AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mer 6 Jan - 22:37



    Dieu que cette fille a l'air triste... Elle reve de la vie d'artiste... Elle fout toute sa vie en l'air... et meme sa vie c'est pas grand chose...
    Dieu que cette fille prend des risques... Amoureuse d'un égoiste... La groupie du pianiste...
    Elle le suivrait jusqu'en enfer... & meme l'enfer c'est pas grand chose...
    Quand le concert est terminé, elle met ses mains sur le clavier... En revant qu'il va l'emmener...
    Elle sait comprendre sa musique... Elle sait oublier qu'elle existe...
    Mais dieu que cette fille a l'air triste... La groupie du pianiste...
    " Tu fous toute ta vie en l'air. " " Et en plus c'est pour un imbécile égoiste... "
    " Je l'aime... Je l'adore... "
    C'est beau comme elle aime. C'est beau comme elle adore... C'est fou comme elle aime... Plus que tout, elle aime...
    La groupie du pianiste... ?
    " Ca sert à rien les reves et les chimères. Faut du concret dans la vie. Tu vois ? "
    " Non je... Je comprends pas Regan. Qu'est-ce t'essaies de me dire... ? "
    " Je veux dire... que les gens sont tellement cons... qu'ils veulent détruire ce qu'ils ont de meilleurs en eux. Tu vois ? "
    " Tu me fais peur maintenant... pourquoi t'as autant changé... ? "
    " Y a des gens qui veulent détruire tout ce qu'ils peuvent avoir de plus précieux dans les yeux. Y en a qui sont indifférents... Et on nous accuse de tout. "

    Et comme elle ne voit pas, je vais lui montrer.

    Je me souviens avoir attrapé une machette que je trimbale toujours dans mon sac à dos, et l'avoir plantée entre les deux yeux du pianiste en délire. Il n'y avait aucun témoin. Ou plutot, il y en avait un. Mon amie, à mes cotés, les yeux hagards et la bouche grande ouverte. Je me retourne vers elle, l'oeil fou et la lame pointée vers elle.

    " Est-ce que tu diras quelque chose ? " " Le diras-tu ? "

    Elle secoue la tete. Et moi je la laisse là. A coté du cadavre. Puis je m'en vais, après tout, tout ça ne me concerne plus... Je l'ai libérée d'un amour impossible... Elle devrait m'en etre reconnaissante.

    Mais bref, passons. Venons en aux faits. Poudlard. Et sur la planète bulle, sur ma cage dorée, sur ma tour d'ivoire, le soleil se couche enfin. Les vitres filtrent la douceur et la paleur de ses couleurs orangées-vermeilles. Je pense à tout ce qui se passe dans ma vie... Je suis libre dans ma tete, derrière ma fenetre... Puis je suis déjà morte de toute façon...

    Alors qu'importe les emmerdes que pourraient m'apporter mes actes révolutionnaires... Oui tout ça c'ets une guerre. C'est une guerre. L'homme est devenue une bete. Nous sommes tous des betes humaines au coeur converti par l'argent et les évangiles. Tout ça c'est qu'un jeu... ?

    J'erre une nouvelle fois dans les couloirs. Et j'aperçois une lumière dans les sous-sols... Mon dieu si c'est un élève... il va passer un sale quart d'heure à roder dans les cuisines... Je brandis ma baguette et en murmurant un discret lumos, j'avance lentement.

    " Friedrich ? Qu'est-ce que tu fais là ? "



Dernière édition par Regan H. Jean Fuhrman le Jeu 7 Jan - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Jeu 7 Jan - 2:55

    Le soir était tomber. Comme d'habitude, je n'arrivais pas a m'endormir. Je devais manger avant tout. Manger...toujours manger. J'attendais donc que tout sois calme dans la salle commune des serpentards. Oui, j'avais l'habitude de me promener dans les couloirs la nuit. Tellement que je savais exactement a quel heure la chatte de Rusard et a quel heure Rusard lui même passait. S'était simple. Après quoi, j'avais juste a éviter ces deux dernier. Quoi? Vous dites que je me promène trop la nuit? Même pas vrais d'abords!!

    Bref, je continuais donc ma route jusqu'aux cuisine. Je devais me rendre jusqu'aux cuisine avant que quelqu'un ne me repère. Bref, je continuais jusqu'à enfin me rendre près de la cuisine. J'entrais finalement. Les elfes était là ou ils n'étaient pas la? Peu importe, j'allais me servir. Bah quoi? Si jamais il y avait quelque chose qui les dérangeait, il n'avait qu'a venir me voir. Et puis, j'avais ma lumière allumer. Enfin, j'avais lancer le sortilège lumos pour que ma baguette s'allume quoi. Se sortilège était plutôt utile. Il me connaissait les elfes. Et je les connaissais. J'avais même pris quelque bièreaubeurre avec eux le temps que j'étais là.

    Puis, j'entendis un bruit. Je vis une lumière. Non....pas Rusard? J'espérais que non. Je me retournais et pointais ma baguette qui était toujours allumer vers la personne en questions qui se tenait tout près. Ou loin? Je n'aurais sut le dire. Enfin, tout sa pour dire que je la reconnaissais. S'était Reg. Notre chef...notre commandante. La commandante des 7 péché capitaux.

    " Friedrich ? Qu'est-ce que tu fais là ? "

    -Bah, j'allais manger un peu... Je n'arrive pas a dormir si je ne mange pas quelque chose avant. Et toi? Qu'est-ce que tu fais ici?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Jeu 7 Jan - 11:36



    Cette nuit. Intenable insomnie. La folie me guette. Je suis ce que je fuis . Je subis . Cette cacophonie. Qui me scie la tête . Assommante harmonie. Elle me dit. Tu paieras tes délits. Quoi qu’il advienne.
    On traîne ses chaînes. Ses peines... Je voue mes nuits . A l’assasymphonie. Aux requiems.
    Tuant par dépit. Ce que je sème. Je voue mes nuits . A l’assasymphonie. Et aux blasphèmes. J’avoue je maudis. Tous ceux qui s’aiment...
    " Bah, j'allais manger un peu... Je n'arrive pas a dormir si je ne mange pas quelque chose avant. Et toi? Qu'est-ce que tu fais ici ? "
    " Je vois... Moi je.... Je passais par là... ? Non, bon okay... J'm'emmerde à crever dans les dortoirs. En plus j'arrive pas à dormir... "

    Ah là là... Ce bon vieux Friedrich... Il me plait bien. Je l'adore à vrai dire. Et franchement, je m'attendais à le voir devant un gros gateau. C'est tout à fait son genre.... Mais c'est pour ça qu'on l'aime n'est-ce pas... ? Qu'importe.

    Je m'approche de lui. Et d'un geste brusque j'attrape le couteau de cuisine qu'il a en mains et je taillade mon poignet droit. Encore une fois oui. Qui a dit encore ? Que je le castre. Aherm. Puis je lui tends mon bras. En souriant timidement.

    " Essaie de gouter au sang pour voir. "
    " Tu vas voir, c'est encore meilleur que tous les gateaux du monde. "

    L’ennemi . Tapi dans mon esprit. Fête mes défaites. Sans répit il me défie. Je renie. La fatale hérésie. Qui ronge mon être. Je veux renaître. Renaître... ? Je voue mes nuits . A l’assasymphonie. Aux requiems. Tuant par dépit. Ce que je sème. Je voue mes nuits . A l’assasymphonie. Et aux blasphèmes. J’avoue je maudis. Tous ceux qui s’aiment...

    Vous croyez que je suis folle... ? Oui peut etre... Surement meme... Mais etre fou ça permet de fuir les tourments de la vie non ? Quoiqu'on en a d'autres... Mais on peut fuir la connerie humaine aussi... Et ça c'est pas donné à tout le monde... Pourtant je voue mes nuits à l'assassymphonie... Au requiem... ? Je voue mes nuits à l'assassymphonie.... Et au blasphème...

    Pleurent les violons de ma vie. La violence de mes envies. Siphonnée symphonie... Déconcertant concerto... Je joue sans toucher le do... Mon talent sonne faux... Je noie mon ennuie. Dans la mélomanie . Je tue mes phobies. Dans la désharmonie... Je voue mes nuits... A l'assassymphonie... Aux requiems . Tuant par dépit. Ce que je sème. Je voue mes nuits . A l’assasymphonie. Et aux blasphèmes. J’avoue je maudis. Tous ceux qui s’aiment... Je voue mes nuits . A l’assasymphonie . J’avoue je maudis. Tous ceux qui s’aiment...

    J'avoue, je maudis... Tous ceux qui s'aiment... ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Ven 8 Jan - 0:16

Je suis  Tout ce que je fuis Mes rêves interdits
Me font mal J'ai voué ma vie Et mes insomnies Par dépit aux requiems
La désharmonie A tué tout ce que j'aime
Texte ©️Mozart l'opéra rock


" Je vois... Moi je.... Je passais par là... ? Non, bon okay... J'm'emmerde à crever dans les dortoirs. En plus j'arrive pas à dormir... "


    Dormir... S'était bien pour ceux qui y arrivait. Je l'aimais bien enfaite Regan. Et si....elle m'aimait bien elle aussi? Sa signifiais que nous nous aimons bien non? Ahem... " Essaie de gouter au sang pour voir. "
    " Tu vas voir, c'est encore meilleur que tous les gateaux du monde. "
    Le sang? Je n'avais jamais.... gouter? Meilleur que tous les gâteau? Elle avait...taillader son poignet droits. Est-ce que j'allais résister au goût de...boire du sang humains? Je ne sais pas. Je ne savais pas. Je réfléchissais. Devais-je boire du sang humains? Elle me tendait le bras. C'était une tentations. J'étais pourtant... la gourmandise non?

    Je tentais de résister. Mais la tentations de gouter a son sang. LE siens et non pas celui de quelqu'un d'autre. Je prenais alors son poignet et commençais a licher le sang qui coulait de son poignet droit. Cette blessure qu'elle s'était elle même infliger devait se guérir non?

    J'aimais ca. J'aimais son sang. Son sang a elle. Et plus je continuais de boire son sang plus je me rendais compte que je devais arrêter. Sinon, s'était son poignet qui risquait de perdre son sang. Mais la tentations était trop forte pour que j'arrête. J'arrêtais soudainement brusquement et je lâchais le bras de Regan.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mar 19 Jan - 15:31



    I'm so tired of being here. Suppressed by all of my childish fears. And if you have to leave. I wish that you would just leave. 'Cause your presence still lingers here ... And it won't leave me alone....

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real .
    There's just too much that time cannot erase .

    When you cried I'd wipe away all of your tears.. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. You used to captivate me. By your resonating light . But now I'm bound by the life you left behind. Your face it haunts my once pleasant dreams . Your voice it chased away all the sanity in me.

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real.
    There's just too much that time cannot erase.

    When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. I've tried so hard to tell myself that you're gone . But though you're still with me. I've been alone all along. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me ha me ha me ha..

    Love me.... ?

    Il lèche. Mon sang. Et sa peau sur mon poignet provoque des frissons. J'ai comme un gout d'amertume dans la gorge. Mais je ne regrette jamais rien. Et encore moins mes actes. Délibérés ou pas d'ailleurs. Je regarde ma vie s'écouler sur ses lèvres. Je regarde ma vie tacher sa bouche de belles taches vermeilles.

    Fried.... il est beau n'est-ce pas ? Je le fixe. Et y avait des mots qui n'arrivaient plus à sortir. Moi j'suis comme un garçon,j 'ai les cheveux longs. J'suis comme un garçon, je porte un blouson, un gros ceinturon. Comme un garçon... dans la bande c'est moi qui commande... comme un garçon...

    Pourtant... J'ai l'impression que je ne suis qu'une petite fille... perdue quand il n'est plus là... ?

    Ou alors je me fais des idées. Illusions de gosses certains diraient... Qu'importe tout ça.... L'amour c'est pas fait pour moi je crois.... ou pas.... ? L'amour de toute façon, c'est fait pour ceux qui s'aiment... pas pour ceux qui voudraient etre aimés. De toute manière, je ne veux pas. Je crois... Ou je crois plus. Je sais pas. Je sais plus. Je sais plus rien. J'ai tout oublié et je me souviens juste de ces rumeurs de vagues quiont brisé mon enfance.

    Je souris à Fried. Rajustant ma mitaine au dessus de mon poignet blessé. Peu m'importe le sang. J'en ai encore bien assez... bien assez... trop meme pour vivre.... Quelques gouttes seulement, vous croyez pas que ça suffirait amplement.... ? Peu m'importe.

    & je m'approche de lui. Je m'en approche lentement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mer 20 Jan - 5:09

I wish I had an angel
For one moment of love I wish I had your angel
tonight

Deep into a dying day
I took a step outside an innocent heart Prepare to hate me fall when I may
This night will hurt you like never before

Old loves, they die hard
Old lies, they die harder I wish I had an angel For one moment of love

I wish I had your angel
Your Virgin Mary undone
I`m in love with my lust Burning angel wings to dust
I wish I had your angel tonight I'm going down so frail and cruel
Drunken disguise changes all the rules .
Texte©️ Nightwish


je regardais Regan. Non, je n'étais pas fait pour elle. Elle qui était si... belle. Et son sang, il était si....bon. Étais-je cannibale? Non. Loin de la. Je ne mangeais pas les humains. Moi, ce que j'aimais, c'était les gâteau. Mais revenons. Je n'étais pas fait pour elle n'est-ce pas? Je l'aimais. Ou je l'aimais pas? Je crois que j'étais... amoureux. Et pourtant on se connaissait que depuis peu? Mais elle, m'aimait-elle autant? S'était tout de même la chef du SATD. Nous étions... différent des autres élèves? Non, juste un peu mieux. Mais cela dépendait dans quel domaine. Moi j'étais douer pour manger des tonnes de nourriture par jour. Et ce sans jamais perdre mes muscle. C'était...bien non? (*assomme Fried* )


Puis, je reprenais mes esprit. Elle était entrains de s'approcher de moi. S'approcher de moi lentement. Fait quelque chose Fried. Ne reste pas planter là sans bouger! C'est peut-être ta seule et unique chance. Hein? Ma seule chance de quoi? La vie n'était que chance. Mais moi, avais-je de la chance? Je n'en avais jamais vraiment eus. Que ce soit coter amour ou coter jeux. Quoi que je n'aime pas vraiment les jeux de chance. Mais je tente tout de même ma chance. Je m'approchais d'elle aussi et ouvrait les bras pour lui faire un calin. Rien que un calin? Tu devrais faire mieux. Bon sang, mais c'était qui qui c'était incrustrer dans ma tête? Mouais, je devrais l'assommer celui la. Enfin bref, je... l'embrassais? Oui, je m'étais mis a l'embrasser. Et soudainement, je retirais mes lèvres de celle de Regan.

''Ex....excuse moi. Je n'aurais.... pas du?.''

Et je retirais mes bras autours du corps de Regan. J'étais peut-être allez trop loin? Ou pas. Quoi qu'il en soit, c'était fait. Je l'avais embrasser. Je la regardais. Elle était belle. Mais peut-être trop bien pour moi. Après tout, je n'étais rien du tout. Peut-être même étais-je rien du tout a ces yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Lun 1 Fév - 22:09



    I'm so tired of being here. Suppressed by all of my childish fears. And if you have to leave. I wish that you would just leave. 'Cause your presence still lingers here ... And it won't leave me alone....

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real .
    There's just too much that time cannot erase .

    When you cried I'd wipe away all of your tears.. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. You used to captivate me. By your resonating light . But now I'm bound by the life you left behind. Your face it haunts my once pleasant dreams . Your voice it chased away all the sanity in me.

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real.
    There's just too much that time cannot erase.

    When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. I've tried so hard to tell myself that you're gone . But though you're still with me. I've been alone all along. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me ha me ha me ha..

    Love me.... ?

    Je peux pas t'offrir le meilleur de tout mon etre. J'ai pas de meilleur... Moi j'suis le mal incarné. Je sais meme pas si aimer ça fait partie de mes capacités. Je sais meme pas si l'amour ça a été implanté dans mes chromosomes... Mais peut etre que l'amour... peut etre que j'arriverai un jour à en inventer les couleurs... ? Je saurai peut etre te le rendre... Meme s'il me faut tout apprendre...

    J'aurais voulu te dire des mots qui arretent le temps.. J'aurais voulu t'écrire tout le poids de mes blessures et devant toi faire tomber mon armure. Fried.. Moi j'ai pas de faiblesses... Je crois pas.... Mais j'en inventerai les couleurs... meme s'il me faudra tout apprendre...

    Puis il m'embrasse. Le temps d'un mini-baiser j'ai le temps de fermer les yeux. Et de sentir mon coeur qui monte et qui descend dans ma poitrine. J'voudrais m'endormir à cet instant pour plus jamais me reveiller. Mais... qu'est-ce que je raconte moi...

    '' Ex....excuse moi. Je n'aurais.... pas du?.''
    " Je sais pas quoi te dire... " " Je... "

    Okay... J'suis cruche. Je sais pas parler sur ces choses là. Fried me trouble c'est évident. Pourquoi me leurrer... ? Mais je sais pas si j'suis .... si j'suis capable de rendre quelqu'un heureux...

    " Parle plus. "

    Et puis je réponds à son baiser. Mais avec plus d'ardeur cette fois ci... Parce que je crois que je suis tombée amoureuse... ? Je le prends dans mes bras, enlaçant son cou de mes doigts maladroits et je dépose mes lèvres sur les siennes.

    " Dis plus rien... "

    Je murmure entre deux baisers. Ma voix est faible et mon corps frémit. Dis plus rien... Les mots en général ça gache tout... Les mots en général... Ca tue les silences... ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mar 2 Fév - 3:50

Qu'une innombrable quantité de ces productions (très-communes sous la ligne) est tous les jours jetée sur la grève par un océan du plus beau vert. Quel simple et beau contraste que celui de ces
deux couleurs entièrement opposées, et néanmoins parfaitement amies! Quel charmant spectacle quand
ces vagues, en s'élançant, en bondissant, en se brisant, secouent sur le rivage (comme un rosier
agité par le vent) des milliers de feuilles de rose qui tombent, qui roulent, qui s'écartent, qui se
rejoignent ici par masses, la restent séparées par peloton, la enfin n'en présentent qu'une seule à
la fois, le tout comme dans nos jardins, comme dans nos bosquets. Ajoutez à ceci un ciel de l'azur le plus tempéré et le plus doux, et à un grand éloignement quelque voile blanchissante qui navigue avec fierté sur cette onde, et qui renvoie les rayons du soleil sans partage avec un autre objet quelconque. Un tel effet rassemble tout ce qu'une pensée de Bossuet a de grandeur, tout ce qu'une image de Racine a de charme. — Et pour que rien ne manque au tableau supposez encore, sur le bord de cette mer, quelques couples de jeunes nègres, qui regardent l'immensité du ciel et des flots avec l'ingénuité du bonheur, tandis qu'à leurs pieds

leurs petits, avec des mains d'ébène, s'amusent à ramasser ces coquillages d'un rouge séduisant, et dites alors si rien est beau, si rien est riche, rien est imposant et riant comme la nature.
Ce qui donne de certains couchants magnifiques un attrait irrésistible pour l'observateur, c'est cette perspective a perte de vue qui, se prolongeant sous un dais de nuages gris foncé, parait
comme éclairée en dessous de tous les feux de l'aurore. Si on ne savait que ce spectacle magique va finir on croirait qu'il commence, tant la dégradation de la lumière est insensible ; ce n'est
qu'après une longue attente, dans une respectueuse immobilité, que l'on aperçoit enfin que le jour baisse... Le silence du grand matin, à la pointe du jour,a quelque chose de doux et d'encourageant; le silence du soir, et qui annonce l'approche de la nuit, a quelque chose de grave et de solennel.


" Je sais pas quoi te dire... " " Je... "
" Parle plus. "


Et je me laisse faire. Je me laisse faire... Parce que... Je l'aime? Oui... Je l'aime. Je l'aime tellement. Regan. Elle est peut-être le diable incarner... mais moi, je l'aime. Je l'aime tel qu'elle est. Et je l'aimerais toujours. Je ne veux pas qu'elle croit que parce que je suis un serpy... je vais m'en aller vers les forces du mal. Je veux dire, Face de serpend. Et puis.... je lui appartiens. Qu'elle fasse ce qu'elle veut de moi. Je m'en fiche. Tout ce que je veux c'est pouvoir l'aimer. Elle a le droit de me faire souffrir autant qu'elle le voudra. Parce que si elle veut me quitter... elle le pourra. Mais elle laissera un grand vide dans tout mon être... Je l'aime... c'est tout.

Elle me demande de garder le silence. Alors je garderais le silence. Je me répète peut-être, mais je l'aime. Je l'aime tellement. Je ferais tout et n'importe quoi pour elle. Je n'attaquerais pas les gens qu'elle aime aussi. Mais les mots doux ne sont rien comparer a l'amour que j'éprouve pour elle. Peut-être ne réussirais-je jamais a prouver que je l'aime?

Et je me laisse embrasser. Je me laisse embrasser et enlacer mon cou par les doights de Regan. Je l'aime. Et elle m'aime. C'est ce qui comptait non?

" Dis plus rien... "

Et je l'embrasse a nouveau. J'aimerais que cette nuit ne termine jamais. Mais je sais bien que le jour ce lève. Et quand le jour ce lève, cela signifie les cours. Heureusement, nous allions nous voir pendant les cours. Je ne... peux plus me passer d'elle. Elle est... devenus ma drogue?. Oui, elle est devenus ma drogue. Chaque minutes que je passe sans elle est comme un lambeaux de peau que je m'arrache. Ou qu'un fouet m'arrache.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mar 2 Fév - 17:12



    I'm so tired of being here. Suppressed by all of my childish fears. And if you have to leave. I wish that you would just leave. 'Cause your presence still lingers here ... And it won't leave me alone....

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real .
    There's just too much that time cannot erase .

    When you cried I'd wipe away all of your tears.. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. You used to captivate me. By your resonating light . But now I'm bound by the life you left behind. Your face it haunts my once pleasant dreams . Your voice it chased away all the sanity in me.

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real.
    There's just too much that time cannot erase.

    When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. I've tried so hard to tell myself that you're gone . But though you're still with me. I've been alone all along. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me ha me ha me ha..

    Love me.... ?

    Peut etre que les méchants c'est pas comme dans les livres d'image... Peut etre que les méchants ils ont aussi un coeur... Allez savoir.... Moi je suis mauvaise, mais peut etre que j'ai besoin d'aimer... peut etre.... ou peut etre que ce ne sont que des mirages ou des illusions... qu'importe.

    Notre étreinte dure. Elle ne s'arretera jamais je l'espère. J'ai le coeur en boule contre moi meme parce que je n'ai pas su le dominer.

    Il est beau mon Fried. Ce n'est que le temps d'un baiser. Comme un baiser volé... sauf qu'il n'est pas vraiment volé... qu'importe. On s'en fout , je l'aime je crois... ? Oui je crois.... Je crois que ça me rend folle tout ça... ou alors j'le suis déjà... peut etre ... ?

    " Fried... est-ce que tu m'aimes ? "

    Eh bah quoi ? C'est une question comme une autre après tout. Pourquoi vous levez les yeux au ciel.. .? Je suis une fille compliquée moi. Je suis pas du genre à aimer ce qui est trop simple. Ni meme au niveau relationel. J'aime les complications. Enfin... bon, bref j'me comprends.

    Je ne me décolle pas de lui. Je reste contre son corps, frémissant au moindre contact et j'essaie d'écouter son coeur battre pour moi. Parce que s'il bat pour moi... il bat très fort.. ? S'il bat pour moi... vous croyez pas que je l'entendrais... ?

    Peut etre qu'à la force d'y croire... et peut etre qu'en écoutant bien... je l'entendrai battre pour moi... ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Ven 5 Fév - 5:01

Une nuée de ces insectes, qui ne sont point indigènes à ce pays, s'étaient pendant la nuit emparés de mes roses, je léthargie par les douceurs du sommeil et la frai-cheur de la nuit est à la fois rappelé à la vie et à ses magiques fonctions par des exhalaisons enivrantes et par la renaissance du jour. Quel arrangement délicieux tout alentour de lui dans cette rose ; quelle riche draperie , et froncée avec combien de grâce ! Quels magnifiques rideaux et combien légers et gracieux ceux que la nature a suspendus au-dessus de sa tète ; que d'esprits suaves et restaurants s'échappent sans cesse de leurs innombrables pus !

L'insecte paraît déjà s'animer , s'agite , étend ses petites pattes d'azur contre ses parois purpurines, contre ces murs du plus pur vermeil; sa cuirasse qui , à la clarté nue de la lumière , n'eût été primitivement que du bleu le plus riche, tout a coup inondée d'une lumière rose, se couvre des teintes de la fleur, et sous ce demi-jour, ce qui n'était que bleu se transforme en pourpre éblouissant Je le demande, quel prince de l'Église, quel prélat, quel cardinal, quel pape même, processionnant au travers de la basilique de Saint les y trouvai tout établis le matin. Depuis ce jour-là, jamais des scarabées de cette espèce n'ont reparu dans nos jardins.

Je n'ai peut-être jamais sut aimer quelqu'un après tout... Mais c'était peut-être ma chance de pouvoir aimer Regan? Notre chef... notre commandante?... Et je regarde Regan. Elle est si belle. La plus belle des roses n'est pas aussi belle que elle. De mon point de vue, Regan est la plus belle. Je l'aime. Je l'aimerais... et je l'aimerais pour toujours.

" Fried... est-ce que tu m'aimes ? "
''O..Oui.. je t'aime Regan. Je t'aime.''

Et je la garde contre moi. Mon coeur? Il bat des ailes. Il est aux anges. Jamais il n'a été comme ça. Pas m6eme lorsque j'étais devant Regan dans d'autre situations. Mais la, nous étions seul. Moi et elle nous étions seul dans les sous-sol. La cuisine n'était pas loin. Mais je crois que j'avais asser eu du sang de Regan pour ce soir. Elle m'avait donner la force de lui dire que je l'aimais? Oui... dans un sens... oui. Son sang m'avait permis de ressentir ce que je n'avais jamais oser dire avant devant elle. Et ce même en compagnie des autres membres de la SATD. Mais les autres membre... qu'allait-il dire? Bah... je m'en fichais un peu. Tout ce que je voulais c'était pouvoir aimer Regan. Et je l'' aimais. Je l'aimais depuis que nous nous connaissions. Et je n'avais jamais oser lui dire. Mais ce soir... c'était un soir différent. Pourquoi? Je ne savais point. Mais j'avais enfin révéler mes sentiment pour elle.

Et je la caline toujours. Je l'aime. C'est tout... J.e L'a.i.m.e
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Jeu 25 Fév - 21:00



    I'm so tired of being here. Suppressed by all of my childish fears. And if you have to leave. I wish that you would just leave. 'Cause your presence still lingers here ... And it won't leave me alone....

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real .
    There's just too much that time cannot erase .

    When you cried I'd wipe away all of your tears.. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. You used to captivate me. By your resonating light . But now I'm bound by the life you left behind. Your face it haunts my once pleasant dreams . Your voice it chased away all the sanity in me.

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real.
    There's just too much that time cannot erase.

    When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. I've tried so hard to tell myself that you're gone . But though you're still with me. I've been alone all along. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me ha me ha me ha..

    Love me.... ?

    " O..Oui.. je t'aime Regan. Je t'aime. "

    J'oublie tout. Tous les barrages qui m'empêchent d'exister. Quelque chose de neuf a tout changé. Quelque chose et ça me fait avancer. J'oublie tous les gens, tous les naufrages. Tous les bateaux touché coulé. Je ne sais pas comment ça s'est passé... je ne sais pas pourquoi j'ai plus peur d'aimer....

    J'oserai imaginer des musiques qui se dansent pour toi. J'oserai imaginer des mots dans le silence, pour toi.
    Des jours et des nuits ou la vie recommence, comme ça...

    Une autre histoire... ?

    Tous les vents du large sont déchainés. Tous les vents, et ça me fait pardonner... ? Je ne sais pas comment ça s'est passé... je ne sais pas pourquoi j'ai plus peur d'aimer...
    Je passe un doigt sur sa joue. En lui murmurant de langoureux je t'aime maladroits. Je sais pas encore bien y faire avec les garçons... Mais j'apprendrai... N'est-ce pas... ? J'apprendrai...

    Je ne le quitte pas des yeux. Fried... Il est beau. Oui vous le saviez hein ? Mais il est à moi... Je suis du genre possessive moi... C'est comme ça. Point final. Je m'en fous de tomber dans le romantique ou dans l'eau de rose. Je le dévore des yeux. Parce qu'à part tuer je ne savais faire que ça. Faut croire.... ? Qu'importe. Je reste contre lui, serrant sa taille. Et je ne le quitte toujours pas des yeux.

    " Moi aussi. Je t'aime... "

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Friedrich Von Schelling
    « SATD - Belzébuth »


Messages : 97
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Dim 11 Avr - 7:17

    ▒ I am not someone of good. Finally not this what can call someone of good. ▒

    Et si je vous disais que je suis mauvais? Vous me croyez? Non... bien sûr que non. Je suis quelqu'un de chou. Mais avec des idées plutôt macabre parfois. Oui, j'aime le sang. Mais ça, vous le savez déjà n'est-ce pas? Oui... Mais c'est seulement son sang a elle que j'aime. Encore ça, vous le savez. Le sang, ça a une belle couleur je trouve. Rouge foncer oui. C'est si beau. Le sang et le vins ont la même couleur. Oui oui tout a fait. Le sang et le vin ont la même couleur. Même si parfois le sang... il est plus éclairer, il a la même couleur que le vins.

    Hoo, je reprends mes esprits un peu et je la regarde. Elle me touche la joue avec un de ses doigt. Je la laisse faire. Elle a droit de tout me faire sur mon corps. Mon corps lui appartiens a présent. Elle me murmure de langoureux '' je t'aime'' tout maladroit. Mais... moi aussi je l'aime. Je l'aime a la folie. Je serais même prêt a me... tuer pour elle? Oui, je serais prêt a me tuer. Si elle voulait que je disparaisse de sa vie, je le ferais.

    " Moi aussi. Je t'aime... "


    Je ne savais plus quoi dire. J'aurais voulut imaginer des paroles pour elle. Des phrases qui pourrait dire tout ce que je veux lui dire. Mais je n'en avais point. Les chansons pouvait-elle m'aider? Non, puis je ne connaissais pas vraiment de chansons. Et j'étais dis-on... très mauvais chanteur?... Oui. Un très mauvais chanteur. Je ne sais pas pourquoi mais cela n'est pas dans ma voix. La chansons n'est pas dans ma voix.

    Et elle me serre contre elle. Je la laisse m'observer. Me contempler. Nous avons toute la nuit pour ça. Et nous avons surement encore des cours en commun ensemble demain. On pourra ce voir la bas non? Je me fiche complètement ce que les autres pensent de tout ça. Pour moi, c'est ce qui s'appelle l'amour. On ne fait que ce que les adultes font. C'est pas comme si on faisait quelque choses d'interdit non? Y a plusieurs endroit dans poudlard qui sont interdit la nuit. Mais moi je m'en fiche. Tant que je ne me fais pas attraper par le concierge. Puis la nuit, y a des choses interesante qui se passe. Les gens se font attaquer la nuit. Si y a quelqu'un d'assassiner, personne n'est témoin pour le dire. On retrouve le corps le lendemain alors que la victime est déjà morte. Faut dire que les flics moldus sont très doué pour faire ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Regan Fuhrman'
« Seven Arts of the Devil » Suppot de Satan à couettes ;


Messages : 136
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   Mer 5 Mai - 18:57



    I'm so tired of being here. Suppressed by all of my childish fears. And if you have to leave. I wish that you would just leave. 'Cause your presence still lingers here ... And it won't leave me alone....

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real .
    There's just too much that time cannot erase .

    When you cried I'd wipe away all of your tears.. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. You used to captivate me. By your resonating light . But now I'm bound by the life you left behind. Your face it haunts my once pleasant dreams . Your voice it chased away all the sanity in me.

    These wounds won't seem to heal.
    This pain is just too real.
    There's just too much that time cannot erase.

    When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me. I've tried so hard to tell myself that you're gone . But though you're still with me. I've been alone all along. When you cried I'd wipe away all of your tears. When you'd scream I'd fight away all of your fears. And I've held your hand through all of these years. But you still have all of me ha me ha me ha..

    Love me.... ?

    & moi ? Si je vous disais je suis mauvaise... ? Vous me croyez... ? Oui bien sur hein... On vous a sans doute déjà parlé de moi. J'aime bien cette notoriété de sadique née. Ou d'ado pré-pubère aux moeurs un peu spéciales. Voire macabres en fait. Je suis bizarre je sais. Tout le monde me loe dit. Les gens me regardent. Les gens me reluquent. Les gosses me fuient. & les autres... Ils m'aiment. Ils m'adorent. M'adulent. M'adoptent.

    Vous croyez que l'amour c'est reservé qu'à certaines races de gens. Oui y a plusieurs races. En dehors des origines je veux dire. & en dehors des bons et des méchants. Y a les vrais et les faux. Les innocents et les animaux... qui saignent pour leur plaisir, qui ne respectent rien à part leur propre vanité. Je m'emporte oui, pardon. Mais le débat me stimule. bref'. Revenons à notre sujet. Fried. Les perles de ses yeux me font vibrer de désir je sais. Le ciel qui les habite me fait frissonner de plaisir. Je l'aime c'est tout. & ça... c'est peut etre une des seules choses que je sais faire.... ? Pourtant meme ça, je suis sans doute pas capable de le faire comme tout le monde. Comme les autres.

    Comment ça... ? Mais je suis une gamine perverse vous le savez bien... Orgueilleuse, mauvaise, néfaste, manipulatrice, perturbée et vicieuse. Mais vous m'aimez quand meme. C'est dingue hein ?

    On peut aimer ce qui est le mal incarné... Ca prouve bien que le mal existe. Non ?

    " Tu sais qu'il est très tard ? "

    & en disant ces mots je lui souris. Gentiment, pour une fois. Sans le quitter des yeux. & sans lacher son corps. Sans desserrer notre étreinte. Je voudrais qu'elle dure des heures. Des minutes encore. & des secondes pitié... Toute la nuit peut etre... ?

    Puis il se frotte. Non, Fried, pas le mal. Quoique nous deux... & tout le SATD nous sommes un peu comme les sept branches d'un chandelier maléfique. Tous plus diaboliques les uns que les autres. Qu'importe. C'est pas le sujet. D'ailleurs... Est-ce qu'y en a un de sujet ? Non parce que... Je parle, je blablate, je papote mais dans tout ça j'ai oublié l'heure qu'il était. J'ai tout oublié meme. Si on se fait chopper... On est franchement dans la .... on est mal quoi. *grand sourire innocent*


Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: | | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |   

Revenir en haut Aller en bas
 

| | A l'assassymphonie... ? | | Friedrich. | |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-