour elle j'ai envie de parler. J'ai changer, tant pis. Ou peut être tant mieux. Elle me dit reconnaître que je l'ai eu. Un sourire survole ma bouche et mes yeux pétille, pas longtemps. A mon tour d'être étonné, la jeune filel connait mon nom. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, j'ai chaud, je me sens tout drôle.

-Oui je suis Quãn.

Liv descendit en une révérence ironique, un grand sourire sur le visage. J'aime quand elle sourit, la beauté de son visage s'éclaircit et ses traits s'adoucissent. Mon coeur bat à fond. Serait en train de... C'est ridicule. Même si nous avons dûr parler un peu avant, nous sommes l'un pour l'autre de parfait inconnus. Pas tant que ça peut être... J'aime observer les gens à l'instar d'un autre serdaigle avec qui je m'entends parfaitement, Mathew Capp. Mais je ne suis rien pour elle. Enfin...

-Tu as un cil qui es tombé.

Sa voix douce me fait sursauter. Machinalement je frotte le côté qu'elle m'indique, sans me soucier de l'effet mirroir. Liv se mot à rigoler doucement et secoua la tête, faisant voler ses boucles brunes autours de son visage. Alors comprennant mon erreur, ma main se dirigea automatiquement sur l'autre joue. Mais voilà moi je ne voyait pas où ce foutu cil avait-il pu se coller. La jeune fille me murmura d'attendre et s'approcha doucement de moi. Un frisson me parcouru quand sa main froide parcouru ma joue chaude pour enlever le cil. Un avantage d'etre asiatique c'est que c'est relativement dur de rougir. Mais je sentais ma peau me bruler à l'endroit où ses doigts gelées avaient effleurés ma joue.

-Merci. Je ne me voyais pas me trimbaler avec un cil sur la joue toute la journée.

Merde j'avais rien de plus intéressant à dire. Je suis vraiment un boulet. Alors je souris. Ce genre de sourire craquant. Moi je ne savais pas du tout l'effet que cela faisait, mais mes quelques amies filles m'assuraient qu'il était à tombé. Bah... On verra.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Mer 18 Nov - 18:53

Sa peau était si chaude sous ses doigts… Liv se prit à s’attarder sur cette joue presque inconnue mais si douce. Son cœur rata un battement, s’emballa, et ses joues se teintèrent légèrement. Elle retira sa main. La réflexion de Quãn la fit sourire, et sa réponse ne se fit pas attendre.

- De rien… Et ne t’inquiète pas si je ne te l’avais pas dit tu ne t’en serais pas rendu compte…

Son expression se fit mutine, mais perdit toute contenance devant le sourire de Quãn. Liv était troublée, elle qui était d’habitude si cartésienne se sentait hors du temps : en flottement. Elle ne savait plus comment interpréter ses réactions. Ou plutôt en avait-elle peur, elle le connaissait mal et si peu. C’était, comme le feu : tentant, mais dangereux…

-Je…

Elle ferma les yeux c’était idiot, comment pouvait-elle ? Ils ne se connaissaient pas, ou si peu… Pourtant elle avait cette impression, celle de le connaître depuis toujours. Liv était perdu dans son propre esprit. Ses pensées emmêlés, profondes et légères; tristes et joyeuses : paradoxales… Elle rouvrit les yeux tombant dans ceux de Quãn, elle y décela une réciproque. Etait-ce, du fait de son imagination, ou était-ce réel ? A forces de réflexions, la tête lui tournait... Il lui semblait que la distance entre eux s'était réduite, peut-être... Elle ne réfléchissait plus... Elle posa ses lèvres sur celles de Quãn. L'effet fut celui d'un électrochoc, elle se recula prestement ouvrant de grands yeux affolés...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Quãn Linhei
    Serdaigle | 7ème année

Serdaigle | 7ème année

Messages : 21
Date d'inscription : 08/11/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Jeu 19 Nov - 23:04

"laisse moi t'aimer pour tes humeurs, laisse moi t'aimer pour tes colères, laisse moi t'aimer pour tes défauts, laisse moi t'aimer..."

& je sens mon coeur battre à cent à l'heure. Merde on me dit froid et distant mais je ne suis plus capable de m'éloigner d'elle. Liv me captive m'aspire. C'est stupide on ne se connait que depuis quelques minutes. Si on peut appeler cela connaître. Mes yeux s'écarquillèrent pour mieux la contempler. Oh qu'elle était belle. Belle comme le jour. Belle belle belle comme l'amour... Elle me rend fou de joie, fou de douleur mais je te crois... Je suis de plus en plus fou (d'elle) et elle est de plus en plus belle. Chaque seconde qui passe, chaque sourire volé me rend infiniment plus heureux. & mes sens débloquent...

Sa voix si douce, sur lune rousse...
Moi je n'étais rien et voilà qu'aujourd'hui je veux devenir le gardien du sommeil de ses nuit. Je l'aime à mourir. Vous pouvez détruire ce qu'il vous plaira elle n'a qu'à ouvrir l'espace de ses bras pour tout reconstruire. Elle a gommé les chiffres des horloges de ma vie. Elle vient de faire de ma vie des éclats de rire... Oh je l'aime à mourir.

Je ne pensais pas que cela m'arriverais si rapidement. Oh ça non, je ne le pensais pas du tout. Mais je l'aime & je viens juste de le comprendre. & à quel point. Ses yeux se troublèrent... Se pouvait-il que? Non Quãn tu es stupide. Merde... Je sais pas quoi faire moi! & je suis là tel un imbécile à la contempler sans retenue, les bras ballant le long de mon corps. Dans ses mains repose à présent mon coeur... Pourquoi je vis? Pourquoi je meurts? Pourquoi je ris? Pourquoi je pleure? C'est pour elle maintenant. Juste pour elle, rien que pour elle. Oui pour elle. Liv essaie de dire quelque chose mais n'y parviens pas. Je suis émue. Les larmes me montent aux yeux tant sa beauté est grande. Oh que je l'aime. Oh folie de l'amour, prend moi et ne repars pas...

Nos lèvres se cherchèrent... Etait-je en train de rêver? Elles se trouvèrent enfin. Ce fut doux, extasique, merveilleuse. Ses lèvres avaient un goût fruitées. Soudain elle se recula. C'était elle qui avait commencé et elle devait avoir l'impression que je n'éprouvais pas les mêmes sentiments. J'eu envie de hurler tant son expression faisait mal. Je la prit rapidement dans mes bras et de nouveau nos lèvres se touchèrent. Qu'elles étaient douces...

-Je t'aime, murmurais-je d'une voix basse.

Je me reculais un peu qu'on ait le temps de remettre nos idées au clair. Oui ils fallaient qu'on se parle, qu'on se cherche & enfin qu'on se trouve. Un sourire euphorique stagnait sur mes lèvres. Je le fis disparaître et essayais de dire quelque chose. Mais aucun son ne sorti de ma bouche. Enfin je réussis.

-Je... J'ai pas l'habitude de faire ça sans prévenir... Si jamais tu... Enfin... Si tu en m'aime pas... Je suis désolé...
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Sam 21 Nov - 11:52

Le cœur de Liv s'emballa, elle n'aurait pas du... Qu’allait-il se passer ? Il était de toute façon trop tard pour revenir en arrière... Ces tourments disparurent au moment ou les bras de Quãn se refermèrent autour d'elle. Le monde se figea, le temps s'arrêta... Il n'y avait plus que leur cœur bâtant à l'unisson... Leurs lèvres, au plus grand bonheur de Liv, se retrouvèrent en un baiser doux et frais. Dans un souffle, une affirmation lui parvint, trois mots….

Trois mots qui lui procurèrent un profond sentiment d’allégresse, sentiment grisant Il ne pouvait plus rien lui arriver à présent. Toute la tension de Liv, s’envola en un instant, mais cet ascenseur émotionnel, fut si puissant qu’un sanglot la secoua, avant de fondre en larmes : larmes de soulagement, larmes de joie. Quãn, troublé, s’écarta un peu. De cet éloignement, Liv ressentit presqu’une douleur physique. Elle aurait tout donnée pour se blottir dans ses bras.

-Je... J'ai pas l'habitude de faire ça sans prévenir... Si jamais tu... Enfin... Si tu ne m'aime pas... Je suis désolé...

Elle entrelaça ses doigts aux siens, les sillons de ses larmes à présent taries, brillaient sur ses joues. Ses lèvres se parèrent d’un sourire et se descellèrent pour libérait ces mêmes mots qui quelque seconde auparavant, lui donnait l’impression d’être une formule magique, tant leur pouvoir était immense.

-Je t’aime !

Sa voie était un murmure, mais chaque fibre de son corps, chaque atome le crièrent à l’unisson. Tout son être était en accord avec ses paroles. Elle ponctua sa déclaration d’un baiser, un baiser court mais emplit de promesses. Une relation, et Liv le savait, se construit avec le temps. Il fallait maintenant la tissée à deux. Entreprendre la découverte de l’autre : son histoire, ses joies, ses peines… Et c’est pour cela qu’elle lui proposa d’aller dans le parc. Par la fenêtre, apparaissait le ciel était bleu et le soleil affable.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Quãn Linhei
    Serdaigle | 7ème année

Serdaigle | 7ème année

Messages : 21
Date d'inscription : 08/11/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Sam 21 Nov - 19:53

"Cas très banal, cliché, dénouement funeste
Trois moins deux qui s'en vont, ça fait moi qui reste
Caresses, égards et baisers, je n'ai pas su faire
La partager me soufflait Lucifer
Depuis je rêve d'enfer"


La partager me souffle lucifer. Intérieurement je hurle que je ne peux pas. Je la veux mienne. &pourtant. Je sais que si je la prend sans en laissé aux autres elle ne sera pas la même. Il faut... Il faut. Oui. Ses doigts entrelacèrent les miens, promesse d'un autre avenir. Plus chaud, plus vrai. Oh que je l'aime à la folie. Mon sang faire trois fois le tour de mon corps à une vitesse déraisonnable. Je sens mon métabolisme changer. J'ai l'impression de devenir un autre. &je serais cet autre qui te feras rêver.. & je serais moi, encore moi, toujours moi. Nos lèvres se rejoignent une fois de plus dans un baiser doux et sincère. Un peu comme le premier que nous avons eu après cette confirmation d'amour que m'ont ramené ses doigts serré dans les miens. Je sens la chaleur de son corps. &elle me murmure qu'elle m'aime. Mon coeur rate un battement.

Je la prend dans mes bras, les mains dans son dos (pas plus bas xD). Dans mes bras elle me parait encore plus belle & ce sentiment de vouloir qu'elle ne soit qu'à moi s'intensifie. Je l'aime à la folie. La folie me prendra sûrement. J'ai des comptes à lui rendre. Peut importe j'ai la vie devant moi. &la mort elle si loin quand Liv respire le même air que moi. Le monde nous appartient. Toujours. Mon coeur bat la chamade. Heureusement dans mes danses personne d'autre ne danse des heures. Heureusement. Encore que... On ne peut pas choisir. Avec qui on a dansé. Avec qui on va dansé. Je m'inveterais roi, pour que le feu dur toujours. Je me ferais nouveau pour te faire ma reine. Oh oui, ma reine.

Mes bras se serrent dans une envellope protectrice. Je lui murmure ce qu'elle est. Un oiseau dans le vent, magnifique et gracieux, sans mouvement superflus, qui se déplace avec harmonie, sans jamais tombé. Belle comme le jour, belle comme la nuit. Plus belle encore qu'Aphrodite. Serais-je Pâris, le jeune troyen à qui la déesse de l'amour à promis la plus belle des femmes en échange de la pomme d'or? Liv serait-elle ma Hélène? Ménélas se jetterait-il à corps perdu dans une guerre titanesque pour la sauver? Peut être... Mais nous ne sommes que Liv et Quãn, Quãn et Liv. Il n'y a pas de Ménélas pour nous barrer la route. & qu'importe, si c'est le cas, alors j'éveincerais Ménélas...

Je me prend pour ce que je ne suis pas... Mais je ne serais jamais l'homme parfait pour Liv. Je suis déja un homme facile. J'étais... Pour de l'argent. Pour survivre. Ce n'est pas réellement ma faute mais... Je suis profané. Elles m'ont toutes profanées. Ne l'auraient-elles pas fait cela aurait changer quelque chose? Je serais sûrement mort, et jamais oh grand jamais je n'aurais fait la connaissance de Liv. Mais je me sens si mal quand je me perd dans ses yeux. C'est mon secret & ma honte, je ne veux pas qu'elle découvre ce que j'ai été... Non...

-Je t'aime à la folie.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Dim 29 Nov - 21:34

Liv victime d'une douce euphorie, flottait, virevoltait... Elle se sentait ailleurs, que pourrait-il se passer de plus intéressant ? Qu’il y avait-il de mieux ? Les bras de Quãn l’entouraient, et sa tête, indolente, reposait sur son épaule… Ses pensées étaient un peu brouillées, et elle était seulement capable de s’affirmait sur les sentiments qu’elle éprouvait : elle l’aimait… Seul point d’ancrages dans la tempête d’émotions… Elle aurait bravée milles mers, milles océans… Mais cela n’était même pas nécessaire, elle l’avait à ses côtés, elle était dans ses bras…

-Je t’aime aussi, n’en doute pas…

Elle l’embrassa à nouveau, moins timidement, cette fois ci… Elle se recula un instant, pour se noyer dans les yeux de Quãn… Liv avait eu la chance de vivre préservée. Il ne lui était pas arrivé grand-chose, ses parents avaient divorcés certes, mais elle n’avait jamais eu de véritables problèmes… Bien qu’espiègle, une part d’innocence restait présente, son cœur et son esprit n’avaient jamais subis aucunes épreuves. Aussi eut-elle dut mal a interprétez la tristesse qui passa dans le regard de Quãn… Elle caressa sa joue, et anxieuse, elle chercha à déterminer ce qu’elle avait vu.

- Il y a quelque chose qui ne va pas ?



I need you more than anything in my life
I want you more than anything in my life
I'll miss you more than anyone in my life
I love you more than anyone in my life

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Quãn Linhei
    Serdaigle | 7ème année

Serdaigle | 7ème année

Messages : 21
Date d'inscription : 08/11/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   Dim 6 Déc - 12:07

"Le coeur à ses raisons que la raison ignore"

Mon coeur à moi bat dans ma poitrine au rythme de ma peur. Peur qu'elle découvre mon passé peu idéal, ma non-qualité d'homme facile. J'ai un passé funeste, peu enviable et certainement pas derrière moi. Je le sais, j'ai dû laisser des trâces qui reviendront me hanter! & Liv m'embrassa passionément. Je répondis à son baiser avec au moins autant de ferveur. & je sens mon amour exploser. Dans mon coeur et dans mon corps se balade la joie et le bonheur, ravivant au passage tout ce que je croyais perdu. & elle me regarde. Oh Liv, tes yeux sont si beau! Je pourrais m'y plonger indéfiniment dedans. Ma vie serait comblée.

-Il y a quelque chose qui ne va pas?

Je me raidis, arrête de respirer un moment, & mon coeur rate deux battements avant que je puisse me détendre un peu. Elle l'a vu, la tristesse que hurlent mes yeux, que clame mon visage. Elle l'a vu. Dois-je d'embler m'annoncer pour ce que je n'ais pas eu le choix de faire? Dois-je sacrifier tant d'innocence? Je n'en ai pas envie mais une voix me sussure que ce ne serait pas juste. Elle a le droit de savoir, j'ai le droit de le dire. J'ai le droit de me décharger un peu de ce poids mais... Je baisse lentement les yeux & m'assoie contre le mur par terre. Lui tirant doucement le bras je l'invites à faire de même. Je ne sais pas quoi dire, pas quoi faire... J'ai un lourd secret... Sera-t-elle capable de le porter?

-Je... J'ai des choses à dire. Je dois te prévenir. Mais c'est le secret de ma vie, celui qui me hante et me dérange, celui qui fait que je tremble. C'est pas si simple... & je ne voudrais pas te cacher ça... Surtout qu'après tu aurais le droit de décider que je ne vaux finalement rien... Par contre dans le cas échéant, promet moi de ne rien dire... S'il te plait...

Je plongeais mes yexu sombres dans les siens et la suppliais du regard.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Et si l’on prenait le temps, de se rendre compte?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-