AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 ㄨ Elle fout toute sa vie en l'air... & Toute sa vie c'est pas grand chose. || Elle... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Luka Van H'
    Miss Kangourou || Propriété de sa chouquette


Messages : 1509
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: ㄨ Elle fout toute sa vie en l'air... & Toute sa vie c'est pas grand chose. || Elle... ?   Mar 12 Jan - 3:20

    Je suis le fruit d'une blessure, le souffle d'un trop long combat... Dans le silence et sans injure, j'ai grandi dans des draps de soies. Je suis née sans eclaboussure, regardez moi, rien ne se voit. Je n'en serais jamais trop sure de vous a moi... Je ne sais pas.
    Mais Si je m'en sors... Sans bleu aux corps. Etre normale pour être bien. Effacer quelques lignes de ma main... Et si.. je m'en sors... Je veux encore... sentir la chaleur de ce beau matin. Ensemble... Alliées, contre un drole de destin.
    Je ne connais pas le plus dur, je n'ai pas vraiment de blessures, Sans vous je n'existerais pas, sans vous je ne me connais pas. De cette histoire ce qui me touche, c'est qu'il n'y'a rien a regretter, Quelques silences au fond de moi, y'a des silences & c'est comme ça....







          Somewhere... Behind... My Raimbow.



    Ce soir... Je marche seule. Il fait nuit vous savez, et l'obscurité recouvre Poudlard de son manteau d'Onyx. Poudlard... Mes lois, mes Chaines, mes Angoisses. Poudlard. Je n’ai pas demandé a y vivre moi.. Je n’ai pas demandée à être eleve dans ce putain de château… Je n’ai rien demandé en fait… J’ai fuis une prison dorée pour atterir dans une autre, et entre temps j’ai aussi découvert le paradis. Le paradis s’appelait Alice. Et elle m’a offert tellement… Tellement de choses que… quand j’ai cru les perdre j’ai litterallement peté un cable. Oui… Bien sur. Alice. Je lui en veux encore de m’avoir caché qu’elle rejoindrait l’equipe enseignante de Poudlard. Elle qui haissait les Sorciers… Et que je respectais pour cela.
    Certes… La Colere… Elle s’est apaisée… avec le temps. Et nous avons d’autres sujets de disputes… Le principal s’appelle Aliénor. Aliénor de Narsès , mangemort & femme que j’aime. Lors d’une soirée intense je lui ai même demandée d’être ma femme.. Je ne sais pas … Si tout était sérieux, ou si ça n’était que l’adrénaline… Mais moi je suis serieuse… Dans tout ce que je dis, ou tout ce que je fais .. Tout ce qui la concerne elle, moi je suis serieuse… Parce que je l’aime vous savez. Elle est plus que ma vie… Elle est un joyeux precieux dont je ne pourrais plus me passer. Aliénor. Je l’aime. Parfois… C’est un simple verbe qui fait toute la difference. Je suis passée de la survis a la vie, par le biais du verbe aimer.

    & Meme si… Je touche le fond ce soir… Vous savez… Le fond d’la piscine… Dans un ptit pull marine, tout dechiré au coude… Il n’y’a pas de piscine a Poudlard. Et j’aimerais me noyer dans l’ocean de ses yeux. Mais elle n’est pas la. Alors je me nois … Toute seule. Et je regarde le lac. C’est tentant de s’y noyer peut être. L’eau doit être gelée… Il a neigé ce matin.. .Ou peut être c’etait hier.. Je ne m’en souviens pas vraiment… C’est beau la neige… C’est beau la neige quand on est heureux, quand on est jeune et insouciant… Vous savez… Nous sommes en decembre. Et le lourd froid de decembre pese plus que jamais sur mon ame. Tout est noir. Tout est sombre.. Tout est… Gris. D’un Gris Sanglant. Bloody Grey. C’est le titre d’un texte court que j’avais ecris un jour. C’etait l’histoire d’une auteur qui fuyait sa vie pour mieux revenir…. Par la force des choses. Car les choses nous rappellent toujours & c’est bien malheureux. C’est le cycle de l’homme… Toujours revenir … Toujours revenir a son point de fuite. Souffrir… Souffrir encore… Souffrir toujours.

    & La vie… Elle fait tout ce qu’elle veut. Le pire le mieux… Mais c’est la vie quand meme… Et elle n’apprend rien. On reste planté dans une inactivité derisoire, et au milieu de guerres inutiles on choisit un camps sur un coup de tete. Mais le monde, il est pas noir, il est pas blanc. Il est rouge et gris. Mon monde il est rouge et gris… Gris comme mes yeux… Et rouge comme ce liquide qui s’echappe…

    Ce soir je suis sortie, j’ai quitté les doux draps de la tour Serdaigle, et la chaleur des cheminée… Je suis sortie, errée, vagabonder… Me perdre… Dans l’espoir de me perdre plus encore.. Je suis deja perdue dans ma tete de toute façon. Alors ce soir c’est peut être la fin…. Mais la fin ca ne vient jamais quand il faut…

    Ce soir … Je suis assise sous un arbre, a l’orée de la foret interdite… Je ne sais pas… Peut être que je suis encore dans le parc en fait… Ou peut être que je suis dans la foret… La delimitation est faible… Mais je sais que si Bellatrix rode elle viendra m’attaquer… Bellatrix ou peut être pire… Et peut être que ce soir je n’aurais pas de chance… Je n’aurais pas de sauveur… On en a pas… Toujours.

    Pourtant moi j’en ai souvent eu…. Toujours eu… Il y’a eu Alice cette froide soirée d’Aout quand j’ai attentée ma vie… Il y’a eu….Satoru l’autre soir… Il y’en a toujours… Des evenements qui font que les choses ne tournent jamais a ma fin… Il y’a toujours un rouage qui part de travers… Je suis condamnée a ne jamais mourir. Ou peut être que c’est un cruel jeu du destin pour m’accorder la pire des morts… Moi je ne veux pas crever dans un lit a 90 ans avec la sensation d’avoir vecue une vie de merde… En ayant perdue tous ceux qui comptent… Non. J’aurais la force d’en finir avant. La Force malgré mes faiblesses…

    La…Force…Malgré mes faiblesses.

    Regardez le paysage devant moi… C’est le parc de Poudlard. Immense etendue blanchie par la neige… il y’a des traces de pas, des traces de jeu d’enfants, & des bonhommes de neige. Il y’a des traces de bonheur… C’est quoi le bonheur dites… ? & ces jeunes… Ces innocents… Est-ce qu’ils savent que le vermeil recouvrira leurs jeux enfantins … Peut être dans des mois… Peut être demain ? Est-ce qu’ils savent qu’a cause des adultes le monde rentre dans une decheance sans fin. Un puits sans fond de souffrance… Est-ce qu’ils savent les jeunes, qu’ils n’ont pas d’avenir… ? A quoi bon… Rire un jour si c’est pour finir crevé dans un caniveau.. ? A quoi bon se figer sur du papier glacé avec une image de bonheur si le bonheur est ephemere… Le bonheur il faut le fuir… Avant qu’il ne se sauve…

    Oui…Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve, que le ciel azuré ne vire au mauve… Penser ou passer a autre chose, vaudrait mieux ? Fuir le bonheur de peur qu’il n’se sauve, se dire qu’il y’a over the raimbow, toujours plus haut le ciel above, radieux… Croire aux dieux croire aux cieux même quand tout nous semble odieux. Que notre cœur est mis a sang et a feu. Fuir le bonheur de peur qu’il n’se sauve, comme une petite souris dans un coin d’alcove, apercevoir le bout de sa queue rose, ses yeux fievreux. Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve, se dire qu’il y’a over the raimbow, toujours plus haut le soleil above, radieux. Croire aux cieux, croire aux dieux, meme quand tout nous semble odieux. Que notre cœur est mis a sang & a feu. Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve, avoir parfois envie de crier sauve, qui peut savoir jusqu’au fond des choses est malhereux.
    Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve se dire qu'il y a over the rainbow toujours plus haut le ciel above radieux croire aux cieux croire aux dieux, meme quand tout nous semble odieux. Que notre cœur est mis a sang & a feu. Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve…


    Alors je fuis. Il n’y’a qu’Alienor au final que je ne fuis pas. Ca doit être parce qu’elle a volé mon ame… Avec ses mains gantées de velour. Ca doit être parce qu’a travers la bague en argent que j’ai passé a son doigt j’ai laissé mon cœur en bagage… Je lui ai laissé tout mon être. Sans elle je ne suis que la moitié… Qu’une enveloppe charnelle vide… Quelque chose… Qui n’a plus de but… D’autre but que la voir. Je ne suis plus rien sans elle…

    Alors oui… Moi je suis perdue… 17 Ans deja blasée… Et je repense a ma vie…

    Depuis son adolescence elle a caché sa différence, elle a suivi en silence un autre pas de danse . Comme dans un tableau de matisse, elle veut juste tirer un trait, passer du brouillon à l'esquisse, vivre son dessein secret.
    Elle n'est pas celle que l'on croit, elle ne l'avoue que quelques fois. Si peur d'être salie ou montrée du doigt. C'est son jardin, sa différence, sa liberté, sa dépendance, sa double vie qu'elle assume à demi.
    Puisque sa vie est un roman, entre ses pages elle se délivre, elle ne peut pas faire autrement face à ses amours qui dérivent.
    Et si un jour, elle jette l'ancre, quitte à faire toujours n'importe quoi, elle hésitera toujours entre ce qu'elle croit et ce qu'elle doit.


    Oui…. Puisque ma vie est un roman, entre mes pages je me delivre vous savez… Les Mots, Les Gestes… Et ce journal que j’ecris c’est mon seul contact avec la vie… Alors je le sors ce soir… Fin Decembre… Poudlard… Ma graphie est fine, et au stylo noir je remplis quelques lignes… Vous savez ce qu’on dit.. Quelques lignes oxford valent mieux que quelques lignes de coke… Et je suis d’accord… Les Paradis Artificiel, je ne suis pas preneuse… Sauf pour la Clope et l’alcool… Mais a petite dose, et puis… C’est une autre histoire non ?

    Alors j’ecris… Les mots ils courent les uns après les autres & c’est une jolie danse … Danse macabre sur mon cahier souillé… Par mon sang passé et mes larmes… Et par les aléas des temps & de la vie. … Il est beau mon cahier. Il reflete ma vie… mon existence… Mon passé… Et probablement mon futur. Si il y’a un futur… Ca je n’en sais rien. Alors pour l’heure je reste la… Assise contre cet arbre, et les mots quittent ma main, sans que je ne les penses… Je ne les lis meme pas. Je sais qu’ils sont trop noirs… et qu’ils feraient pleurer quiconque les lirais. Mais moi… Je ne pleure pas… Je suis la fille qui ne sait pas pleurer.

    Je suis la fille… De rien… Fille de l’automne, je tombe comme les feuilles & on me pietine sans cesse… Je crois que j’ai mal… Mais ma vie elle n’est pas dans des tons ocres non… Elle est dans des tons vermeils… Et gris…

    Mais surtout vermeil ce soir… regardez la neige a mes pieds… Il y’a quelques goutellettes vermeilles.. C’est beau non.. Toute la rhematique du sang sur la neige… Perceval. Un Roi Sans divertissement.. C’est tellement beau tout ça. C’est un peu de ma vie qui s’ecoule. Mais j’aime la voir partir.. .Peut être que je suis masochiste… Peut être que je suis debile… C’peut être par desespoir.

    Ne vous affolez pas… Je n’irais pas trop loin… Je ne vais jamais trop loin… Je pense a ceux qui m’aiment… Je pense surtout a elle… Alors je n’irais pas loin .Mais j’ai taillé fort… Et le sang… Qui coule.. Me rappelle que je suis humaine.

    Parce que c’est ça… être humain n’est ce pas … ? C’est souffrir… C’est parce que je souffre… Que je me rappelle que mon cœur bas… Que je suis faites de chair… Et que je peux mourir … un jour.
    La Deprime… Les maux moraux… Ils ne sont rien a coté de ça… les goutelletes de sang qui tombent sur la neiges rythme ma respiration qui se saccade… Peut être que … Je sombre… ?

    Qui viendra cette fois… ?

    Y’aura-t-il une ame… pour me sauver de l’emoi… ?

Revenir en haut Aller en bas
 

ㄨ Elle fout toute sa vie en l'air... & Toute sa vie c'est pas grand chose. || Elle... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-