AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Kurt Von Ervensheitd
    ▌▌Adorable gamin.


Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman thèo)   Sam 28 Nov - 6:02

J'étais encore un peu jeune pour me promener tout seul n'est-ce pas? Mais... s'était pas ma faute! J'aimais bien me promener et découvrir des endroits nouveau pour moi. Comme la je me trouvais au chemins de traverse. Chemins de traverse.... j'aimais bien cette endroit. Et puis, il y avait pleins de boutique intéressante comme le vendeur de crème glacer. Oui, j'aime bien les glaces. Je dois même dire que j'adore les glace. Mais la de toute façon je ne pouvais pas acheter quelque chose. Ma maman n'était pas là. Bah, j'allais faire comme d'habitude. Une bonne marche. Et si....cette folle apparaîtrait?... La dernière fois que j'avais vue cette folle elle m'avait fait souffrir comme jamais je n'avais eu a souffrir autant que cela dans ma vie.

Je la détestait. C'est tout. Pourquoi elle avait choisis moi comme victime? Pourquoi moi? Je n'étais pas un bon choix de torture après tout! Mais.... s'était moi qu'elle avait choisis. Je ne cessais de retourner encore et encore pendant des heures la même questions '' Pourquoi moi?''. J'étais trop jeune pour mourir. Mais cette folle n'avait pas l'intentions de me tuer. Loin de la, elle voulait me garder comme ''jouet de torture''. Enfin si on pouvait appeler sa un jouet. Je ne voulais pas être utiliser par quelqu'un comme étant un simple ''jouet''.

Je voulais pensé a autre chose que cette folle. C'est pourquoi je continuais de marcher dans le chemins de traverse. J'aimais bien les papillons. Mais...où sont les papillons a cette période de l'année? Où sont-ils? Je savais qu'il y avait tout pleins de paillons coloré comme les papillons orange et noir. Les paillons bleus étaient tout autant jolis. Il n'y avait pas un papillons qui n'était pas jolis. L'été j'aimais bien les capturer dans mon filet. Non s'était pas pour leur faire du mal. Juste pour pouvoir les faire sortir par la suite du filet et pouvoir les prendre dans ma mains. S'était si fragile un papillons .


Dernière édition par Kurt Von Ervensheitd le Mar 15 Déc - 5:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mar 1 Déc - 17:20



    On ne retient pas l'écume. Dans le creux de sa main. On sait la vie se consume. Et il n'en reste rien. D'une bougie qui s'allume. Tu peux encore décider du chemin, de ton chemin. Crois-tu que tout se résume. Au sel d'entre nos doigts. Quand plus léger qu'une plume. Tu peux guider tes pas. Sans tristesse ni amertume. Avancer, avance puisque tout s'en va tout s'en va.

    Yalla yalla yalla yalla. Elle m'emmène avec elle. Je t'emmène avec moi. Yalla.

    Tu trouveras le soleil. Dans le coeur des enfants. Sans nulle autre joie pareille. Ni sentiment plus grand. Un mot d'amour à l'oreille. Peu dans chacun réveiller un volcan pour qui l'entend...

    Tu trouveras le soleil. Dans le coeur des enfants.


    ____________________________________________________________


    Si le battement d'aile d'un papillon quelque part au Cambodge . Déclenche sur un autre continent le plus violent des orages . Le choix de quelques uns dans un bureau occidental . Bouleverse des millions de destins surtout si le bureau est ovale . Il n'y a que le l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde . Ca ne surprend plus personne de notre côté du monde .

    C'est l'effet papillon petites causes, grandes conséquences . Pourtant jolie comme expression, petites choses dégâts immenses .

    On l'appel retour de flamme ou théorie des dominos . Un murmure devient vacarme comme dit le proverbe à propos . Si au soleil tu t'endors, de biafine tu t'enduiras . Si tu met un claque au videur, courir très vite tu devras . Mais ça c'est l'effet cachalot, revenons à nos moutons .

    C'est l'effet papillon...
    Avec les baleines on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour fille . Quand on achète ces cosmétiques c'est au harpon qu'on se maquille . Si tu fais la tournée des bars demain tu sais que tu auras du mal . Pour récupérer à 8h ton permis au tribunal . C'est l'effet papillon petites causes, grandes conséquences . Pourtant jolie comme expression, petites choses dégâts immenses .

    Le papillon s'envole . Le papillon s'envole . Tout bat de l'aile .


    Et lorsque je danse sur son cadavre, le sang macule ma robe et sa chair se lacère sous mes bottes de cuir noir. Je me penche un rien. Lèche le liquide vermeil qui coule d’entre ses lèvres. Vous vous etes déjà demandé… quelle sensation éprouvait-on à tuer ? Est-ce aussi jouissif que je vous le décris ? Non. La conscience vous travaillerait. Pauvres mortels que vous etes. Moi je tue comme je joue. Je ris comme je pleure. Moi je tue comme personne. Meme si parfois, j’aimerais toucher le ciel étoilé. Moi aussi. Oui, ça m’arrive d’en avoir envie de temps en temps…

    On dit que les hommes endormis ne font plus de mal… A leurs ennemis. On dit que lorsque la nuit vient, les hommes endormis sont tous freles. Sont tous pareils. Et parfois c’est vrai. La vipère les yeux fermés… N’est plus du tout la meme. Elle n’est plus meurtrière. Elle n’est plus sombre assassine. Mais n’est-elle pas aussi dangereuse ? Au fond ?

    Moi la vipère. Je savais que meme endormie, j’avais toujours le meme venin dans la bouche. J’avais toujours cette meme rancœur dans mes entrailles. J’avais toujours la meme folie au fond des yeux. Mais endormie, je les cache mieux.

    Pré au lard. Un soir. Où le jour règne encore. J’erre dans les ruelles. J’attends qu’elles soient désertes. J’attends une proie. J’attends moi grande chasseresse, j’attends ma gazelle sacrifiée. J’attends. J’attends. [On a compris. Non ?] Des ombres passent. Des ombres défilent. Le long des murs. Moi je n’ai qu’une envie. Les saigner à blanc. Au fouet. A l’étrivière. Au rateau. A la… *baf* Oui, je m’enflamme. Un peu…

    Les éviscérer sinon. Leur arracher les entrailles et leur faire avaler leurs boyaux pendant qu’ils se regarderaient crever avec l’œil qui leur resterait encore. Les plonger dans l’eau bouillante et attendre la brulure au troisième degré. Quoi, sadique ? Moi ? Je vous l’ai déjà dit. Si peu… C’est juste une question d’habitude… Et… de perversité oui, un peu, si vous voulez. Bon, enfin, qu’importe.

    Ho et puis. Lorsque les rues commencent à se vider. J’aperçois quelque chose. Une frele silhouette longeant les murs et les poubelles. [Charmante image.] N’était-ce pas ?... Mais si. C’était bien lui. Le petit bidule. La chose. Le machin. Le truc. Le muche. Hum. Le Clafoutis aux cerises. Instinct de chasse. Je me lèche les babines. Du sang… A lécher. De la chair à déchiqueter et un cœur à briser. Oh ça me plait bien ça.

    Puis c’était mon Joujou après tout. Ma chair à canon. La petite chose de Jude. Ma collègue… Trop maman poule celle-là, entre nous… Un jour, je la descendrai elle aussi. Ca fera de la place. [Pour se garer.] Bref, venons-en aux faits.

    Lentement, je m’approche de lui. Du mioche. Morveux. Gamin. Gosse. Chiard. Minot. Poulpiquet. [*sbaf* *porte again*] Et je l’attrape au coin d’une rue, je le plaque contre le mur, sans trop l’abimer pour le moment. De toute façon, je n’avais aucune envie de le tuer c’te machin chose. Mais je voulais juste… un peu m’amuser quoi. C’est pas interdit… ? ‘toute façon, c’est pareil. Je fais c’que je veux quand je veux où je veux & avec qui je veux.

    « Qu’est-ce que fait un joli clafoutis tout seul le soir dans les ruelles ? »

    Et je lui souris. Premièrement, etre intelligente. J’anime sa curiosité.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Thèo Falkstög
    ▌Sexy Journaliste qui fait partie de l'Ordre du Phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mar 1 Déc - 23:29

    That's Just Another Bloody Day in Paradise...



    Londres. Le chemin de Traverse. Je ne bossais pas pour l'ordre Aujourd'hui... Non. Aujourd'hui etait jour de repos. Aujourd'hui j'etais libre... Ce qui ne signifie pas qu'aujourd'hui je passerais une journée d'otium. Non. Aujourd'hui j'agirais. Je chercherais Luka comme bien des journées avant celle ci... Je la trouverais peut être. Ou peut être que non... Mais j'etais la. Seule dans les rues. Et mon esprit, errait a travers les limbes de ma vie. Je pensais a tout. Je pensais a Elle... A elle aussi... Il y'avait plusieurs Elle dans ma vie. Et ... Je ne saurais expliquer ce que je ressentais pour chacune d'elle... Mais les desirer fait il de moi une criminelle ? Dans le cas de Luka peut être. Mais qu'importe. Il n'y'a pas de criminel en amour. Il n'y'a que des crimes passionels... N'est ce pas ?

    & Puis tombe la nuit...

    & Quand tombe la nuit parfois je l'appercois. Jude... Je ne vous parlerais pas d'elle... Jude... Elle est mon sang , mes ailes... Jude elle est ... Ma Preference a moi.
    Ma Preference a moi... Oui vous savez... Peut être que l'on ne me juge pas fidele a ce qu'elle est ... Mais... Elle a ma preference a moi... Ma Preference. Et ce n'est pas peu dire... J'en oublierais les promesses que j'ai fais a ma cousine. J'en oublierais mes serments... Et ma fidélitée due a l'ordre...

    & Quand tombe la nuit, je continue de trainer dans les rues de Londres... Comme une ombre... Comme une ombre oui. J'ai remarqué Kurt qui traine... Je m'en voudrais de le laisser trainer seul. Sa mere s'inquieterait pour lui. Sa mere... Elle, c'est... C'est Jude. Et je reviens a elle. Mais je vous ais dis. Je ne vous parlerais pas d'elle... Je peux vous parler de lui par contre. C'est un gamin. Je ne les aime pas. Mais lui, il est fragile... Et c'est ... C'est le fils de ma Preference a moi. Alors il est mon preferé. Mon exception. Il est mon protegé en un certains sens.

      « Qu’est-ce que fait un joli clafoutis tout seul le soir dans les ruelles ? »


    & J'entends moi. Cette voix qui fait fremir... C'est Juliet Von Reichtatd. Nous avons des dossiers sur elle a l'ordre... et moi... Moi mes journées où je travaille j'ai été amenée a en entendre parler. Vous savez, la presse moldue parle d'elle aussi... Parfois. Sans vraiment la nommer... Elle, elle est un papillon. Un papillon mortel qui saigne ses victimes. Une Putain. Une Putain sadique et perdue. Je sais que Luka dirait qu'elle a un coeur quelque part... Moi je ne le vois pas... Je ne suis pas comme elle moi. Je ne suis pas douée pour croire en l'humanité... Je suis une fille dechue. Une fille decue...

    & Alors je m'approche, je rentre dans la lumiere. Je n'ai rien. Je ne suis pas la meilleure des sorcieres, je sais me battre comme une moldue... Je sais supporter la douleur comme une fille battue... Mais je ne suis pas rambo. & je me surprend a esperer... Que nous nous en tirerons ce soir. Sans le moindre bobo. Sans la moindre entaille...

    & Je pose ma main sur l'epaule de Kurt.

    " Il n'est pas seul ce soir."

    Un leger sourire qui se veut convaincu. Je n'ai pas peur... Je n'ai pas peur. Nous les Von Falkstog , nous ne savons pas la peur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Kurt Von Ervensheitd
    ▌▌Adorable gamin.


Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mer 2 Déc - 0:11

Je marchais...Je marchais...sans arrêt. S'était la seule façon que j'avais trouver pour m'occuper. Sinon, en pensant a d'autre chose que cette folle. Je ne savais plu trop ou j'en étais rendus. Puis, je sentais quelque chose me pousser la tête contre un mur. Je ne me savais pas si prêt du mur. Je croyais que j'étais au moins a une bonne distance. Mais... a présent, s'était trop tard. Je tentais de regarder pour voir qui m'avait fait sa.

A mes grands yeux je découvris cette folle. J'avais peur. Tellement peur a présent. J'avais si froid a présent. Il paraît que la peur donne des ailes. Mais moi je dis plutôt que c'est le contraire. La peur donne plutôt froid. Elle donne froid dans le dos et partout dans le corps. Elle donne des frissons.

« Qu’est-ce que fait un joli clafoutis tout seul le soir dans les ruelles ? »

S'était bien la voix de cette folle. J'avais mal a la tête a présent. Elle m'avait fait foncer probablement trop fort la tête contre le mur. Étais-je entrains de saigner? Non, pas encore. Mais sa ne serait tarder si je comprenais les intentions de la folle. Elle voulait me torturer a nouveau. Je n'étais pas se qu'elle pensait que j'étais. Non! Tout mais pas sa! Puis, je sentis une mains plutôt réconfortante sur mon épaule. Ou me trompais-je? Non, je ne me trompais pas.

" Il n'est pas seul ce soir."

Disait la voie familière. Se n'était pas ma mère non. S'était quelqu'un que je connaissais. Enfin que j'avais déjà rencontrer a quelque reprise. Je savais qu'elle me protègerais. Je la savais capable de sa. Je ne voulais pas que ce soir soit ma dernière nuit. Non, j'avais encore tant de chose a vivre. J'allais soudainement serrer les jambes de Thèo. Je voulais me sentir en sécurité. Bah quoi de plus normal après tout. Oui, je serrais les jambes de Thèo parce que j'étais trop bas pour serrer quoi que se soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mer 2 Déc - 1:02



    C'est gris... C'est rouge. & c'est beau.
    Meme hors de la bouche d'un enfant, c'ets beau.


    Qui ose dire qu'il peut m'apprendre les sentiments . Ou me montrer ce qu'il faut faire pour être grand . Qui peut changer ce que je porte dans mon sang . Qui a le droit de m'interdire d'être vivant . De quel côté se trouvent les bons ou les méchants . Leurs évangiles ont fait de moi un non-croyant . La vie ne m'apprend rien . Je voulais juste un peu parler, choisir un train . La vie ne m'apprend rien . J'aimerai tellement m'accrocher, prendre un chemin . Prendre un chemin ...

    Mais je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là . Les lois ne font plus les hommes . Mais quelques hommes font la loi . Et je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là ...

    À ceux qui croient que mon argent endort ma tête . Je dis qu'il ne suffit pas d'être pauvre pour être honnête . Ils croient peut-être que la liberté s'achète . Que reste-t-il des idéaux sous la mitraille . Quand les prêcheurs sont à l'abri de la bataille . La vie des morts n'est plus sauvée par des médailles .

    La vie ne m'apprend rien . Je voulais juste un peu parler, choisir un train . La vie ne m'apprend rien . J'aimerai tellement m'accrocher, prendre un chemin .
    Prendre un chemin ...

    Mais je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là . Les lois ne font plus les hommes . Mais quelques hommes font la loi . Et je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là ... Je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là . Les lois ne font plus les hommes . Mais quelques hommes font la loi . Et je n'peux pas, je n'sais pas . Et je reste plantée là ...

    La vie ne m'apprend rien.



    _________________________________________________________________________________


    « Il n'est pas seul ce soir. »


    Oh… Une voix. Oh une femme. [Oh ferme la. *baf*] Ca devait etre… Thèo. La copine… de Jude. Oui, j’en avais entendu parler… Oui, oui, les nouvelles ici, ça va vite. Radio ragots ça marche bien. [*porte Juliet, tu sors.*] Et le mioche il se jette sur elle. Il s’agrippe à ses jambes. Pathétique… J’en aurais presque pitié. Mais comme toujours, je ne peux qu’éclater de rire.

    « C’est… presque mignon… Le tableau de la jolie petite famille… Il manque la mère. Elle fait peut etre les trottoirs ce soir ? »

    Oui, c’était presque chou. Mais je ne sais pas m’attendrir. & encore moins devant un marmot qui chiale devant moi. J’aime les faire pleurer. J’aime les voir s’égosiller comme des oisillons à l’aile cassée. Mais je suis folle, vous l’avez oublié… ? Vous avez la mémoire courte, jeunes gens.

    Bouillonant de rage, je me rue sur le… duo attendrissant de moineaux égarés. Et j’empoigne le petit. Le Clafoutis. Il hurle, mais débats-toi, j’aime les voir se débattre. J’aime les voir crier. Je sors de ma besace noire une aiguille que je plante dans une des veines de son avant-bras potelé. Avant de le fracasser par terre brutalement. Je n’y pretais déjà plus attention.
    Après, tout, ce n’était qu’un gosse. J’avais une plus grosse proie devant moi.

    Belle Thèo. Belle fille. Belle femme. Mais tata poule. Je m’avance vers elle. Baissant les yeux et l’attrapant par le col.

    « Ce n’est pourtant pas ton fils… ? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Thèo Falkstög
    ▌Sexy Journaliste qui fait partie de l'Ordre du Phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mer 2 Déc - 1:14

    Another Bloody Day & I Stand Alone.



    Je sais que Kurt a peur. Je le sens frèmir alors qu'il se blottit contre moi. Petite chose fragile. C'est Fragile un enfant... C'est tellement fragile que ç'en est sur reel. Moi je n'aime pas les enfants. Mais je resserre mes bras autour de Kurt. & je lance un regard assassin a Juliet. Appelons la par son prénom. Elle ne merite pas de periphrase. En Epithete Homerique on dirait, Juliet la Putain. Juliet aux jupons volages... Mais nous sommes loin d'un grand monument de la litterature Antique. En revanche je suis face a un monument des trottoirs & de la torture. Et je ne la laisserais pas toucher a Kurt. Pas si je le peux. Pas si ... Je ne sais pas quoi faire. Mais je le ferais...

      « C’est… presque mignon… Le tableau de la jolie petite famille… Il manque la mère. Elle fait peut etre les trottoirs ce soir ? »


    J'esquisse un rire a ses mots, & je lui fous violement une gifle. Elle ne l'a pas volée celle la. On. N'insulte pas Jude. Tout le monde mais pas elle. Elle est mon essentiel. Ma Raison d'être. Ma preference. Je l'ai deja dis. Je me repete... Mais on ne l'insulte pas ainsi. Jamais.

    " Les Trottoirs... Oh tu veux parler de ton domaine. Ceux que tu as quitté ce soir ? Tes clients doivent être tristes... Ou soulagés. Je ne saurais pas quel mot est le plus adequat."

    & J'esquisse un nouveau sourire. Luka n'est pas la seule de la famille a savoir jouer avec les mots & les faire blessant ou railleurs. Non. Moi, je ne suis pas en reste. J'ai cette fougue , vous savez, la fougue de ceux qui aiment... La fougue de la jeunesse aussi. Diable, je n'ai que vingt ans. Laches moi... Laissez moi... Vivre libre ? Libre & avec amour....

    Mais je n'ai pas le temps. J'ai mal de voir Kurt ainsi maltraité. Elle est rapide la bougresse & je n'ai pas le temps de saisir ma baguette qu'elle m'attrape par le col.

      « Ce n’est pourtant pas ton fils… ? »


    Meme ainsi. A demi a sa merci, je trouve le moyen de sourire. Car sourient toujours les condamnés. Dans l'arene, vous savez... Les gladiateurs ne pleurent pas. Ils rient. Ils n'ont rien a perdre de toute façon. Et moi.. Si je perdais tout ce soir, ne serait ce pas plutot les gens qui me perdraient. Mourir par sacrifice.. N'est ce pas digne & noble... N'est ce pas digne d'une folle amoureuse... Eperdue.

    Alors je ris encore. Comme une folle... Peut être que moi aussi je le suis. Je soufrirais... J'en etais sure. Mais je ne lui donnerais aucune satisfaction.

    " Non. Mais je l'aime. & Toi que sais tu de l'amour ? "

    & Je lui souris, lui foutant un coup de genoux entre les jambes. C'est tout ce que je peux faire pour le moment... Mais meme chez une femme ça fait mal vous savez.... Oh... Oui. meme chez une femme.... & je souris encore.

    " Pardon, je n'ai pas abimée ton instrument de travail ? "



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Kurt Von Ervensheitd
    ▌▌Adorable gamin.


Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mer 2 Déc - 3:19

Je tentais de rester accrocher au jambes de Thèo. Mais Juliet tirait trop fort et je dus lâcher prise. -Non!!- -Non!!- -Non!!- Je ne voulais pas! Non! Tout mais pas sa! Puis, je sentais une aiguille se planter dans mon bras. Le sang commençais déjà a couler. J'étais coucher par terre. Pas dans le sens de coucher comme dans un lit. Mais dans le sens de coucher entrains de souffrir de douleur. Je souffrais. Pleurais. Hurlais comme un enfant qui souffre. Après tout....J'étais un enfant non? Tous les adultes ont été un jour un enfant. Pourquoi certains adultes font subir de la violence aux enfant comme moi dans se cas? Probablement parce qu'ils avaient eux aussi été victime de violence dans leur enfance. Ou alors Kurt ne savait pas.

Je restait donc coucher sur le sol a souffrir. Pleurer. Hurler et tout cela comme l'enfant que j'étais. Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? Je ne cessais de répéter cette questions dans ma tête. S'était si injuste. La vie était injuste. Je ne pouvais rien faire d'autre que de rester coucher sur le sol...Que pouvais-je faire d'autre? J'étais impuissant. Je n'avais pas de....baguette. Que pouvais-je faire? Je n'avais aucune arme sur moi. Si se n'était que l'aiguille qui était planter dans mon bras. Avais-je la force de la retirer? Sa je ne savais pas. Cela pouvait risquer d'aggraver mes blessures. Enfin... ma blessure.

Tant pis, je tentais ma chance. Je prenais donc l'aiguille avec délicatesse au début. Comme je remarquais que cela faisait d'autant plus mal avec délicatesse de retirer l'aiguille, je l'arrachais de mon bras et hurlais de douleur. Je me relevais debout et courrais pour tenter de planter l'aiguille dans une partie qui faisait mal du corps de Juliet. Quel partie? Je n'aurais sut le dire. Pourvus que j'ai planter l'aiguille dans un endroit qui la faisait souffrir.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Juliet Von Reichtatd
Mangemort & prostituée " un Papillon c'est si joli... "


Messages : 202
Date d'inscription : 23/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Sam 12 Déc - 2:11



    On ne retient pas l'écume. Dans le creux de sa main. On sait la vie se consume. Et il n'en reste rien. D'une bougie qui s'allume. Tu peux encore décider du chemin, de ton chemin. Crois-tu que tout se résume. Au sel d'entre nos doigts. Quand plus léger qu'une plume. Tu peux guider tes pas. Sans tristesse ni amertume. Avancer, avance puisque tout s'en va tout s'en va.

    Yalla yalla yalla yalla. Elle m'emmène avec elle. Je t'emmène avec moi. Yalla.

    Tu trouveras le soleil. Dans le coeur des enfants. Sans nulle autre joie pareille. Ni sentiment plus grand. Un mot d'amour à l'oreille. Peu dans chacun réveiller un volcan pour qui l'entend...

    Tu trouveras le soleil. Dans le coeur des enfants. [Oh oui. Quand ils sont crevés je les aime. *Juliet sors de ce corps !
    Euh.. Mais c'est le mien --" Ah. Oui.*]


    ____________________________________________________________



    " Les Trottoirs... Oh tu veux parler de ton domaine. Ceux que tu as quitté ce soir ? Tes clients doivent être tristes... Ou soulagés. Je ne saurais pas quel mot est le plus adequat."

    Alors je m'énerve. Je le sais pourtant. Les amoureux délaissés, compagnons de la timidité... les malheureux au coeur blessés.. ceux qui débutent... les paumés de la société... vont trouver l'amour.. chez les putes. Moi je suis venue de ma campagne. Chercher fortune. Il y a des trésors plein la terre. Certes je préfère... ceux du bitume. Mais je ne crois pas voir mon ame plus noire que celle des autres femmes. Puis vous savez...
    Dans ce monde unisexué... y a autant d'hommes en vérité que de jeunes femmes qui font la pute.

    Je ne réponds pas. Thèo. Tu es belle tu sais. Mais la beauté ne m'atteint pas. La beauté ne m'attire pas. La beauté ne m'arrete pas. Puis plus belle que ma soeur... Impossible. Oh et puis merde. Ca ne vous regarde pas de toute façon. Thèo attaque. Juliet contre attaque. Ah non c'était pas ça. Aherm.

    " Non. Mais je l'aime. & Toi que sais tu de l'amour ? "

    Je... Elle a touché un point faible... Je crois... Non. Non. Non. Non. Non. Juliet Von Reichtatd n'a pas de point faible... Oh et qu'importe. J'en ai pourtant déjà vu de toutes les couleurs. Puis... Il est le meme... il est le coeur de mon problème... mais tant qu'il bat... comme le sang dans mes veines... s'il court... mon combat pour la treve... Puis... mon coeur est tellement lache... Mais si tu l'attaches mon amour... il sera lache... C'est pourtant que je t'aime... Chimène... Oh je m'égare. C'est votre faute aussi ! Non j'ai rien dit. Je ressors.

    " Plus que toi. "

    Elle attaque. Thèo. Tu sais que tu es belle quand tu attaques... Non. Tu es folle aussi tu sais. Oh de toute manière... La folie fait partie du genre humain... N'est-ce pas... ? Bref on s'en fout. C'est pas le sujet. Je redresse la tete. Mes yeux deviennent fous. J'étais hystérique, elle m'a excitée. Je sens la sombre psychotique prendre le dessus sur la putain égarée de la nuit.

    " Pardon, je n'ai pas abimée ton instrument de travail ? "

    Mais je n'ai pas le temps de faire un pas, que le gosse se relève à son tour. Tiens; je l'avais presque oublié le morveux... Il plante quelque chose. Mais je me retourne vers lui en souriant sadiquement. Je ris. Oh oui je ris. D'un rire des plus sataniques. Avouez que c'est comique...

    " Tu crois que tu peux quelque chose contre moi... ? "

    Je l'attrape par le col. Après avoir encoché un violent coup de pied dans le ventre de Thèo, je prends le gosse entre mes mains. Et de ma lame je joue sur sa peau d'enfant. C'est doux... C'est velouté. C'est... une peau d'enfant... De bébé. J'aime... J'aime ça...


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Thèo Falkstög
    ▌Sexy Journaliste qui fait partie de l'Ordre du Phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Sam 12 Déc - 2:32

    I walk alone... In The Boulevard of Broken Dreams ?



    Juliet... Elle pourrait être si belle. Tellement si Belle vous savez... Mais non. Il faut qu'elle soit mauvaise, & qu'elle nous attaque ce soir. Je ne suis pas d'humeur a rire. Pas quand on touche au fils de Jude. Pourtant Juliet... Je sais que Luka l'aime bien. Qu'est ce qu'elle leur trouve Luka aux folles psychotiques ? Qu'est ce qu'elle leur trouve... ? Je sais que Luka aime bien Jude aussi, et puis Sidney, & Puis Siohban, puis Valera... Toutes ces femmes dont les portraits sont accrochés sur les murs du QG de l'ordre en somme... Je continuerais toujours de m'inquieter pour elle... Ma cousine ma vie... ?

    Pourquoi Juliet ? ELle n'a rien de special... C'est une putain...
    Mais Luka elle... Elle dit que les putains ont du coeur... Est ce que c'est vrai ? Je ne le demanderais pas a Juliet ce soir.

    Alors je sarcasme. Et je suis prete a me battre, meme si je sais que Luka m'en voudra, je m'en voudrais de laisser une putain toucher au fils de Jude. Luka.. Je l'aime. Mais Jude... C'est bien plus je crois ? Ma Belle au bois dormant ? Ma Blanche Neige? Ma Douce... Mon aimée? Peut être. Ca n'est pas le sujet.

    & Soudain Kurt, fait comme un acte desesperé et la folle... Elle rit. Non elle n'est pas folle & elle est si belle...

    Si dangereuse aussi. Un coup de pied dans le ventre et je trebuche.

    Mais je me releve. Je ne peux pas la laisser toucher Kurt. Elle est belle Juliet. Tellement belle. Mais je ne peux pas. Je ne suis pas Luka moi. Je ne peux pas me laisser aveugler par la beauté ou par je ne sais quoi. Je ne me laisserais pas prendre au jeu de la confiance...

    " Lache le gamin. "

    Je marche vers elle, sortant enfin ma baguette, et je lance le malefice du saucisson. Voila. Elle ne peut plus bouger.

    " Kurt... Pars ?"

    C'est dit... J'ai un ton suppliant non ? Et je me tourne vers Juliet. Un peu a contre coeur peut être...

    " Attaque toi a quelqu'un de ta taille la putain."

    Bon okay. J'essaye d'être mechante... C'est bien non ? J'y arrive... Un peu ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Kurt Von Ervensheitd
    ▌▌Adorable gamin.


Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mar 15 Déc - 5:03

(oui parce que quand on trouve la chansons qui va super bien a notre perso faut fêter sa hein...)

Dors, dors, dors, mon ange dors
Les cloches sonnent l'Angélus
Vole, vole, vole,
C'est mon enfance qui s'envole
Ce sont mes rêves que l'on viole



    Je n'avais pas réussit a faire grand chose. Juliet elle, était une adulte....moi? Je n'étais qu'un gamin sans défense. Que faire? Soudains, elle me prit par le col. Elle sortie ses lames. Non....non...non! Pas sa! Je tentais par tous les moyens de m'enfuir de la pressions que ces mains avait sur moi. Se n'était pas si facile. Puis, commença la douleur. Je criais. Hurlais de douleur.

    S'était...ma peau...ma peau...a moi. Elle n'avait pas le droit de me faire sa. elle me volait mon enfance. Puis, je tombais sur le sol encore une fois. Je regardais Thèo. " Kurt... Pars ?" Quoi? Que je parte et tout sa sans elle? Qu'allait-il advenir d'elle si jamais je part? Je....je voulais pas qu'il arrive malheur. Mais...je devais partir avant tout non? Me protéger....enfin...tenter de me protéger pour ne pas endurer d'autre douleur.

    Pourtant....je reste là. Il me faut un instant encore pour comprendre que je devais absolument partir. Mais je ne voulais pas. Non, je ne voulais pas. Et pourtant, mes jambes se mette a courir vers l'endroit le plus près. Les rues était plutôt déserte le soir. Le chemins de traverse n'était pas un endroit a visiter le soir. S'était lugubre. Seul quelque lumière était encore allumer. Et moi qui courrait couvert de sang. Mon sang.

    Maman...où es-tu?..où es-tu donc?


(hs: désoler...c'est court T.T)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Jude Von Ervensheitd
    Je veux bien faire la belle, mais pas dormir au bois.


Messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Lun 11 Jan - 23:24



      Le sourire qui s'allume. Le regard qui s'embrume. Et tu t'en vas danser au ciel. Tu m'apaises tu me mens. Puis tu glisses doucement. Vers le plus beau des sommeils. Dors mon ange. Dans l'éternelle candeur. Dors mon ange. Le ciel est ta demeure. Vole mon ange...

      La vie est plus douce ailleurs... Dors, dors, dors, mon ange dors. Les cloches sonnent l'Angélus. Vole, vole, vole, C'est mon enfance qui s'envole. Ce sont mes rêves que l'on viole... Je suis un funambule. Suspendue dans la brume Je marche sur le fil de tes pas... Je titube, je bascule. Et je plonge dans l'écume. Des jours qui me parlent de toi...

      Dors mon ange.... Dans l'éternelle candeur. Dors mon ange. Le ciel est ta demeure. Vole mon ange Le temps pansera ma douleur.... ?


      C'est mes reves que l'on viole. C'est mon reve que l'on crève. A chaque fois que l'on touche mes enfants... Je serais devenue sourde dix fois. Je serais devenue aveugle cent fois. Je serais morte mille fois... si ça pouvait les préserver de la cruauté humaine...

      S'ils savaient... à quel point ils sont spécials... pour moi... Et Kurt... Kurt je sais qu'il souffre... Laly aussi... Je leur ai donné la vie, je leur ai choisi des noms... Lorsque tombe la nuit, je caresse leur front... Il m'arrive souvent de les écouter dormir... Il n'est pas loin le temps de leur premier sourire... Et puis un jour... ils me laisseront.... je connais les enfants... un enfant c'est comme ça....

      Et puis un jour, ils me laisseront... Je connais les enfants... un enfant c'est comme ça... Et s'ils pleurent quelque fois ça me brise le coeur... mais je vis avec eux, et ils font mon bonheur... Pour la première fois pour leurs premier printemps... d'une petite voix, ils m'appellent maman... Je revois dans leurs yeux mes souvenirs d'enfant... Cendrillon, l'oiseau bleu et le prince charmant... J'aurai bien du chagrin, pourtant je leur pardonne...

      D'une petite voix, ils m'appellent maman... Londres. J'erre. Une fois de plus. Craven A entre les dents. Ou Black Devil, je sais plus. Je sais pas. Je sais plus. Je sais plus rien quand le soir arrive. Je sais plus rien quand je suis loin de mes enfants. Je sais plus rien quand je suis loin de Thèo. Je suis loin de moi aussi... Mais j'erre. Parce que je suis une méchante... ? Parce que je suis mauvaise malgré tout... Et que je n'ose pas avouer la vérité à mes gosses... ? Oui c'est peut etre ça la lacheté... Ou alors... c'est peut etre un peu ça aimer... ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Thèo Falkstög
    ▌Sexy Journaliste qui fait partie de l'Ordre du Phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Lun 11 Jan - 23:40

I Try to Be Perfect, But Nothing Was Worth It.



    Et malgré& tout... Il faut que je sois forte. Parfois j'ai comme des absences... Mais bordel j'ai 20 Ans. Je dois... Etre forte. On n'est pas serieux quand on a 17 Ans... A 20 on commence a l'être. Bordel Luka... Pourquoi t'as pas fuis ce monde magique... Pourquoi je suis revenue... ? Luka... J'en oublie quelque fois que c'est pour elle que je suis revenue.. Pour elle que je me suis accrochée a des photos, a des articles... A quelques conversations volées.

    C'est pour Elle... Ou du moins C'Etait.

    & Malgré tout il faut que je sois forte... Parce que... La Faiblesse c'est de s'avouer faible... Moi je ne le suis pas.. Vous savez... Les Photos de Luka dans ma tete, ont été remplacées...Et mon premier baiser a été oublié... Il y'a les levres douces de cette mangemort aux cheveux sombres. Oh bien sur ce n'est pas bien. Moi je suis membre de l'ordre... Elle est tout ce que je pourchasse.

    Mais.. Le Bien rend il les gens heureux.

    & Malgré tout , il faut que je sois forte. Pour me montrer parfaite... Et je veux qu'elle soit fiere de moi. Elle que j'aime & que j'admire malgré ses mauvais choix... Elle qui ... A tant de responsabilité.. Elle a des enfants... Et moi qui n'aimait pas les gosses. Je me surprend a les aimer. A me dire qu'il faut les proteger. Et c'est pour elle que je souffre. Et c'est pour elle ce soir que je prendrais des coups. Parce que je ne pourrais pas supporter de voir son visage souffrir des souffrances de ses gosses.

    & C'est l'amour qui rend cinglé les hommes.

    Alors moi malgré tout je reste la. Devant Kurt. Et je le protege. Je le protegerais de ma vie. Toujours. Oui... Toujours. & Si je dois mourir ce soir... & Si je dois mourir ce soir. Dites a Luka que je l'ai aimé... Dites a Jude qu'elle etait ma vie.

    Dites a ma mere que je la hais.

    " Pars Kurt. & Dis a ta mere que je l'aime. Si je ... "

    Je ne continue pas ma phrase. Mon ton est dur. J'espere qu'il va partir... Je ne fais pas le poids contre Juliet... & c'est vrai qu'elle est folle... Oh... Je connais sa soeur... Et Je... sais ce que Luka m'en a dit... & ca me fait peur... que Luka en parle avec admiration... Avec tendresse.

    Je ne ...

    Je crois que j'ai peur...

    Si seulement... Mon heroïne venait.... Me sauver ? Jud...e... Hey... Jude ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Kurt Von Ervensheitd
    ▌▌Adorable gamin.


Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2009

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Ven 22 Jan - 1:18

I don't remember one moment I tried to forget
I lost myself yet I'm better not sad
Now I'm closer to the edge

It was a a thousand to one and a million to two
Time to go down in flames and I'm taking you
Closer to the edge

No I'm not saying I'm sorry
One day, maybe we'll meet again
No I'm not saying I'm sorry
One day, maybe we'll meet again
No, no, no, no
Texte©️30 seconds to mars


Parce que chaque enfant souhaite de vivre heureux? Parce que moi je souffrais a cause de Juliet? Elle.. elle était folle. Elle était folle. Elle était folle. Chaque fois que je me faisais torturer. Enlever des lambeaux de peau par Elle... je souffrais. Pourquoi les adultes était méchant? Non... attendez... je rajoute quelque chose a ma questions. Pourquoi certains adultes sont si méchant? Cruel? Sans pitié? Sans coeur? Je n'étais qu'un.... enfant après tout? Pitié. Faite que je trouve ma mère. Il....fallait qu'elle soit dans le chemins de traverse? Oui, il le fallait.

Puis, je continuais de courir. Toujours courir. Je ne pouvais m'arrêter tant que je ne serais pas dans un endroit sur?... Plus je courrais plus je me demandais si j'allais finir par m'en sortir. Et Thèo? Nahn! Je voulais pas qu'elle meurt. Je voulais pas. Je... versais des larmes. J'avais mal. J'étais... épuiser? Oui, ça je l'étais. J'avais sommeil aussi. Pourquoi j'étais sortie? J'étais rebelle? Oui, je l'étais rebelle. Mais je n'étais pas encore... très... conscient du danger que je courrais dans les rues le soir? Je l'étais un peu. Mais les choses... je les oubliais vite. Mais Juliet? Ce nom me revenais souvent en tête. Sans savoir vraiment pourquoi. Le soir, je savais que c'était elle qui me torturait. Mais le jour, je ne me souvenais plus de rien. A part de ce fichu prénom.

Puis, je remarquais une silhouette dans l'ombre. Celle de ma mère. J'en étais sur. Et je courrais pour l'atteindre. A moins que ce ne fut Juliet? Peut-être avait-elle tuer Thèo? Non... je ne devais pas pensé a ça. Et puis plus je m'approchais, plus je voyais la silhouette en questions plus clair. Oui, c'était ma mère. Et lorsque je fus rendus jusqu'à elle j'enlaçais ces jambes de mes bras. Et je pleurais. Je pleurais encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Jude Von Ervensheitd
    Je veux bien faire la belle, mais pas dormir au bois.


Messages : 12
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   Mar 2 Fév - 16:51



      Le sourire qui s'allume. Le regard qui s'embrume. Et tu t'en vas danser au ciel. Tu m'apaises tu me mens. Puis tu glisses doucement. Vers le plus beau des sommeils. Dors mon ange. Dans l'éternelle candeur. Dors mon ange. Le ciel est ta demeure. Vole mon ange...

      La vie est plus douce ailleurs... Dors, dors, dors, mon ange dors. Les cloches sonnent l'Angélus. Vole, vole, vole, C'est mon enfance qui s'envole. Ce sont mes rêves que l'on viole... Je suis un funambule. Suspendue dans la brume Je marche sur le fil de tes pas... Je titube, je bascule. Et je plonge dans l'écume. Des jours qui me parlent de toi...

      Dors mon ange.... Dans l'éternelle candeur. Dors mon ange. Le ciel est ta demeure. Vole mon ange Le temps pansera ma douleur.... ?


      Ce sont mes reves que l'on viole...

      Un mot d'amour à mes oreilles, des petites mains qui se tendent vers moi. Des bras qui serrent mes jambes. Un mot d'amour à chez moi reveillé un volcan...

      On ne retient pas l'écume dans le creux de sa main... Mais j'ai trouvé le soleil dans le coeur de mes enfants.

      Je le regarde. Je le regarde pleurer. Mon ange... Kurt, ma vie, mon fils. Je me baisse jusqu'à lui pour arriver à sa hauteur. & de mon pouce sur ses joues je sèche ses larmes de petit garçon fragile. Je le sais, il est fragile... C'est mon fils...

      Et je le soulève de terre, le prenant dans mes bras et le serrant contre ma poitrine. Et dire que pendant tant de temps de mon vocabulaire je pensais avoir rayé le mot mère... Souvent je tends les bras et je le serre contre moi. Je voudrais être inondée d'enfants... et me laisser porter par le courant... ?

      Ma chair, mon sang. Mon fils, ma bataille.

      " Là... mon bébé... je suis là... dis moi ce qui va pas mon bébé... pleure plus... pleure plus.... "

      Oui je suis douce... Oui je suis tendre... Oui je suis maternelle... Mais ce sont ses cris d'amour qui reveillent un volcan...

      Et tendrement je le berce. Le serrant contre mon coeur.

Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman   

Revenir en haut Aller en bas
 

sont passé où les zolis papillons? T-T (pv la folle et maman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-