AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
" Intrigues mises en place " ;; bal, sorties à pré au lard annulés pour raisons d'enlèvements et de meurtres sordides d'élèves de Poudlard. "

Partagez | 
 

 Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey mais c'est Zacharias Smith
    Poufsouffle | 5ème année


Messages : 8
Date d'inscription : 11/01/2010

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]   Sam 20 Fév - 21:05


A quoi bon résister puisque le désir est plusieurs. On peut donc s'arranger et se dire tout vatout ce qui n'est pas tenté. A quoi bon hésiter entre le plaisir et la peur. Nous verrons à l'essai. Les jeux ne sont pas tous faits.




Je croisais mon propre reflet dans le miroir. Ouh. Peut mieux faire. Quoi que, c'était même carrement moche. Mon Dieu. Qu'est ce qu'il s'était passé pendant la nuit pour que je me retrouve avec cette tête absolument pas digne de moi ? Ou est la corde que je me pende ?
Bien. Miroir, miroir, je sais que je suis moche, je n'ai pas la peine de me le dire. Wala. Salle de bain du dortoir occupé. J'avais levé les yeux au ciel en comptant les minutes. Des heures passé dans la salle de bain, ce n'est pas normal. Mais alors vraiment pas normal. Le monde se prend pour quoi ? C'était à moi de passer des heures dans la salle de bain. Le monde se donnait le mot pour m'enerver ou quoi ? Ou est la corde, deuxieme édition ?
Une brosse, un peigne, une barrette... Une barrette. Note à moi même, fouiller la trousse de toilette avant de la prendre des fois qu'une fille passe par là avant. Une barrette noire en plus. Quel mauvais gout vraiment.
Une séance shopping ne me fera pas de mal. C'est quand Pré Au Lard déja ? Arf, au pire. Si on y va en dehors des sorties, c'est pas grave non ? Non. Non, ben non. Mais seul, c'est pas la classe. C'est même pas la classe du tout.Cinquieme étage. Toilette des garcons. Wala, enfin. On va pouvoir être enfin à peu pres presentable.
Trois heures et quatres cheveux arrachés, j'étais enfin à peu pres beau. Quoi que, avec une tête comme la mienne, difficile d'être beau. Je me regardais dans le miroir brisé. Ouh, j'avais vraiment une sale tête ce matin. Et j'etais sencé allé en cours comme ca ? Je vais me pendre, cette fois c'est officiel.
La porte s'ouvrit. Nan, mé c'est pas vrai, on peut pas être tranquille ne serait-ce que trentes secondes ? Non, c'est impossible ? Zen Zach. Zen. Le monde ne va pas te morde. Quoi que. Y a des méchants partout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Dylan Miller
    Poufsouffle | 5ème année


Messages : 13
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]   Lun 22 Fév - 20:38

[J'écris à la 3ème personne mais si t'aimes pas je peux essayer la 1ère ^^]

En retard, voilà ce qu'était Dylan. Le matin il avait toujours du mal à se lever. Il ouvrit sa valise et fouilla à la recherche d'un jeans, d'une chemise, d'un pull, de chaussettes puis pris ses baskets au pied de son lit. Dylan fit vite, très vite. Il n'avait même pas pris le temps de se regarder dans le miroir. Un petit coup de main dans les cheveux, apparemment, ils étaient plutôt en bon état. Il se croyait en retard parce qu'il n'y avait plus personne nul part alors Dylan se dépêcha, il marchait très vite. A force de faire vite, lorsqu'il regarda l'heure, il se retrouva presque en avance. Passant dans le 5ème étage, il décida de faire un tour dans les toilettes des garçons afin de mettre son visage en bon état.

*Après tout ça ne peut que me faire du bien. Arriver un peu en retard ou en mauvais état, quitte à choisir, je préfère la première solution.*

Son choix était fait. Il poussa la porte menant dans les toilettes des garçons. Un garçon était déjà là. Il l'avait croisé dans divers cours, puisqu'il était lui aussi de Poufsouffle en cinquième année, mais ne le connaissait pas plus que ça. A voir sa tête, il n'avait vraiment pas l'air du matin lui aussi. Dylan passa derrière lui et lança un petit "lu" en guise de salutation ; puis il s'installa devant un lavabo et s'éclaboussa le visage d'eau fraiche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey mais c'est Zacharias Smith
    Poufsouffle | 5ème année


Messages : 8
Date d'inscription : 11/01/2010

| Ma vie, Mon oeuvre |
Expérience [%]:
0/0  (0/0)
Un mot à dire... ?:
" Relations ":

MessageSujet: Re: Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]   Dim 28 Mar - 19:22

A quoi bon résister puisque le désir est plusieurs. On peut donc s'arranger et se dire tout vatout ce qui n'est pas tenté. A quoi bon hésiter entre le plaisir et la peur. Nous verrons à l'essai. Les jeux ne sont pas tous faits.





    Non, mais vraiment. Apres le rendez vous des amis, le rendez vous des mals reveillés du matin ! N'arf. Autant crever que d'aller en cours mal peigné et dans cet état-là|. M'enfin. Il y arrive toujours un moment où l'on se rend compte que l'on est pas tout seul dans ce monde. Eh bien. Ce jour est arrivé. Je ne suis plus tout seul dans ce monde, je ne suis plus tout seul dans mon cas, tout va bien, elle est belle la vie. En tout cas, ce mec là, il doit avoir Free, parce qu'il a tout compris. M'oui, tout a fait, les toilettes des garcons doivent être peuplés de garcons (logique) pres a tout pour être à peu pres presentable pour la gente feminine (et/ou masculine). Je n'ai encore jamais croisé de beau gosse qui ne passe jamais par ces toilettes. Nan mé c'est vrai. Tout le monde dit, han, les filles, c'est chiant, ca passe des heures aux toilettes à se repoudrer le nez. Hé. Les garcons, c'est pareil. Sauf que les bô mecs ne passent pas des heures à remettre une meche de )cheveux en place (punaise, mais pourquoi j'ai dormi sur le coté gauche moi déjà ?), nan, ils n'y passent pas des heures. Ils y passent la journée. Ma brosse. OU EST cettte fichu brosse à cheveux. Panique, panique, m'aidez, m'aidez. Sauve qui peut je coule. Sans ma brosse, je suis fichu. Aaaaaaaaaaaaah elle est là... Perdue dans la profondeur de mon sac.

    Puis je réalise enfin que la moitié de mon sac de cours est tombé, étant donné la recherche approfondie de ma brosse à cheveux. Note pour plus tard. Acheter un sac à main. Quoi ? On a tous un coté fi-fille non ? Le mien doit être tres aprofondi et au pire j'm'en balance. Bon. Cours. Cours. Couuuuuuuuuuuuuuurs. Je dois les ramasser dans le genre illico presto si je ne veux pas passer pour un attardé mental. Comment ca c'est déjà fait ? Et apres ? Il faut toujours se montrer tel que l'on n'ai. Wala. Cours ramassé. Sauf le devoir de potions qui est irrécupérable.

    - Je suppose que je vais devoir le refaire. Je me vois mal arrivé devant le prof et lui sortir, oui, bonjour monsieur, ah, mon devoir, pardon, il est passé au mode séchage, oui, en effet, il est tombé dans l'eau...

    Hé merde. J'ai parlé à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas



Hey mais c'est Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel philosophie devant un miroir... [Dylan-Zach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« P o u d l a r d . S c h o o l . 2. » ● ● :: ● ● . H O R S . R P . A N I MA T I O NS . D U . F O R U M . » ● ● :: > Cimetière des RP's-