AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Sam 5 Déc - 13:16

Confronté à une épreuve, l’homme ne dispose que de trois choix :
1) combattre

2) ne rien faire

3) fuir

[Henri Laborit]

_______________________________________________________________



Enfin un peu d’air frais, j’aimais faire les sorties à pré au lard, je trouvais cela calme et reposant. La semaine avait été plutôt bonne mais j’adore prendre un peu de temps pour moi.
Ces sorties sont le moyen de faire le vide dans mon esprit et de me ressourcer.
Je marchais tranquillement dans la rue enneigée prés de la cabane Hurlante.
C’est un de mes endroits préférer. Certains dirait qu’il faisait froid dans le dos mais je n’étais pas comme tout le monde et j’aimais ce coté film d’horreur que la maison dégageait bien que je déteste les films d’horreur.
Il commençait à neiger, le froid me faisais un peu frissonner, je m’étais emmitoufler dans mon écharpe aux couleurs de ma maison. Je levais la tête et regardais la neige tomber, ce spectacle me fascinais toujours après toute mes années passer ici. Je trouvais ça magnifique. Ces flocons de neiges qui tournoyait tout autour de moi me donner l’impression de planer.
Ce qui est étrange d’ailleurs.je m’installais sur un petit rocher. J’étais heureuse que la semaine fut terminé, les cours bien qu’intéressant étaient fatiguant. Je n’avais reçut aucune lettre de mes parents, le seul courrier que je recevais était la gazette du sorcier, mais ça j’y étais habituée. Que m’aurait-il encore dit ? Que j’étais la honte de la famille ?
Une erreur de leur part ? Ça je le savais déjà je n’avais aucunement de besoin qu’on me le redise.
Plus les années passaient plus je me disais qu’il était temps que je quitte le manoir et mes parents.
J’étais toujours dans mes pensées lorsqu’il neigea de plus belle, je restais cependant au même en droit ressassant les évènements de la semaine. Je n’entendis pas les bruits derrière moi. Tout étais dans ma tête rien d’autre ne me tirais attention. C’étais toujours ainsi lorsque je me baladais dans mes souvenirs. Je ne remarquais donc pas que quelqu’un s’approchais vers moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Agnetha Van Hayden
    ||| Mangemort à temps partiel.


Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Dim 6 Déc - 22:32

La noirceur de mon cœur
Assombrit mon esprit
Empli de douleur
Jusqu'à la fin de ma vie


Je me torture jusqu'à l'oubli
Mon cœur chavire dans l'obscurité
Seul dans mes pensées
Je erre jusqu'à la fin de la nuit.




|||||||||

Lalalalalala. Pré-au-Lard, Novembre 1995, dans le froid, sous le vent, avant la neige, après les nuages blancs. Mes pieds survolent le sol. & je cours comme une folle. & je me stoppe. La vie n'a d'égale que la mort. Je n'ai d'égale que moi même. Est-ce que cela veux dire que je suis au dessus de la vie? Oh un oiseau... Hum. Non je ne pense pas. Je ne suis qu'humaine après tout. Mais quelle humaine aussi! Je suis magnifique. & le vent accompagne mon passage. Une cigarette dans ma bouche, ma baguette dans la main j'avance à la recherche d'une victime. Mangemorte à temps partiel, je dois tout de même tuer et torturer de temps en temps. & la couleur du sang me manque.

La rue était déserte. En même temps le professeur Dumbledore avait interdit les sortie face à quelques assassinats et enlèvements. Je pense que de son point de vue il a bien fait, un élève entre mes mains n'en serait peut être pas sortit vivant. &pourtant. Au loin alors que la neige commence à tomber je distingue une jeune silhouette. Mes pas rapides me rapproche. Oui c'est une élève, sûrement sortis en fraude. Comme beaucoup d'autre d'ailleurs. Mais cette fois elle n'a pas eu de chance, si elle n'est pas tomber sur Rusard, c'est sur moi qu'elle est tombé. Ce n'est pas forcément mieux. & puis nous sommes loin d'une rue passante, personne ne viendra nous déranger ici. Surtout que nous sommes trop loin pour que quiconque l'entende crier...

Je lui souris. Pas de ce sourire amical et gentil, non. De mon sourire fou et sadique, celui qui fait pleurer les petites filles. J'attend, ma baguette dans la main, mon corps tremblant d'excitation. C'est malsain. Mais qui vous a dit que je suis saine? Personne! Alors voilà, je suis folle, complètement tarée même. C'est dit. Je ne m'en sens pas mieux. & ma folie parcoure mes veines à la vitesse grand V. J'ai hate de commencer, mais tout d'abord les présentation...

-Bonjour... Il n'est pas prudent de se balader seule par ces temps ci...

Un nouveau sourire. Je sens sa peur monté à la vue de ma baguette pointé vers elle. oh j'aime ça! Folle que je suis. Que le match commence!!!
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Jeu 10 Déc - 19:42



□■■■ Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veux l’auteur. [Julien Green]□■■■



J’entendis une voix derrière moi :

-Bonjour... Il n'est pas prudent de se balader seule par ces temps ci...

Je sursautai, me retournai puis tressailli. Je ne m’étais pas attendu à ce qu’il eut quelqu’un. Une femme. Je lui aurais donné la trentaine. Je ne l’avais jamais vu. Elle me rappela que je n’étais pas censée être là. Les sorties a pré au lard avaient été annulés et je l’avais complètement oublié. Qui pouvait bien être cette personne ? Amie ou ennemie ? Sa baguette était levée je me dis que cela ne devrait surement pas être une Amie. Mangemort ? Peut être bien. Je sors la mienne prête à toutes réactions. Qui sait avec les gens comme eux tout était possible. Son large sourire en disait long. J’étais de plus en plus persuadé que cette femme était mangemort. Peut être que mes parents la connaissaient ?

Qui sais peut être que si je disparaissais assassinée il serait débarrassée de moi ! Je ne leur donnerais pas se plaisir ! Je souris malgré la peur qui me laissait de marbre. Je voyais déjà son sort me percuter, on me retrouverait quelques jours plus tard et personne ne se souviendrait de moi. Je ne connaîtrais pas la fin de ma vie. Pourtant je n’avais pas du tout envie de mourir. J’étais trop jeune pour mourir. Je devais me battre s’il s’avérait qu’il s’agissait d’une mangemort. Je devais tout faire pour m’en sortir. Quitte à ce que je sois blessée mais je ne voulais pas mourir maintenant pas à l’aube de ma vie. J’essayais de paraître sans peur mais je ne sais pas vraiment si ça marchait. Mon cœur s’accélérait au fur et à mesure que je réfléchissais devenant indomptable. J’avais l’impression qu’il s’entendait à des kilomètres à la ronde.

-Qui êtes-vous ? Une mangemort ?

Je m’attendais à ce qu’elle me réponde par une autre question ou qu’elle ne me réponde pas du tout. Mes mains serrèrent ma baguette prête à jeter un sort.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Agnetha Van Hayden
    ||| Mangemort à temps partiel.


Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Dim 13 Déc - 15:09

Il n'y a pas de vie sans mort...
Pour moi il n'y a pas de vie
sans torture avant tout!
||||||||||/

-Qui êtes-vous? Une mangemorte?

Sa voix douce & limpide résonna dans l'immensité vide et froide. Elle eu pour éco un de mes rires, sarcastique, fou et démesuré. Je ne savais pas quoi dire quoi penser, quoi faire. Enfin pas réellement. La cigarette passait lentement de mes mains à ma bouche, de ma bouche à mes mains, m'annonçant le recommencement immédiat. Je la fixais droit dans les yeux, ma baguette toujours levé, et personne aux alentours. Je savais qu'elle avait sûrement de la réserve & que elle me résiterait. Tant mieux, je n'aime pas quand c'est trop facile. & j'attend que la peur monte dans son corps frêle.

- Non pas vraiment. En tout cas je n'aime pas me définir comme telle. Mais certes, je porte la marque... Je m'appelle Agneta Van Hayden. Et toi?

Mon ton était sans appel j'aurais son nom, peut être plus même. Qui sait? Je ne suis pas là pour ça mais j'aime savoir à qui j'ai à faire. & mon besoin de sang hurle dans mes oreilles, j'ai envie de lui dire que je ne suis pas sourde, à quoi bon.. Il est toujours là de toutes façons. & le rouge de sa cravatte me transporte. Elle est à Gryffondor la petite. Tant mieux je me voyais mal avec un serpentard en sachant que la plupart des parents sont mangemort. Je ne voyais pas comment j'aurais pu expliquer que leur fille soit morte sans moi même mourir. Car soyons honnète je suis forte, exeptionelle, mais pas de taille contre plusieurs mangemort en même temps, et sûrement le maître aussi. Car il n'aime pas que l'on gache le sang pur. Moi non plus à vrai dire. Je suis folle, compètement cinglé mais encore là pour m'en vanter. Alors pourquoi arrêterais-je?
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Dim 13 Déc - 16:43

□■■■ Mon cœur est confortable, bien au chaud
Et je laisse passer le vent
Mes envies s'éteignent, je leur tourne le dos
Et je m'endors doucement
Sans chaos ni sentiment
□■■■
____________________________________________________________________________________


Elle rit. Son rire diabolique me perça les tympans, il se répercuta dans la forêt environnante, et dans les alentours.

Non pas vraiment. En tout cas je n'aime pas me définir comme telle. Mais certes, je porte la marque... Je m'appelle Agneta Van Hayden. Et toi?

Je m’en doutais j’avais eu raison quelque part. Devais-je lui répondre ? Elle saurait de toute façon mais je me demandais si ça en valait la peine. Pourquoi pas, elle se souviendrait de moi jusqu'à la fin de sa vie. Je souris.

- Paige Lautner, 6éme année Gryffondor. Mais sa vous le saviez déjà.

Je me demandais à quoi je jouais, et à quoi elle jouait. Pourquoi ne me tuait-elle pas tout de suite ? Je tenais toujours ma baguette fermement m’attendant à toute possibilité. La neige continuait de tomber. Je frissonnais légèrement. Je voyais au loin en hauteur la silhouette de château, me demandant si quelqu’un se demandais ou j’étais passée, surement pas cela ne faisais même pas une heure que j’avais quittée Poudlard. Je me demandais combien de temps durerai cette affrontement, et si il y allait en avoir un. Devais-je fuir ou combattre ? Si je fuyais elle me prendrait pour une lâche et je refusais que l’on me considère ainsi. Foi de Gryffondor, je n’étais pas une lâche j’attendrais dans le froid et la peur. Il ne me restait peut être que quelques minutes à vivre et ma dernière pensée n’était surement pas pour ces faux parents qui n’aurait aucun souvenir pour moi. En réalité je ne pensais déjà plus à rien. J’attendais. Impatiente d’en finir.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Agnetha Van Hayden
    ||| Mangemort à temps partiel.


Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Dim 10 Jan - 12:28

Je me meurt...
Je me meurt...
Mais je vie!

|||||||

Je vis ma vie à cent à l'heure, pour moi il n'y a plus d'intérupteur, je vis ma vie sans carburant, et bientôt je tomberais décement. Sutpide chose. Les interrupteurs ne servent qu'à s'éteindre. Il n'y a pas d'autre chose à quoi ils sont utiles. Moi je ne sers à rien. Je ne suis pas utile. Bah... Quelle importance. Elle s'appelle Paige Lautner. Supeeeerrr...

Je crois que si j'en ai rien à foutre c'est que en fait je me fiche complètement de lui faire quelconque mal. Pourtant j'en ai envie.C'est bizarre. Sans doute. Paige. Page. La page d'un livre. Peut être la dernière. Celle de la fin. Et peut être aurais-je l'honneur de la tourner. Quelle idée. Non. Sinon elle ne pourrais pas témoigner. Je regarde en direction de Poudlard. Luka est là-haut. Si elle savait que sa putain de mère était à Pré-au-Lard, peut être viendrait-elle me tuer. Sans doute;

Peut être le but de ma venue ici n'était-il autre que de l'effrayer. Ma Luka. La mienne. Celle qui s'est barrée. Ma vie est un enfer tranquille. Mais je ne sais pas si c'est à toi que je le dois Luka. Helena peut être? Je ne sais pas. Oh mon petit ange. Il faut qu'elle, ou peut être elles avec un s, reviennent. Je ne sais pas. Je m'en fou en fait.

-Hum non je ne le savais pas, mais quelle importance? Dis moi connais-tu Luka? Et Helena? Ce sont mes deux petites filles. Je n'ajouterais pas chéries, parce que ce serait mentir mais... Enfin.

J'ai envie de savoir si c'est une amie. Peut être pas... On s'en fou en fait.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Lun 11 Jan - 20:10

□■■■ T'as déjà fait le tour ce c'qui t'a fait souffrir
Pour le meilleur souvent récolté que le pire
Quand tu n'as plus la force ni même le désir
Et tellement chialé et tellement maudit
□■■■


Notre vie est comme une machine à laver, elle tourne et ne s’arrête jamais comme un fou sans parachute. Je regarde cette femme dont le regard se perd. Est-elle folle ? Pourquoi à t-elle choisit cette voie ? Qu’est ce qui à fait qu’elle devienne ainsi ? Des tas de questions aussi différentes les unes que les autres. Qu’est ce qui fait qu’on est arrivée ici ? Je vous le demande…

-Hum non je ne le savais pas, mais quelle importance? Dis moi connais-tu Luka? Et Helena? Ce sont mes deux petites filles. Je n'ajouterais pas chéries, parce que ce serait mentir mais... Enfin.

Non je ne connais pas ses filles peut être les ais-je déjà croisé mais non… Que puis-je dire à cette femme ? Comment lui faire comprendre que je ne connais pas ses filles sans me faire torturer voir tuer ? Que dois-je faire pour ne pas mourir ? La neige avait cessait de tomber mais le vent soufflait toujours. Je ne savais pas quoi dire ni faire, fuir ne résoudrait rien je serais morte avant d’avoir bougé. Comment pouvait-on en arriver là qu’avait elle fait pour devenir mangemort ? L’avait-elle seulement voulu ? Je n’e savais rien il ya tellement de chose qu’on ne sait pas. Je finis par répondre doucement.

-Non Madame je suis désolée je ne l’ai connais pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Agnetha Van Hayden
    ||| Mangemort à temps partiel.


Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Mer 24 Fév - 22:11

"La vie est d'un ennui terrible parfois"

Bah. Elle ne les connais pas.
Non pas du tout. Mais à quoi bon... On s'en fiche de toutes façons. Elle aurait pu être une de leurs amies que cela aurait été bien plus intéressant. Oui beaucoup plus. Luka m'aurait haï encore plus. Helena... Je ne sais pas. Hein petite Helena? Qu'aurais tu fait si j'avais torturé une de tes amies? Rien sans doute. Ton petit coeur trop faible t'en aurais empêcher. Je suis une mauvaise mère...
Réflexion débile que je me fais souvent. Oui une très mauvaise mère. Mais je suis ainsi. C'est comme cela. Et un point c'est tout. Je le regrètes parfois. Parfois seulement. Mais elles m'ont volé ma vie! Vie qui d'ailleurs est bien mieux depuis que mon pasteur en fait partie. J'aime mon mari... Mais... Enfin une femme doit se divertir. Je fais quoi moi pendant qu'il est parti je ne sais où? Voilà... Je ne fais rien. Alors moi aussi je pars. C'est comme ça.

Elle ne sait pas quoi faire la pauvre petite. Et elle ajoute un désolé.
On ne s'excuse pas de ne pas connaître mes filles! On ne s'excuse pas pour elles. Non, pas pour elles. Même si elle devrait. C'est un manque. Mais elle ne le voit pas. Non, c'est moi qui divague. Stop, arrêter de penser aux filles. Ca me bouffe!

-On s'en fiche... Endoloris

Je l'ai lancé comme ça ce sort. Je n'en avais pas l'intention, du moins plus l'intention vu qu'elle était devenue inintéressante. Mais elle me casse les oreilles. Et puis quoi? Je suis une mangemorte! Peut être pas aussi folle que Bellatrix... Non Bella me bat encore... Mais on s'en fiche. La vie ne sert vraiment à rien. C'est une maladie sexuellement transmissible et mortelle à cent pour cent. Alors voilà, on va tous mourir...
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Invité
Invité


MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Sam 13 Mar - 16:13

¤¤
C'est le malaise du moment/L'épidémie qui s'étend/La fete est finie on descend/Les pensées qui glacent la raison/Paupières baissées, visage gris/Surgissent les fantomes de notre lit/On ouvre le loquet de la grille
Du taudit qu'on appelle maison/Protect me from what I want...¤¤


"On s’en fiche Endoloris."

Je n’avais pas eu le temps de protester. Le sort m’atteignit et la douleur fut horrible. Je me pliais de douleur. C’était la première fois que je recevais ce sort et j’aurais aimé qu’il fasse moins mal. Trop de souvenir douloureux revinrent en mémoire. C’était horrible. Enfin au bout d’une interminable minute la douleur s’arrêta. J’étais de mauvaise humeur à présent. Je m’en voulais d’être venu à Prés au lard. Je regardais la femme en face de moi. Elle aurait pu être ma mère mais elle ne l’était pas. Si au départ je m’étais méfié à présent je l’étais plus et je n’avais que de la haine pour cette femme que je connaissais à peine. Elle se serait bien entendue avec mes mangemorts de parents. D’ailleurs cela m’étonnais qu’elle ne les connaisse pas. Je levais ma baguette.

- Expeliarmus !

Au moins elle serait désarmais et ce serait moi qui mènerais la danse.

- Comment avez-vous osé ? ! Vous n’avez donc pas de cœur ? Si vous dite la vérité et que vous avez des filles alors leur feriez vous subir ça ?

J’étais en colère et ce n’étais pas bon signe, les personne qui m’avait mise en colère ne revenait plus me m’énervé… en général. ..
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Agnetha Van Hayden
    ||| Mangemort à temps partiel.


Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   Dim 21 Mar - 21:29

[HRP: Hum étant tout de même à moitié mangemorte, plus vieille que toi, et surtout que tu étais sous doloris, normalement tu n'aurais pas pu me désarmer xD mais c'est pas grave.]

Aie, elle m'a désarmée. Et je vois ma baguette partir loin... Pas trop loin. Je pourrais aisément la rechercher.
Et elle me regarde avec haine. Oh pauvre petite fille sans défense, tu crois que c'est avec ce bout de baton que tu vas me faire mal à moi? Agnetha Van Hayden! Une puissante sorcière. Tu as eu de la chance, je ne faisais pas vraiment attention et tu m'as désarmé. Mais la chance ne se provoque qu'une fois et je suis plus puissante que toi petite peste.

-"Oserais-je? J'ose ce que je veux fillette! Et crois-moi, Luka en a vu de pire qu'un simple doloris à faible puissance."

Je l'ais sans doute choquée. Tant mieux. Je plonge sur ma baguette. Et je l'ai.
J'ai un rire sadique. Sadique à faire peur d'ailleurs. Tant pis. Tant pis pour elle. Tant pis pour moi.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la nuit noire de l'âme il est toujours trois heuresdu matin[Agnetha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-